Chapitre 5 : Rapport d'étape sur les populations distinctes : VIH/sida et autres infections transmissibles sexuellement et par le sang parmi les jeunes au Canada – Recherche actuelle

Chapitre 5 - Recherche actuelle sur le VIH/sida

Ce chapitre offre une vue d'ensemble des projets de recherche canadiens financés et en cours entre 2008 et 2011 relativement au VIH/sida et aux autres infections transmissibles sexuellement et par le sang parmi les jeunes.

5.1 Méthodologie

L'information communiquée dans ce chapitre a été recueillie auprès d'organismes nationaux et provinciaux qui financent la recherche sur le VIH/sida et les autres infections transmissibles sexuellement et par le sang au Canada, ou qui fournissent des endroits où présenter une telle recherche. Parmi les organisations nationales, on peut citer les suivantes:

  • Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
  • Association canadienne de recherche sur le VIH (ACRV)
  • Fondation canadienne de recherche sur le SIDA (CANFAR)
  • Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)

L'information a également été recueillie auprès des organisations provinciales suivantes :

  • British Columbia Centre for Excellence in HIV/AIDS (BC-CfE)
  • Michael Smith Foundation for Health Research (MSFHR)
  • Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FQRSC)
  • Prairie Community-Based HIV Research Program
  • Alberta Innovates Health Solutions
  • Réseau ontarien de traitement du VIH (OHTN)

Les projets de recherche inclus dans ce chapitre, ainsi que leurs résumés (s'il y a lieu), sont énumérés à l'annexe B et répondent à tous les critères de sélection suivants :

  • ils sont financés par l'une des organisations indiquées ci-dessus entre 2008 et 2011;
  • ils sont particulièrement axés sur les jeunes;
  • ils abordent au moins un déterminant de la vulnérabilité ou de la résilience au virus de l'immunodéficience humaine (VIH) qui touche la santé des jeunes;
  • ils comprennent des projets sur la co-infection au VIH et à l'hépatite C (VHC), sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et sur la santé sexuelle, la discrimination, la stigmatisation et l'homophobie;
  • ils sont menés au Canada ou sont directement pertinents pour les jeunes Canadiens.

Ce chapitre met l'accent sur certaines populations précises de jeunes, qui sont particulièrement touchées par le VIH et les autres infections transmissibles sexuellement et par le sang, notamment les jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable, les jeunes Autochtones, les jeunes de la rue, les jeunes de collectivités racialisées, les jeunes en détention, les jeunes qui vivent en famille d'accueil et les jeunes qui vivent dans des collectivités rurales et éloignées.

Critères d'exclusion appliqués à la recherche :

  • liée à la science fondamentale, à la microbiologie ou à la médecine clinique;
  • découlant d'études internationales menées à l'étranger par des chercheurs canadiens, sauf si la nature de l'étude offrait des renseignements supplémentaires sur l'expérience vécue de jeunes Canadiens vivant avec le VIH/sida ou vulnérables au VIH/sida;
  • liée à la surveillance ou à la surveillance améliorée, puisque ce type de recherche est incluse dans le chapitre 3 du présent rapport;
  • terminée avant 2008.

La recherche terminée avant 2008 a été exclue, car il est présumé que ces projets auraient été relevés dans l'examen de la littérature didactique et de la littérature grise effectué pour les chapitres précédents de ce rapport d'étape. Cependant, comme il pourrait exister un écart entre la recherche et les publications, il se peut que certains documents ne soient pas du tout inclus. Les projets énumérés dans l'annexe B devaient être terminés après octobre 2008 ou plus tard, ou sont en cours d'élaboration.

Il est à noter que la recherche financée par l'entremise des volets de financement de la science fondamentale, de la microbiologie ou de la médecine clinique est très pertinente pour les jeunes vivant avec le VIH. Cependant, ces thèmes étaient exclus, car le présent rapport est axé sur l'expérience vécue des jeunes, notamment les jeunes vivant avec le VIH, et sur l'incidence de divers déterminants de la santé sur cette population.

5.1.1 Limites de la méthode

L'une des limites des critères de sélection est que certains projets sont subventionnés par plus d'un organisme ou reçoivent plus d'une subvention du même organisme pour une différente année. Par conséquent, certains projets peuvent être consignés dans l'annexe B plus d'une fois. Réciproquement, des fonds ont été offerts pour financer le salaire des chercheurs, les bourses aux étudiants, le transfert des connaissances ou les coûts d'exploitation. Par conséquent, ces fonds peuvent être utilisés pour subventionner plus d'un projet sur plusieurs années successives, mais un seul projet est indiqué dans la demande présentée à la source de financement.

Une deuxième limite de la sélection est qu'il n'y avait pas de résumés et de descriptions entières pour tous les projets. Dans certains cas, le sommaire (résumé, mots-clés ou titre) ne démontrait pas le besoin d’indiquer les jeunes comme étant la population étudiée. Les projets pour lesquels il n'existe pas de résumé ont été inclus si le titre ou les mots-clés contenaient l'un des termes de recherche. Certaines descriptions de projet ont dû être examinées davantage, et on a communiqué avec les chercheurs principaux lorsque cela était possible afin de déterminer si leurs projets portaient précisément sur les jeunes canadiens.

En outre, les organismes de financement de la recherche n’ont pas été identifiés dans chaque province et dans chaque territoire, et tous les résumés ne mentionnaient pas un axe géographique pour la recherche. Par conséquent, la section portant sur l'emplacement géographique (voir Emplacement géographique) ne reflète peut-être pas l'entière portée des travaux qui se déroulent dans chaque région.

En raison de la gamme des travaux de recherche en cours dans le domaine de la santé sexuelle, les limites de la méthode du présent rapport peuvent avoir entraîné l'exclusion involontaire de certains travaux. En outre, le présent rapport n'inclut pas la recherche financée par le secteur privé ou par les entreprises pharmaceutiques.

5.2 Aperçu des projets de recherche financés entre 2008 et 2011

5.2.1 Emplacement géographique

Au total, 59 projets de recherche ont été relevés selon la méthodologie décrite à la section pertinente du présent chapitre. Parmi ces projets, 43 précisaient l'emplacement de la recherche.

Il faut souligner que plusieurs projets de recherche dans ce chapitre sont liés à la même étude globale ou tirent leurs données de la même cohorte de participants. Par exemple, en Colombie-Britannique, les projets R5, R6, R27 et R30 tirent tous leurs données de la cohorte de l'étude At-Risk Youth Study (ARYS) ou recrutent leurs participants au sein de cette cohorte. De même, les projets R44 à R49 utilisent tous les données provenant du projet Cedar.

Tableau 4: Répartition des projets de recherche selon l’emplacement géographique
Province/territoire Nombre de projets Numéro du projet
A l’échelle nationale 3 R15, R42, R59
Colombie-Britannique 22 R5, R6, R7, R20, R22, R23, R26, R27, R28, R30, R33, R34, R35, R37, R44, R45, R46, R47, R48, R49, R50, R51, R56
Alberta 0 n/a
Saskatchewan 0 n/a
Manitoba 2 R19, R55
Ontario 12 R1, R2, R8, R18, R29, R36, R37, R38, R43, R53, R54, R57
Québec 4 R3, R9, R10, R32
Provinces de l’Atlantique (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard) 0 n/a
Territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut) 1 R40

Trois projets à l'échelle nationale ont été relevés. Le projet R15 est un projet pancanadien qui évalue les stratégies d'intervention chez les jeunes femmes séropositives et les facteurs qui font réussir les programmes de promotion de la santé sexuelle. Le projet R42 adopte une méthode d'éducation sur la prévention fondée sur les arts parmi les jeunes Autochtones et vise à inclure des représentants de la jeunesse autochtone de chaque région du Canada. Le projet R59 vise à améliorer la capacité d'évaluation des programmes d'éducation en matière de VIH et de santé sexuelle destinés aux jeunes Canadiens.

En Colombie-Britannique, on a relevé 22 projets de recherche. Parmi ces derniers, six font partie du projet Cedar, qui effectue le suivi d'une cohorte de jeunes Autochtones qui consomment de la drogue (R44, R45, R46, R47, R48, R49). Les projets R6 et R7 étudient les répercussions de la consommation de méthamphétamine en cristaux sur les comportements à risque associés aux rapports sexuels et à l'injection, sur le traumatisme et sur l'infection au VIH. Le projet R20 examine l'utilisation du dépistage en ligne des infections transmissibles sexuellement parmi les jeunes femmes. Le projet R22 examine les déterminants de la santé parmi les jeunes qui ont contracté le VIH pendant la période périnatale. Le projet R23 évalue les expériences des jeunes hommes victimes d'exploitation sexuelle et vulnérables dans le domaine de l'accès aux services de santé et aux services sociaux. Le projet R26 étudie les habitudes de consommation de drogues illégales et l'environnement dans lequel elles sont utilisées, et évalue leurs effets sur le début de la consommation de drogues injectables, les comportements sexuels à risque et l'incidence du VHC et du VIH dans une cohorte de 500 jeunes de la rue. Le projet R27 examine les déterminants du début de la consommation de drogues injectables chez les jeunes de la rue à Vancouver. Le projet R28 étudie les interventions communautaires qui touchent la santé sexuelle des jeunes au sein du secteur de la santé et à l'extérieur. Le projet R30 analyse le paysage structurel, social et physique du monde de la drogue du centre-ville de Vancouver et la manière dont cet environnement façonne les expériences de la sécurité et du risque parmi les jeunes qui consomment de la drogue. Deux projets connexes mettent l'accent sur les jeunes et le dépistage en ligne des infections transmissibles sexuellement (R33), dont l'un est particulièrement axé sur les jeunes hommes (R56). Les projets R34 et R35 étudient les facteurs de protection associés au début de la consommation de drogues injectables chez les jeunes. Le projet R50 examine les contextes sociaux et structurels du risque d'infection au VIH chez les jeunes et les femmes qui participent au travail du sexe. Le projet R51 étudie la vulnérabilité au VIH et au VHC et la prévention de ces maladies chez les jeunes et les autres personnes qui consomment des drogues injectables.

Deux projets de recherche ont été relevés au Manitoba. Le projet R19 fait participer les collectivités de nouveaux arrivants à la recherche dans le domaine de la santé sexuelle et étudier les facteurs culturels de la réduction du risque d'infection au VIH. Le projet R55 aborde les environnements sociaux des jeunes appartenant à des collectivités racialisées.

Douze projets de recherche ont été répertoriés en Ontario. Bon nombre d'entre eux comprennent des travaux de recherche communautaire parmi les jeunes vivant en zone urbaine et provenant de collectivités racialisées, ainsi que parmi les jeunes qui consomment des drogues injectables. Le projet R1 adopte une méthode de recherche communautaire pour améliorer les services de prévention du VIH destinés aux jeunes nouveaux arrivants à Toronto. Le projet R2 étudie le risque de grossesse et d'infection au VIH parmi les jeunes de la rue à Toronto. Le projet R8 est un projet de renforcement des capacités qui vise à évaluer les programmes d'éducation par les pairs en matière de santé sexuelle des jeunes. Le projet R18 examine les déterminants des comportements à risque associés au VIH parmi les jeunes de l'Asie du Sud et évalue une brève intervention dans le domaine de la prévention du risque d'infection au VIH. Le projet R29 évalue les besoins en matière de prévention du VIH et du VHC des jeunes qui fument du crack. Le projet R36 examine l'utilisation des services de santé sexuelle par les jeunes de la rue à Hamilton. Le projet R37 recense les préoccupations des jeunes qui vivent avec le VIH dans le contexte de la santé sexuelle. Le projet R38 examine l'exclusion sociale ainsi que la santé et le bien-être des jeunes à genre variable et des jeunes appartenant à une minorité sexuelle. Le projet R43 met l'accent sur les problèmes de transphobie et d'homophobie auxquels font face les adolescents qui vivent en milieu urbain. Les projets R53 et R54 font partie de l'étude Toronto Teen Survey, qui examine les services de santé sexuelle parmi divers jeunes vivant en milieu urbain. Ces projets de l'étude Toronto Teen Survey visent à orienter l'établissement d'une stratégie à l'échelle de la ville en matière de services de santé sexuelle destinés aux jeunes. Le projet 57 étudie la résilience et la stigmatisation associée au VIH parmi les jeunes qui vivent avec le VIH.

Quatre projets de recherche ont été relevés au Québec. Le projet R3 examine le développement et les expériences des jeunes qui vivent avec le VIH. Les projets R9 et R10 font partie du projet Chii Kayeh sur la promotion adaptée sur le plan culturel de la santé sexuelle parmi la communauté Crie de la baie James. Le projet R32 est axé sur l'utilisation de la technologie de l'information pour promouvoir la santé sexuelle parmi les jeunes Autochtones.

Un projet se trouve dans la région du Nord, parmi les collectivités inuites (R40), mais l'emplacement exact n'est pas précisé. Ce projet étudie la promotion de la santé et les soins de santé adaptés sur le plan culturel parmi les jeunes Inuits.

La recherche n'a pas trouvé de projet actuellement financé au sujet de la jeunesse et du VIH/sida en Alberta, en Saskatchewan ou dans les provinces de l'Atlantique (Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador et Île-du-Prince-Édouard). Cela pourrait être dû en partie au fait que certains projets de recherche n'indiquent aucun emplacement, ainsi qu'à la portée de la méthodologie.

5.2.2 Populations particulières de jeunes

Les 59 projets prennent pour cible un groupe particulier de jeunes, indiqué dans le tableau 5. Dans certains cas, le projet est lié à plus d'une des huit populations mentionnées dans l'Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada.

Tableau 5: Répartition des projets de recherche selon la population
Population Nombre de projets Numéro du project
Jeunes Autochtones 16 R9, R10, R14, R16, R31, R32, R40, R41, R42, R44, R45, R46, R47, R48, R49, R51
Jeunes qui consomment de la drogue 18 R5, R6, R7, R16, R21, R26, R27, R29, R30, R34, R35, R44, R45, R46, R47, R48, R49, R51
Jeunes de la rue 10 R2, R6, R7, R21, R23, R26, R27, R29, R34, R36
Jeunes vivant avec le VIH 6 R3, R12, R15, R22, R37, R57
Jeunes femmes 6 R2, R15, R20, R24, R35, R50
Jeunes hommes 2 R23, R56
Jeunes provenant de collectivités racialisées 3 R18, R19, R55
Jeunes nouveaux arrivants et immigrants  3 R1, R19, R55
Jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable 3 R38, R43, R56
Population générale des jeunes 11 R8, R13, R17, R25, R28, R31, R33, R39, R53, R54, R59
Autres populations 5 R4, R11, R50, R52, R58
Jeunes Autochtones

Seize projets mettent l'accent sur les jeunes Autochtones. Parmi ces projets, six font partie du projet Cedar (R44, R45, R46, R47, R48, R49), une étude de cohorte communautaire prospective en cours de plus de 500 jeunes Autochtones (Premières nations, Inuits et Métis inscrits et non inscrits) âgés de 14 à 30 ans, qui ont déclaré utiliser des drogues illégales injectables et non injectables au cours du mois précédent à Prince George et à Vancouver (quartier centre-est), en Colombie-Britannique. Les projets R9 et R10 font partie du projet Chii kayeh et mettent un accent particulier sur les Cris de la baie James, au Québec. Ce projet de recherche communautaire examine un programme de santé et de prévention adapté sur le plan culturel et s'occupe du transfert de connaissances chez les jeunes Autochtones de cette collectivité. Le projet R14 examine les messages sur la santé publique qui sont adaptés sur le plan culturel pour les jeunes Autochtones. Le projet R16 étudie les environnements sociaux et les répercussions du colonialisme sur les facteurs de risque de l'utilisation de drogues injectables parmi les jeunes Autochtones. Le projet R31 examine les interventions, telles que la prévention, l'évaluation, la mise en œuvre, ainsi que le transfert et l'acquisition des connaissances, qui enrichissent la politique en matière de prévention pour les jeunes Autochtones. Le projet R32 étudie la promotion de la santé sexuelle grâce aux technologies de l'information et aux médias sociaux. Le projet R40 traite de la promotion de la santé adaptée sur le plan culturel et du renforcement des capacités parmi les jeunes Inuits. Les projets R41 et R42 examinent une stratégie basée sur les arts pour rédiger et diffuser des documents de prévention du VIH parmi les jeunes Autochtones.

Jeunes qui consomment de la drogue

Dix-huit projets portent sur les jeunes qui consomment de la drogue. Parmi ces derniers, sept font partie de l'étude de cohorte Cedar (R44, R45, R46, R47, R48, R49, R51). De nombreux projets énumérés sont axés sur l'utilisation de drogues injectables (R5, R6, R7, R16, R21, R26, R27, R34, R35), y compris les habitudes de consommation et les déterminants de la santé associés, tels que le développement de la petite enfance, l'hygiène personnelle et les environnements physiques et sociaux. D'autres projets examinent des questions précises, telles que la consommation de crack (R29) ou la consommation générale de drogues illégales parmi les jeunes (R30, R44, R45, R46, R47, R48, R49, R51).

Le projet R5 examine l'utilisation de drogues injectables et l'infection au VIH chez les jeunes. Le projet R6 analyse les facteurs de risque de consommation de méthamphétamine en cristaux et des comportements à risque associés aux rapports sexuels et à l'injection. Le projet R7 explore le développement malsain de l'enfant, notamment des questions telles que la violence sexuelle et le traumatisme, à titre de facteur de risque de l'utilisation de drogues injectables et de méthamphétamine en cristaux. Le projet R16 étudie le rôle des environnements sociaux et des compétences d'adaptation personnelle des jeunes dans les facteurs de risque et de protection relatifs à l'utilisation de drogues injectables. Le projet R21 vise à améliorer les programmes relatifs aux politiques et aux interventions en matière de santé publique destinés aux jeunes vulnérables à l'utilisation de drogues injectables et à l'infection au VIH. Le projet R26 est axé sur les environnements sociaux et physiques et les facteurs de risque de l'utilisation de drogues injectables, du sans-abrisme, du travail du sexe et le risque d’acquérir des infections transmissibles sexuellement et par le sang. Le projet R27 examine les facteurs qui mènent au début, à la poursuite et à l'interruption de l'utilisation de drogues injectables, ainsi que d'autres facteurs de risque, comme la vente de drogues.

Le projet R29 examine les besoins en matière de prévention du VIH et du VHC des jeunes qui fument du crack. Le projet R30 explore la gentrification et les facteurs de risque tels que les préjudices liés à la drogue, la violence physique et les comportements à risque associés au VIH. Le projet R34 vise à orienter l'élaboration et la mise en œuvre de programmes de prévention et étudie les compétences d'adaptation personnelle et les réseaux de soutien social des jeunes qui s'injectent de la drogue. Le projet R35 répertorie les vulnérabilités et la résilience au VIH et au VHC parmi les adolescentes autochtones.

Jeunes de la rue

Dix projets abordent les jeunes de la rue. Parmi ces derniers, sept sont analysés dans la section concernant les jeunes qui consomment de la drogue (R6, R7, R21, R26, R27, R29, R34). Le projet R2 est analysé dans la section concernant les jeunes femmes de la rue. Le projet R23 examine les expériences des jeunes hommes victimes d'exploitation sexuelle dans le domaine de l'accès aux services de santé et aux services sociaux. Le projet R36 est un projet de recherche communautaire qui évalue les connaissances et les besoins des jeunes en matière de santé sexuelle, ainsi que les services de santé améliorés pour les jeunes de la rue marginalisés.

Jeunes vivant avec le VIH

Six projets portent sur les jeunes vivant avec le VIH. Quatre d'entre eux sont axés sur des jeunes qui ont contracté le VIH par transmission verticale ou au début de l'adolescence; ils abordent des sujets tels que l'accès aux services de santé et aux services sociaux, les réseaux de soutien social, la stigmatisation et la discrimination, la divulgation de la séropositivité, ainsi que les trajectoires des relations sexuelles (R3, R12, R22, R37). Le projet R15 examine les interventions en matière de santé sexuelle chez les jeunes femmes séropositives. Le projet R57 évalue la résilience des jeunes qui vivent avec le VIH, ainsi que la stigmatisation dont ils font l'expérience.

Jeunes femmes

Six projets portent sur les jeunes femmes. Le projet R2 est une recherche communautaire axée sur les jeunes femmes de la rue; il étudie des questions telles que la grossesse et les facteurs de risque associés au VIH. Le projet R15 est également une recherche communautaire qui examine les environnements sociaux et les réseaux de soutien social des jeunes femmes qui vivent avec le VIH. Le projet R20 vise à faire participer les jeunes femmes au dépistage en ligne des infections transmissibles sexuellement, en particulier dans les groupes de jeunes femmes plus vulnérables. Le projet R24 est un travail de recherche de prévention qui cherche à orienter une élaboration des politiques améliorée et à augmenter l'accès aux services de santé pour les jeunes femmes. Le projet R35 explore la résilience parmi les jeunes femmes autochtones qui consomment de la drogue. Le projet R50 examine les contextes sociaux et sexuels du risque d'infection au VIH et du risque d'infections transmissibles sexuellement chez les jeunes femmes qui participent au travail du sexe.

Jeunes hommes

Deux projets mettent l'accent sur les jeunes hommes. Le projet R23 étudie l'accès aux services de santé et aux services sociaux pour les jeunes hommes victimes d'exploitation sexuelle, alors que le projet R56 se concentre sur l'amélioration de l'accès à des services de santé sexuelle et de dépistage en ligne pour les jeunes hommes en Colombie-Britannique.

Jeunes provenant de collectivités racialisées

Trois projets sont axés sur les jeunes provenant de collectivités racialisées. Le projet R18 examine les déterminants des comportements à risque associés au VIH parmi les jeunes d'Asie du Sud vivant à Toronto. Il évalue une intervention de prévention du VIH par vidéo développée en collaboration avec un organisme de lutte contre le sida local appelé Alliance for South Asian AIDS Prevention. Les projets R19 et R55 étudient les facteurs culturels reliés à la vulnérabilité et à la résilience au VIH et aux ITS parmi les jeunes Africains nouveaux arrivants qui vivent dans l'ouest du Canada.

Jeunes nouveaux arrivants et immigrants

Trois projets portent sur les jeunes nouveaux arrivants au Canada (R1, R19, R55). Le projet R1 étudie les environnements sociaux et l'accès à des programmes de santé adaptés sur le plan culturel afin de répondre aux besoins particuliers des jeunes nouveaux arrivants à Toronto, notamment les enjeux liés au racisme. Le projet R19 examine les facteurs culturels qui augmentent la vulnérabilité à l'infection au VIH parmi les jeunes Africains nouveaux arrivants qui vivent dans l'ouest du Canada. Le projet R55 vise à comprendre les facteurs culturels de la réduction du VIH et des ITS parmi les jeunes réfugiés et nouveaux arrivants africains à Winnipeg.

Jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable

Trois projets consacrés aux jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable ont été répertoriés. Le projet R38 étudie les déterminants sociaux de la santé afin d'examiner les répercussions de l'exclusion sociale sur les résultats de santé et les besoins en matière de soins de santé des jeunes lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres. Le projet R43 examine l'homophobie et la transphobie parmi les jeunes qui vivent en milieu urbain. Le projet R56 examine comment faire participer les jeunes hommes au dépistage en ligne du VIH et des infections transmissibles sexuellement en Colombie-Britannique, y compris les jeunes hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes.

Population générale des jeunes

Onze projets portent sur les jeunes dans la population générale. La majorité de ces projets étudient la prévention, la promotion de la santé sexuelle et l'éducation (R8, R17, R25, R28 R31, R39, R53, R54, R59). Le projet R13 examine les croyances et les attitudes qui prédisent les comportements sexuels à risque parmi les jeunes, alors que le projet R33 étudie l'utilisation du dépistage des infections transmissibles sexuellement en ligne par les jeunes en Colombie-Britannique.

Autres populations

Cinq projets étudient d'autres populations de jeunes. Les projets R4 et R11 mettent l'accent sur les adolescents qui ont été victimes de violence sexuelle pendant l'enfance et ont été confiés à des organismes de protection de la jeunesse, et examine comment cela façonne les comportements sexuels à risque. Le projet R50 analyse les contextes sociaux et sexuels du risque d'infection au VIH et du risque d'infections transmissibles sexuellement chez les jeunes femmes qui participent au travail du sexe. Les projets R52 et R58 étudient les questions liées à la santé sexuelle et à la prévention du VIH parmi les jeunes handicapés.

La recherche n'a répertorié aucun projet actuellement financé qui aborde les jeunes en détention ou les jeunes qui vivent dans des collectivités rurales et éloignées et ne font pas partie des populations vulnérables indiquées ci-dessus.

5.2.3 Déterminants de la santé

Tableau 6: Répartition des projets de recherche selon le déterminant de la santé
Déterminant de la santé Nombre de projets Numéro du projet
Développement sain de l’enfant 6 R4, R7, R11, R46, R47, R49
Genre 4 R20, R23, R49, R56
Culture 6 R16, R18, R35, R39, R41, R42
Éducation 3 R9, R10, R59
Emploi/conditions de travail 0 n/a
Revenu et statut social 0 n/a
Environnements physiques 3 R6, R26, R30
Environnements sociaux, y compris la stigmatisation et la discrimination 15 R1, R6, R15, R16, R20, R26, R30, R33, R38, R43, R46, R47, R50, R55, R57
Services de santé et services sociaux 11 R1, R15, R20, R23, R24, R33, R36, R39, R40, R53, R54
Hygiène de vie personnelle et compétences d’adaptation personnelle 11 R3, R13, R18, R20, R26, R29, R35, R45, R46, R49, R51
Facteurs de protection et réseaux de soutien social 9 R3, R8, R15, R17, R34, R41, R42, R43, R57
Patrimoine biologique et génétique 0 n/a

Six projets portent sur le développement sain de l'enfant. Dans bien des cas, ces projets étudient les questions de violence et d’abus sexuels. Quatre projets mettent l'accent sur le sexe et six sur la culture, y compris des travaux de recherche qui appuient l'élaboration d'interventions de prévention du VIH pertinentes sur le plan culturel pour différentes collectivités. Trois projets abordent l'éducation et l'alphabétisation à titre de déterminants de la santé et examinent des enjeux tels que la prévention et l'éducation en matière de santé sexuelle. Trois projets étudient les environnements physiques dans lesquels se trouvent les jeunes qui sont vulnérables à l'infection au VIH.

Quinze projets analysent les environnements sociaux, y compris la stigmatisation et la discrimination. Onze projets étudient les questions liées à l'accès aux services de santé par les jeunes vulnérables au VIH/sida, y compris les services de dépistage, de diagnostic, de traitement et de prévention. Onze projets étudient l'hygiène personnelle et les compétences d'adaptation personnelle, alors que neuf projets examinent les facteurs de protection et les réseaux de soutien social.

5.2.4 Capacité de la recherche communautaire, diffusion des résultats, recherche en politique de santé et transfert des connaissances

Tableau 7: Répartition des projets de recherche par type d’intervention
Type d’intervention Nombre de projets Numéro du projet
Capacité de la recherche communautaire 3 R8, R19, R40
Réactions communautaires 9 R8, R9, R17, R40, R41, R43, R47, R48, R53
Recherche en politiques de santé 3 R21, R24, R31
Transfert des connaissances 8 R9, R25, R41, R42, R47, R48, R54, R55
Éducation 3 R3, R40, R52
Prévention 10 R1, R9, R17, R18, R19, R31, R32, R34, R36, R41
Intervention 10 R9, R15, R18, R20, R28, R32, R33, R41, R42, R56
Évaluation 3 R10, R18, R59
Recherche communautaire

Trois projets sont explicitement axés sur le développement de la capacité de recherche communautaire. Le projet R8 vise à renforcer la capacité, au sein des collectivités, d'effectuer des recherches d'évaluation sur les programmes d'éducation par les pairs en matière de santé sexuelle des jeunes. Le projet R19 fait appel à un partenariat de collaboration entre des jeunes immigrants et réfugiés africains, des organisations communautaires et des chercheurs universitaires. Le projet R40 adopte une démarche de recherche communautaire qui sollicite l'engagement des organisations communautaires et des membres de la collectivité dans le processus de recherche.

Réactions communautaires

Neuf projets étudient les réactions communautaires visant le VIH parmi les jeunes. Le projet R8 met l'accent sur le renforcement de la capacité d'effectuer des recherches communautaires d'évaluation sur les programmes d'éducation par les pairs en matière de santé sexuelle des jeunes. Le projet R9 examine la mise en œuvre du programme Chî kayeh dans les communautés Cries. Le projet R17 étudie les méthodes de prévention du VIH, le soutien et la recherche communautaire parmi les jeunes. Le projet R40 est axé sur le renforcement des stratégies communautaires de l'éducation, du dépistage et du traitement du VIH/sida parmi les jeunes Inuits canadiens. Le projet R41 adopte des stratégies basées sur les arts pour développer le leadership des jeunes Autochtones dans le domaine de la prévention du VIH. Le projet R43 étudie le projet Teens Resisting Urban Transphobia and Homophobia (TRUTH). Les projets R47 et R48 visent à faciliter le transfert de connaissances relatif aux conclusions du projet Cedar aux membres et aux dirigeants de la collectivité. Le projet R53 est une enquête communautaire visant à évaluer les services de santé sexuelle parmi divers jeunes vivant en milieu urbain à Toronto.

Recherche en politiques de santé

Trois projets examinent la recherche sur la politique en matière de santé. Les objectifs du projet R21 comprennent la production de perspectives que les organismes de la santé publique et les autres décideurs peuvent utiliser pour mettre en œuvre des programmes et des politiques éprouvés destinés aux jeunes et au VIH. Le projet R24 examine les répercussions des décisions stratégiques et des modèles de prestation de services sur la prévention du VIH chez les jeunes femmes. Le projet R31 est axé sur le transfert de la recherche primaire sur la prévention du VIH vers les politiques de prévention.

Transfert des connaissances

Huit projets soutiennent des activités de transfert des connaissances. Le projet R9 met l'accent sur l'application des renseignements recueillis en mettant en œuvre le programme Chî kayeh afin de rédiger un guide de mise en œuvre. Le projet R25 vise à communiquer des connaissances internationales au sujet de l'utilisation des technologies de l'information et de la communication afin de promouvoir la santé sexuelle des adolescents et des jeunes adultes. Le projet R41 propose la tenue de six ateliers communautaires pour enseigner des stratégies de prévention basées sur les arts dans les collectivités autochtones. Le projet R42 aide les jeunes Autochtones à créer et à tourner de courts films sur la prévention du VIH dans leur collectivité. Les projets R47 et R48 sont liés au projet Cedar; le projet R47 est un forum sur le leadership et le projet R48 cherche à faciliter la participation des jeunes Autochtones et des aînés au transfert et à l'échange de connaissances. Le projet R54 soutient le transfert et l'échange des connaissances provenant de l'étude Toronto Teen Survey. Le projet R55 facilite les discussions au sujet de la santé sexuelle, des infections transmissibles sexuellement et du VIH/sida parmi les jeunes immigrants et réfugiés africains qui vivent à Winnipeg.

Éducation

Trois projets mettent l'accent sur l'éducation au sujet de la prévention du VIH et des infections transmissibles sexuellement. Le projet R3 suit l'évolution des jeunes qui ont contracté le VIH pendant la période périnatale afin d'orienter un programme d'éducation et de prévention qui tient compte des difficultés rencontrées par cette population. Le projet R40 est axé sur le renforcement des stratégies communautaires de l'éducation, du dépistage et du traitement du VIH/sida parmi les jeunes Inuits canadiens. Le projet R52 est tourné vers l'amélioration des stratégies d'éducation et de communication visant à discuter des questions sexuelles avec les jeunes ayant une ou plusieurs incapacités.

Prévention

Dix projets étudient la prévention. Le projet R1 vise à améliorer les services de prévention du VIH pour les jeunes nouveaux arrivants à Toronto. Le projet R9 est le projet Chî kayeh, qui examine la prévention et la promotion de la santé sexuelle dans les communautés Crie. Le projet R17 analyse les stratégies de prévention du VIH parmi les jeunes. Le projet R18 comprend l'évaluation d'une courte vidéo sur la prévention du VIH. Le projet R19 étudie la prévention et la réduction des risques dans les collectivités des nouveaux arrivants dans l'ouest du Canada. Le projet R31 met l'accent sur la recherche au sujet de la prévention dans les collectivités marginalisées. Le projet R32 examine la prévention du VIH/sida au sein des collectivités des Premières nations et est axé sur la promotion de la santé sexuelle et de la santé de la reproduction. Le projet R34 examine les facteurs qui préviennent le début de la consommation de drogues injectables chez les jeunes. Le projet R36 examine l'utilisation des services de santé sexuelle par les jeunes de la rue à Hamilton. Le projet R41 adopte des stratégies basées sur les arts pour développer le leadership des jeunes Autochtones dans le domaine de la prévention du VIH.

Intervention

Dix projets sont axés sur les interventions. Le projet R9 évalue la mise en œuvre du programme Chî kayeh de santé sexuelle et de prévention du VIH et des infections transmissibles sexuellement dans les communautés Crie. Le projet R15 explore les stratégies d'intervention qui font réussir les programmes de promotion de la santé sexuelle chez les jeunes femmes séropositives. Le projet R18 évalue une intervention de prévention du VIH parmi les jeunes d'Asie du Sud vivant à Toronto. Le projet R20 examine un projet de dépistage en ligne des infections transmissibles sexuellement en Colombie-Britannique, alors que le projet R33 explore les interventions de dépistage en ligne des infections transmissibles sexuellement parmi les jeunes. Le projet R28 étudie les interventions communautaires qui visent à améliorer la santé sexuelle des jeunes. Le projet R32 examine la promotion de la santé sexuelle et la prévention du VIH à l'aide de la technologie de l'information chez les jeunes Autochtones. Les projets R41 et R42 proposent la tenue de six ateliers communautaires auprès des jeunes Autochtones pour enseigner des stratégies de prévention basées sur les arts. Le projet R56 cherche à améliorer l'accès en ligne aux services de santé sexuelle et de dépistage pour les jeunes hommes en Colombie-Britannique.

Évaluation

Trois projets évaluent diverses initiatives. Le projet R10 est un projet de recherche d'évaluation sur la façon dont le programme Chii kayeh iyaakwaamiih est adopté dans le contexte pédagogique autochtone des Cris de la baie James, au Québec. Le projet R18 comprend une évaluation d'intervention de prévention du VIH parmi les jeunes d'Asie du Sud vivant à Toronto. Le projet R59 étudie ce qui est nécessaire pour améliorer la capacité d'évaluation des programmes d'éducation en matière de VIH et de santé sexuelle destinés aux jeunes.

5.2.5 Résilience

Bien que le présent rapport souligne la vulnérabilité de certaines populations de jeunes, il est important de noter que les jeunes et leurs collectivités ont manifesté une résilience considérable en réponse à la vulnérabilité au VIH. Trois projets abordent cette résilience parmi les jeunes (R34, R46, R49). Le projet R34 explore les facteurs qui empêchent les jeunes de la rue de commencer à consommer des drogues injectables. Le projet R46 étudie la résilience parmi les participants au projet Cedar, plus particulièrement contre la vulnérabilité au VIH et la consommation de drogue. Le projet R49 cherche à mieux comprendre les facteurs de protection qui préviennent des résultats de santé encore plus négatifs chez les participants au projet Cedar qui ont été victimes d'un traumatisme sexuel.

5.3 Domaines de recherches futures

La liste suivante met en relief les domaines sur lesquels de futurs travaux de recherche pourraient combler des lacunes dans les connaissances au sujet des jeunes et du VIH/sida. Du point de vue géographique, des populations de jeunes et des déterminants de la santé et de la résilience précis ont été retenus et nécessitent une recherche plus poussée afin de mieux comprendre le rôle complexe que les déterminants de la santé jouent dans la vulnérabilité et la résilience des jeunes au VIH/sida. Bien que la liste suivante ne se veuille pas exhaustive, elle a été dressée en examinant les lacunes en matière de recherche qui émergent des chapitres 4 et 5 et qui ont vu le jour au cours de discussion avec les membres du groupe de travail.

Géographie

  • jeunes vivant dans des collectivités rurales et éloignées;
  • jeunes vivant dans des collectivités des Premières nations dans des réserves, ainsi que dans des collectivités de Métis ou d'Inuits;
  • jeunes Autochtones vivant en milieu urbain;
  • jeunes qui migrent des régions rurales et éloignées aux centres urbains;
  • jeunes qui vivent dans les Prairies et dans la région de l'Atlantique;
  • jeunes qui migrent dans l'ensemble du pays.

Populations distinctes

  • jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable (p. ex. jeunes gais, bisexuels, transgenres et autres jeunes hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, ainsi que les jeunes en questionnement);
  • jeunes femmes de la rue (p. ex. répercussions de l'interaction des multiples facteurs socio-économiques et du sexe sur le risque associé au VIH et aux infections transmissibles sexuellement);
  • jeunes hommes qui ont été victimes de violence sexuelle;
  • jeunes hommes hétérosexuels (p. ex. interventions efficaces de promotion de la santé sexuelle auprès de cette population);
  • nouveaux arrivants, immigrants et jeunes provenant de collectivités racialisées (p. ex. santé sexuelle, racisme, vulnérabilité au VIH et aux infections transmissibles sexuellement, y compris parmi les jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable);
  • jeunes Autochtones (p. ex. vulnérabilité et résilience des jeunes femmes autochtones; recherche propre aux Premières nations, aux Inuits et aux Métis dans le contexte de documents de prévention appropriés sur le plan culturel);
  • jeunes qui vivent avec le VIH (p. ex. relations amoureuses et divulgation, rôle et expériences des parents et des frères et sœurs des jeunes séropositifs, réseaux de soutien social, besoins en matière de santé sexuelle et de prévention et information sur le VIH, expérience des services de santé et de traitement et accès à ces derniers, utilisation d'Internet pour obtenir un soutien social et des connaissances);
  • jeunes qui vivent en familles d'accueil ou dans des foyers de groupe;
  • jeunes en détention;
  • jeunes qui vivent avec un handicap physique ou intellectuel;
  • évaluation des interventions parmi des populations de jeunes précises.

Déterminants de la santé

  • conséquences émotionnelles de la violence émotionnelle, sexuelle ou physique pendant l'enfance sur la vulnérabilité et la résilience des jeunes au VIH et aux infections transmissibles sexuellement;
  • incidence des relations positives entre les parents et les enfants sur la résilience et les facteurs de protection;
  • stratégie de recherche d'analyse axée sur le sexe;
  • éducation en matière de santé sexuelle (p. ex. accès, évaluation, recensement des meilleures pratiques);
  • emploi officiel, revenu et vulnérabilité au VIH;
  • environnements physiques et leurs répercussions sur la vulnérabilité au VIH et aux infections transmissibles sexuellement (p. ex. logement social, prison, famille d'accueil ou foyers de groupe);
  • rôle et influence des médias sociaux sur le comportement sexuel des jeunes;
  • répercussions de l'intimidation, de l'homophobie et de la stigmatisation sur les jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable;
  • santé mentale, vulnérabilité au VIH et aux infections transmissibles sexuellement (p. ex. mauvaise image de son corps, actes autodestructeurs, dépression, anxiété, pensées suicidaires);
  • répercussions des poursuites criminelles pour motif de non-divulgation de la séropositivité sur les jeunes;
  • rôle des parents et des frères et sœurs plus âgés dans la résilience des jeunes qui vivent avec le VIH;
  • patrimoine biologique et génétique (p. ex. répercussions des handicaps physiques ou intellectuels sur la vulnérabilité au VIH et aux infections transmissibles sexuellement, syndrome d'alcoolisme fœtal).

Résilience

  • facteurs qui protègent et favorisent la résilience parmi les jeunes, notamment les populations précises de jeunes telles que les jeunes à orientations sexuelles diverses et à genre variable, les filles et les jeunes provenant de collectivités racialisées, à l'échelle individuelle et à l'échelle socio-structurelle plus large.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :