Tests de dépistage pour la COVID-19 du Laboratoire national de microbiologie (vidéo description)

Transcription

Transcription

Cette vidéo animée illustre une variété d'équipement scientifique à l'aide d'un marqueur noir sur un tableau blanc, lorsque le narrateur y fait référence. Par exemple, lorsque le narrateur fait référence à un tube, un tube dessiné à la main apparaît.

Comment la COVID-19 est-elle dépistée au Canada?

La COVID-19 est une maladie infectieuse émergente. Les tests de dépistage sont un élément essentiel à la détection des cas et à la prévention de la propagation du coronavirus qui cause la maladie.

Des scientifiques de l'Agence de la santé publique du Canada collaborent avec les laboratoires de santé publique partenaires pour examiner et valider 3 méthodes de dépistage de la COVID-19.

Il s'agit de l'analyse:

L'analyse moléculaire de la PCR est utilisée pour le dépistage de cas de COVID-19 chez les personnes infectées par le coronavirus.

Des échantillons sont prélevés dans le nez ou la gorge à l'aide d'écouvillons, qui sont ensuite placés dans une éprouvette contenant un liquide de préservation des échantillons.

La PCR moléculaire est définie comme l'amplification en chaîne par polymérase. Un écouvillon est inséré dans la cavité nasale d'une personne et est ensuite placé dans un tube.

Les éprouvettes sont alors envoyées à un laboratoire.

Au laboratoire, des trousses d'analyses contenant des réactifs qui éliminent tous les éléments sauf le matériel génétique sont utilisées pour chaque échantillon.

L'échantillon est ajouté à une trousse d'analyse où apparaît ensuite un symbol de matériel génétique. Les lettres « ARN » apparaît à coté du symbole de matériel génétique.

S'il y a du matériel génétique du virus de la COVID-19, une machine l'amplifiera jusqu'à ce qu'il puisse être détecté.

Ce type d'analyse permet de :

Les résultats sont prêts entre 1 et 3 jours après réception de l'échantillon.

Le deuxième type de dépistage, l'analyse hors laboratoire, consiste en un test rapide effectué immédiatement au point de service, tel un hôpital ou un cabinet de médecin.

Pour les analyses moléculaires hors laboratoire, des échantillons sont prélevés dans le nez ou la gorge à l'aide d'écouvillons, qui sont ensuite placés dans un liquide. Le liquide est alors mis dans un appareil d'analyse sur place, ce qui permet la détection du matériel génétique du coronavirus.

Une femme est assise dans la salle d'examen d'un médecin. Des échantillons sont prélevés dans le nez ou la gorge à l'aide d'un écouvillon. L'écouvillon va directement dans un appareil de test à proximité.

L'utilisation d'autres types d'analyses hors laboratoire, dont des tests de détection des anticorps, pourrait aussi être autorisée.

Ce type d'analyse :

Parce qu'il n'a pas besoin de transport, il est utile pour servir les communautés éloignées.

Toutefois, l'appareil ne peut analyser qu'un nombre limité d'échantillons à la fois.

Les chiffres 1 à 16 apparaît en dessous de l'appareil d'analyse, indiquant le nombre d'échantillons il peut analyser.

Le troisième type de dépistage, l'analyse sérologique, est un test sanguin qui permet de détecter les anticorps produits par le système immunitaire pour combattre l'infection par le virus.

Cette analyse peut détecter deux types d'anticorps :

Du sang est prélevé du bras d'une personne et l'échantillon est testé dans une machine d'analyse sérologique.

L'analyse sérologique :

Plusieurs personnes apparaissent à l'écran. Des crochets sont révélés au-dessus deux d'entre eux pour démontrer qu'ils sont protégés d'infections futures.

Les résultats sont prêts entre 1 et 3 jours après réception de l'échantillon par le laboratoire.

Mais voici le défi : le dépistage précoce des infections peut être difficile, car la formation des anticorps peut prendre plusieurs jours.

Au Canada, le Laboratoire national de microbiologie collabore avec les laboratoires de santé publique de partout au pays pour accélérer les analyses, s'occuper de la validation et continuer de veiller au contrôle de la qualité pour assurer la fiabilité des résultats. Les méthodes d'analyse évolueront à mesure que nous aurons accès à de nouvelles données et technologies.

Les Canadiennes et les Canadiens peuvent avoir l'assurance que toutes les méthodes d'analyses sont à l'étude en vue de mettre fin à la propagation de la COVID-19.

Une adresse Web apparaît à l'écran.

Pour en savoir plus, consultez : Canada.ca/le-coronavirus

Un message du gouvernement du Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :