Mise à jour POLAIRE numéro 10, hiver 2018/19

Conférence des étudiants de l’AUCEN

C’est Martin Raillard, scientifique en chef de POLAIRE, qui a prononcé le discours principal de la Conférence des étudiants de l’Association universitaire canadienne d’études nordiques (AUCEN) organisée à Edmonton du 1er au 3 novembre. La conférence est une occasion pour les chercheurs émergents du Nord de se rassembler pour faire connaître leurs recherches et leurs expériences, pour tisser des liens et pour se renseigner sur les nouvelles possibilités.

Conférence des étudiants de l’AUCEN
Lors de la Conférence des étudiants de l’AUCEN, le secrétariat du Programme de formation scientifique dans le Nord de POLAIRE, Rhonda Turner et Nathalie Robillard-Bergeron, ont promu le Programme et répondu aux questions à ce sujet.

Prix de la recherche scientifique sur le Nord

Le Prix de la recherche scientifique sur le Nord de 2018 a été décerné au Centre de recherche du Nunavik à la réunion scientifique annuelle d’ArcticNet tenue du 10 au 14 décembre, à Ottawa. Depuis plus de 40 ans, ce centre situé à Kuujjuaq (Nunavik) réalise des projets scientifiques communautaires répondant aux besoins des Inuits. Le Centre de recherche du Nunavik a été imaginé et mis sur pied par des Inuits, par l’intermédiaire de la Société Makivik, à qui il appartient également. Cette installation de pointe dans l’élaboration de méthodes de recherche intégrant les connaissances scientifiques et autochtones est reconnue à l’échelle nationale et internationale pour ses travaux qui comprennent des études environnementales visant à protéger la santé des gens du Nunavik. Le Prix souligne une contribution notoire à la connaissance et à la compréhension du Nord canadien et de la transformation du savoir en action. Les lauréats du prix reçoivent une bourse de 10 000 $ et la Médaille du centenaire qui commémore la première Année polaire internationale (1882-1883).
La date limite des soumissions pour le prochain Prix est le 31 janvier!

L’échéance approche pour les demandes de Bourse POLAIRE pour étudiants

La date limite de présentation d’une demande de Bourse POLAIRE pour étudiants est le 31 janvier 2019. La Bourse Savoir polaire Canada est décernée à un étudiant qui mène dans une université canadienne des études doctorales exceptionnelles sur les régions polaires. Quant à la Bourse POLAIRE pour résidents du Nord, (deuxième et troisiéme cycles) elle aide les étudiants collégiaux ou universitaires qui résident à long terme dans le Nord et préparent une thèse. La Bourse POLAIRE pour résidents du Nord (premier cycle) aide les étudiants collégiaux ou universitaires de premier cycle (temps plein ou temps partiel) admissibles qui résident dans le Nord à long terme.
Plus d’information

Matthew Gilbert
Matthew Gilbert, étudiant au doctorat à l’Université de la Colombie-Britannique, a reçu une Bourse Savoir polaire Canada en 2018 pour ses recherches sur la tolérance à la température et la capacité métabolique de l’omble chevalier migrateur dans le Nord qui se réchauffe. Photo : AUCEN

Groupe d’experts sur le soutien des étudiants du Nord

À l’occasion de la Conférence sur les politiques scientifiques canadiennes qui a eu lieu du 7 au 9 novembre à Ottawa, POLAIRE a réuni des experts de tout le Nord pour discuter des façons de soutenir la prochaine génération d’étudiants du Nord. Le groupe d’experts comptait des représentants du Dechinta Centre for Research and Learning, du Collège du Yukon, du Nunavut Sivuniksavut et du Centre fédéral d’excellence pour l’emploi des Inuits au Nunavut (Pilimmaksaivik). Les participants ont souligné l’importance de collaborer et d’établir des partenariats dès le début des projets de recherche, de comprendre les expériences des étudiants du Nord pour éliminer les obstacles à l’éducation, de faire ressortir les valeurs, les connaissances et les langues autochtones, et d’encourager la curiosité innée des étudiants par l’intermédiaire de recherches appliquées, de mentorats et de liens durables.

Rencontre ministérielle sur les sciences de l’Arctique

Avec l’appui d’Affaires mondiales Canada et d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada, Savoir polaire Canada (POLAIRE) a joué un rôle de premier plan pour coordonner la participation du Canada à la deuxième rencontre ministérielle sur les sciences de l’Arctique, qui a eu lieu les 25 et 26 octobre 2018, à Berlin. La rencontre a réuni des ministres des Sciences, des chercheurs ainsi que des représentants d’organismes internationaux et de peuples autochtones du Nord pour discuter de l’avenir de la recherche sur l’Arctique. Cette année, la rencontre a inclus un forum scientifique auquel ont pris part des délégués des communautés de recherche de tous les pays participants. Le Canada a été un ardent défenseur de l’intégration à la rencontre des peuples autochtones et de leur savoir.

Rencontre ministérielle sur les sciences de l’Arctique

Programme de formation scientifique dans le Nord

Depuis 2015, POLAIRE administre le Programme de formation scientifique dans le Nord qui aide les étudiants universitaires à payer leurs déplacements dans le Nord et les frais de subsistance associés à leur thèse de recherche. Le programme, créé il y a près de 60 ans, a aidé plus de 12 000 étudiants. Presque tous les scientifiques canadiens travaillant en recherche nordique, et bon nombre d’autres spécialistes dans le domaine du Nord qui travaillent pour des gouvernements, des organismes autochtones ou d’autres organisations, ont bénéficié des subventions du Programme. La période de soumission de demandes pour le Programme de formation scientifique dans le Nord (saison 2019-2020) s’est terminée le 1er décembre 2018, et plus de 35 universités ont présenté des demandes.
Plus d’information

Programme de formation scientifique dans le Nord
Une subvention du Programme de formation scientifique dans le Nord a permis à Ann Balasubramaniam, une employée de POLAIRE, de se rendre dans le nord du Yukon en 2008, lorsqu’elle était étudiante au doctorat, pour collaborer avec la Première Nation des Gwitchin Vuntut à un projet de recherche sur les écosystèmes d’eau douce. Sur la photo : Ann Balasubramaniam prélève des échantillons d’eau sur le lac Mary Netro avec Devon Kyikavichik. Photo : Ann Balasubramaniam

Concours de vidéos cinéPOLAIRE

Avec l’Association universitaire canadienne d’études nordiques (AUCEN) et l’Association of Polar Earlier Career Scientists (APECS), POLAIRE a lancé cinéPOLAIRE, un concours de vidéos encourageant les nouveaux chercheurs et les chercheurs autochtones à faire preuve d’imagination et de créativité pour faire connaître leur enthousiasme relativement à leurs projets. Le gagnant remportera un voyage au Campus de la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique où il sera jumelé avec un chercheur de POLAIRE ou participera à des activités de recherche.
Plus d’information

Polarflicks
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :