Changement continu et réchauffement progressif : résumé des connaissances culturelles consignées de l’Alliance des Métis de North Slave sur les changements climatiques et environnementaux

J. Galloway, R. T. Patterson, les membres de la communauté de l’Alliance des Métis de North Slave, S. Shiga, P. Evans, D. King et B. Keats

La Commission géologique du Canada et l’Université Carleton ont dirigé un projet sur le rôle du changement climatique et de l’utilisation des terres dans le transport et le devenir des métaux et des métalloïdes dans les régions à fort potentiel de ressources et de charges de contaminants dans le Nord canadien. L’Alliance des Métis de North Slave (AMNS) a contribué à ce projet de collaboration au moyen d’une étude sur les connaissances traditionnelles. L’étude décrit en détail les connaissances traditionnelles des Métis sur les variations du climat et des conditions environnementales dans les Territoires du Nord-Ouest. Les données proviennent des entrevues menées auprès des membres de l’AMNS. Elles ont également été tirées de la littérature primaire et secondaire pertinente à l’expérience historique des Métis.

Les connaissances traditionnelles sur les changements climatiques fournies par les membres de l’AMNS sont fondées sur des connaissances appliquées du climat historique et des conditions environnementales. Cela comprend les pratiques spéciales liées à ces conditions. Cela comprend également l’observation et l’analyse des changements récents par rapport aux normes historiques. Ces connaissances traditionnelles suggèrent qu’en plus de la variabilité des conditions météorologiques et environnementales à prévoir d’une année à l’autre, le changement climatique produit un réchauffement global. Cela a des répercussions sur la saisonnalité, les précipitations, les niveaux d’eau et la qualité de la glace. Par conséquent, la santé, le comportement et la distribution des poissons et de la faune sont également touchés. Les résultats de l’étude de l’AMNS seront combinés aux connaissances scientifiques occidentales. Le résultat sera un recueil de connaissances sur le climat et les changements environnementaux qui inclura l’expérience humaine contextuelle. Cette approche devrait fournir un aperçu de la dynamique climatique passée qui ne peut être déterminée par des approches qui ne portent que sur l’écologie des plantes et des animaux fossiles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :