Hausser la capacité de télédétection pour la recherche sur les changements climatiques dans le Nord canadien : contributions de POLAIRE à l’expérience de la NASA sur la vulnérabilité de la région boréale de l’Arctique (ABoVE)

A. Houben, D. McLennan, S. Goetz, C. E. Miller, P. Griffith, E. Hoy et E. Larson

L’expérience sur la vulnérabilité de la région boréale de l’Arctique (ABoVE) est un projet de 10 ans de la NASA. Il évalue les technologies de télédétection spatiales et aériennes et la façon dont les écosystèmes réagissent aux changements environnementaux. Le projet ABoVE couvre l’Alaska et une grande partie du nord-ouest du Canada, des forêts boréales jusqu’à la toundra de l’Extrême-Arctique. Savoir polaire Canada (POLAIRE) joue de plusieurs façons un rôle de premier plan dans la contribution du Canada à cette mission. POLAIRE contribue au plan scientifique en effectuant des recherches directes à la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique à Cambridge Bay, au Nunavut. Il finance également des projets externes dans le Nord canadien. POLAIRE coordonne avec l’Agence spatiale canadienne l’utilisation de l’imagerie satellite Radarsat-2.

Le Laboratoire de propulsion par réaction de la NASA exploite un élément clé d’ABoVE, qui est également l’une des plus grandes campagnes aériennes de la NASA. Le Laboratoire effectue plusieurs relevés dans la zone d’étude à l’aide de divers capteurs aéroportés. Les capteurs mesurent une gamme de caractéristiques environnementales. Elles comprennent :

  • les changements de l’élévation de l’eau, de la neige, du sol et du pergélisol;
  • les pigments à base de plantes pour évaluer les changements dans la végétation;
  • les modèles de migration de la faune;
  • les gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone et le méthane.

Alors que les outils du Laboratoire sont testés dans les airs, les chercheurs sur le terrain prennent des mesures similaires au sol. Les résultats au sol servent à valider et à étalonner les échantillons prélevés dans l’air et dans l’espace. Ils servent également à déterminer l’ampleur des changements environnementaux. Le projet ABoVE comporte également un volet d’éducation et de sensibilisation, souvent axé sur les jeunes. Diverses communautés ont participé à des séances d’information et à des conférences, et ont eu l’occasion de visiter les divers avions et instruments.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :