Programme de formation scientifique dans le Nord Guide explicatif à l'usage des étudiants 2015-2016

Table des matières

Introduction

Le Programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN) est administré par Savoir polaire Canada (POLAR).

Ce guide a été élaboré afin d'expliquer aux étudiants1 universitaires la façon de procéder pour établir leur rapport de recherche dans le cadre du PFSN ou remplir leur formulaire de demande de financement (ou les deux). Le guide est subdivisé en fonction des formulaires, des sections à remplir et des renseignements à inclure, et il renferme des instructions permettant à l'étudiant de remplir efficacement ses formulaires, en s'assurant qu'il réponde aux lignes directrices. Les étudiants doivent remplir les formulaires électroniques à l’adresse suivante.

Le Guide explicatif à l’usage des étudiants a été légèrement modifié et les parties qui on été modifiées sont ombragées. Une copie du manuel est disponible en ligne au ici.

Si vous avez des questions, communiquez avec le président du Comité des études nordiques de votre université, en consultant la liste figurant au début du guide ou en ligne au ici.

I Comment remplir un rapport de recherche de l'étudiant

C'est à l'étudiant qu'il incombe de remplir ce formulaire. Tous les formulaires doivent être remplis en ligne.

Les formulaires sont disponibles en ligne à l’adresse suivante: ici.

Nous avons aussi un page de Aquestions fréquemment demandées disponible en ligne au ici.

Fiche signalétique de l'étudiant

1. Général :

Si un étudiant fait une demande d'un collège communautaire, il / elle doit avoir complété deux années complètes d'un programme académique. L'étudiant doit également inclure une feuille séparée qui démontre l'intention de passer à une formation universitaire.

Le PFSN fournit un financement supplémentaire aux étudiants universitaires canadiens effectuent des recherches de thèse dans les régions nordiques.

2. Statut :

Les étudiants récipiendaires d'une subvention du PFSN doivent être citoyens canadiens ou posséder le statut légal de résident permanent au Canada. Les étudiants munis d'un visa d'étudiant, de visiteur ou autre ne sont pas admissibles .

3. Niveau académique :

L'étudiant doit indiquer le niveau auquel il sera inscrit et l'année scolaire en cours au moment où il effectuera les recherches projetées. Pour celles réalisées au cours de l'été, il inscrit l'année complétée avant le début des recherches. Plus d’information concernant l’éligibilité des étudiants est disponible dans les lignes directrices, section IV (c): page 4.

Discipline, projet, rôle de l'étudiant

1. Discipline :

Pour les besoins de la banque de données du PFSN, les disciplines ont été regroupées selon quatre catégories générales. Le projet de l'étudiant devrait correspondre à la catégorie des Sciences humaines, à celle des Sciences de la santé, à celle des Sciences physiques ou à celle des Sciences biologiques. La liste des disciplines sous chacune des catégories générales, figurant à la page suivante, devrait aider l'étudiant à choisir la discipline qui correspond à son programme d'études.

2. Programme d'études :

À partir de la liste figurant à la page suivante, l'étudiant doit indiquer le programme d'études dans lequel entre sa recherche. S'il utilise la catégorie Autre, il doit préciser quel est son programme d'études.

Programme d'études
Sciences humaines Sciences biologiques Sciences physiques Sciences de la santé
Art Agronomie/Agriculture Chimie Connaissances traditionnelles, pratiques traditionnelles
Anthropologie Biologie Génie Toxicomanie
Archéologie Botanique Géographie physique Maladies chroniques
Communication Sciences de l'environnement/ Écologie Géologie Diabète/obésité
Criminologie Génie forestier Mathématiques Épidémiologie
Droit Gestion des ressources Océanographie Tuberculose
Économie Médecine vétérinaire Physique Santé bucco-dentaire
Éducation Zoologie Autre (préciser) Prévention du suicide
Géographie humaine Autre (préciser) Santé des femmes (Maternité et reproduction)
Histoire Services de soins de santé
Linguistique Aliments santés et nutrition dans le nord
Littérature Les dimensions sociales de la santé dans le Nord
Musique Autres (spécifier)
Philosophie
Psychologie
Récréologie
Sciences de l'administration
Sciences politiques
Sciences sociales
Sociologie
Autre (préciser)

3. Titre du projet :

L'étudiant doit donner un titre descriptif à son projet.

4. Brève description du projet incluant : Objectif, méthodologie et importance relative à l’étudiant et recherche par mot-clé :

Cette partie de la demande de subvention s'avère des plus importantes puisqu'elle explique le projet de recherche de l'étudiant et les travaux sur le terrain. L'étudiant doit donc décrire clairement l'objectif du projet, la méthodologie, la signification de cette recherche vis-à-vis l’étudiant, s’il s’agit d’un projet continu et indiquer où il en est dans son projet de recherche. Cette section doit être remplie par l'étudiant et non par son directeur de thèse ou son superviseur. La reproduction d'une description de projet déjà subventionné par le PFSN ou inspirée de celle d'un autre étudiant est inacceptable. L'information fournie doit être dactylographiée dans l'espace prévu à cette fin.

L'étudiant doit fournir les mots-clés qui s'appliquent le mieux à son projet de recherche. Cette information peut ainsi servir lors d'une recherche dans la base de données du PFSN.

5. Partenaires de recherche :

L’étudiant doit indiquer avec qui il entreprendra sa recherche sur le terrain. Veuillez indiquer le nom de l’étudiant sur la première ligne ainsi que l’organisation/université d’où il provient, sur la ligne en dessous. Cette information aidera à former des liens entre les chercheurs qui travaillent vers un même objectif.

Veuillez noter que, pour les étudiants de deuxième cycle, les partenaires de recherche doivent être des professionnels, des organisations non gouvernementales ou des sociétés, etc. qui participent activement à un projet de recherche. Les superviseurs universitaires, les autres étudiants et les techniciens ne sont pas considérés comme des ‘partenaires’, même s’ils participent activement au projet.

6. Emplacement géographique du travail sur le terrain :

L'étudiant doit préciser l'emplacement géographique de sa recherche sur le terrain en indiquant, si possible, une collectivité ou une localité située à proximité, une chaîne de montagnes, une rivière, un lac, et les coordonnées géographiques (la latitude et la longitude). Cela permet de vérifier si le lieu choisi s'inscrit à l'intérieur des limites géographiques du PFSN (http://www.polarcom.gc.ca/fra/content/carte).

Durée du séjour dans le nord, subvention demandée

1. Nombre approximatif de jours dans le Nord :

L'étudiant doit indiquer la période durant laquelle il séjournera dans le Nord en prenant soin d'inscrire les dates exactes. Cela permet au comité de préciser la durée du séjour de l'étudiant dans le Nord et de déterminer si le projet de recherche sera un projet d'hiver ou un projet d'été. Pour les durées plus courtes sur le terrain (par exemple, moins de 21 jours) de l'élève doit expliquer "pourquoi" dans la l’espace prévu à cet effet.

2. Projet entrepris au cours des années précédentes :

L'étudiant doit également mentionner s'il entreprend un nouveau projet ou s'il poursuit un projet déjà commencé. Dans le cas des projets entrepris au cours d'une année antérieure, l'étudiant doit indiquer s'il a été subventionné par le PFSN ou par d'autres organismes.

3. Total des subventions du PFSN - Années précédentes :

Si l'étudiant a déjà reçu une subvention du PFSN, il doit inscrire le montant obtenu.

4. Coût total du travail sur le terrain pour ce projet cette année :

L’étudiant doit indiquer le coût total approximatif du travail sur le terrain pour son projet pour l’année en cours.

5. Description de l'aide demandée du PFSN pour l'année en cours :

Demande
Dans cette section de la demande, l'étudiant est tenu de donner le montant solicité par le biais du PFSN considérant que l'allocation moyenne se situe entre 2500 $ - 3000 $.

Coût total estimé
Cette colonne sert à mettre en évidence les coûts réels des travaux de terrain. Par exemple, si l’étudiant indique que le PFSN accordera une subvention de 2500 $, cette colonne est l'endroit où l'étudiant aurait mis la totalité des coûts estimés pour le travail sur le terrain.

6. Autres demandes de fonds ou sources d'aide convoitées :

Compte tenu du caractère supplémentaire de la subvention du PFSN, il est très important que l'étudiant indique ses sources de financement et le montant demandé ou reçu (p. ex., octrois, bourses de financement, subventions). Lorsque que vous indiquez une subvention venant du superviseur ou d'un groupe, s'il vous plaît indiquez la portion s'appliquant à la recherche de l'individu et non la valeur totale de la subvention. La divulgation de ces sources externes permet d'évaluer les efforts déployés par l'étudiant pour obtenir une aide appropriée dans le cadre de son projet de recherche.

En outre, les étudiants ne peuvent pas être employés ou rémunérés au moment où ils effectuent leurs travaux de recherche subventionnés par le PFSN. Le fait d'être à l'embauche d'un organisme quelconque ne peut donc pas être considéré comme une source de financement externe.

Les assistanats à la recherche et les autres bourses universitaires ne sont pas considérés comme un emploi dans ce contexte.

Règles d'éthique, licence(s) et/ou permis de recherche

L'étudiant doit être au fait des règles d'éthique qui s'appliquent à la recherche. La signature de l'étudiant confirme qu'il a lu le dépliant intitulé Les principes d'éthique pour la conduite de la recherche dans le Nord (http://acuns.ca/website/fr/ethical-principles/) et qu'il entend s'y conformer.

L'étudiant doit indiquer les démarches qu'il a entreprises ou qu'il entreprendra pour obtenir l'assentiment des collectivités locales avant son séjour, et les organismes qu'il a consulté ou consultera en vue de se procurer le(s) permis et/ou licence(s) de recherche requis. L’obtention de permis ou de licence pour effectuer des recherches dans le Nord est une obligation légale pouvant entraîner des sanctions pénales.

La compréhension de ce processus fait partie intégrante de l'expérience que l'étudiant doit acquérir dans le Nord. Cette obligation vise également à ce que les recherches subventionnées par le PFSN s'effectuent dans le plus grand respect des valeurs culturelles des collectivités locales (voir Les principes d'éthique pour la conduite de la recherche dans le Nord) tout en assurant la sécurité de l'étudiant sur le terrain et la diffusion du projet de recherche parmi les communautés scientifiques et locales.

La signature de l'étudiant et du directeur de thèse ou du superviseur confirme que la recherche sera effectuée selon les principes d'éthique. L'étudiant doit veiller à ce que le nom du directeur de thèse ou du superviseur soit également dactylographié dans cette section de la demande.

Vous noterez que le formulaire de demande fut modifié dans le but d’aider l’étudiant à démontrer où il se situe dans sont cheminement de demande de permis. Il est important de démontrer à quel(s) organisme(s) sont faits les demandes de permis ainsi que le statut de ces demandes. La divulgation de cette information est importante puisque certains projets ayant fait une demande tardive ne se retrouvent pas toujours sur la liste des demandeurs de permis qu’emploient les représentant des organismes délivreur de permis, présents lors de la rencontre d’allocation du Comité de sélection du PFSN.

SI CETTE SECTION N'EST PAS DÛMENT REMPLIS EN ENTIER PAR L'ÉTUDIANT, LA DEMANDE SERA REJETÉE.

II Comment remplir une demande de subvention de l'étudiant

Une fois ses travaux de recherche sur le terrain terminés, l'étudiant doit s'adresser au président du Comité d’études nordiques de son université et se procurer un formulaire de rapport de recherche. C'est à lui qu'il incombe de remplir ce formulaire. Tous les formulaires de rapport doivent être remplis en ligne.

Les formulaires du PFSN sont disponibles en ligne à l’adresse suivante: ici. Nous avons aussi un page de « questions fréquemment demandées » disponible en ligne au ici.

Fiche signalétique de l'étudiant

Remarque

Le PFSN fournit un financement supplémentaire aux étudiants universitaires canadiens effectuent des recherches de thèse dans les régions nordiques.

1. Statut :

Les étudiants récipiendaires d'une subvention du PFSN doivent être citoyens canadiens ou posséder le statut légal de résident permanent au Canada. Les étudiants munis d'un visa d'étudiant, de visiteur ou autre ne sont pas admissibles.

2. Niveau académique :

L'étudiant doit indiquer le niveau auquel il était inscrit et l'année scolaire en cours au moment où les recherches sur le terrain ont été effectuées. Pour les travaux sur le terrain effectués au cours de l’été, on doit indiquer l’année qui vient juste d’être terminée avant l’exécution des recherches, non celle qui sera amorcée à l’automne.

Discipline, projet, rôle de l'étudiant

1. Discipline :

Pour les besoins de la banque de données du PFSN, les disciplines ont été regroupées selon quatre catégories générales. Le projet de l'étudiant devrait correspondre soit à la catégorie des Sciences humaines, à celle des Sciences de la santé, à celle des ou à celle des Sciences biologiques. La liste des disciplines sous chacune des catégories générales, à la page suivante, devrait aider l'étudiant à choisir la discipline qui correspond à son programme d'études.

2. Programme d'étude :

À partir de la liste figurant à la page suivante, l'étudiant doit indiquer le programme d'études dans lequel entre sa recherche. S'il utilise la catégorie ‘autre’, il doit préciser quel est son programme d'études.

Programme d'études
Sciences humaines Sciences biologiques Sciences physiques Sciences de la santé
Art Agronomie/Agriculture Chimie Connaissances traditionnelles, pratiques traditionnelles
Anthropologie Biologie Génie Toxicomanie
Archéologie Botanique Géographie physique Maladies chroniques
Communication Sciences de l'environnement/ Écologie Géologie Diabète/obésité
Criminologie Génie forestier Mathématiques Épidémiologie
Droit Gestion des ressources Océanographie Tuberculose
Économie Médecine vétérinaire Physique Santé bucco-dentaire
Éducation Zoologie Autre (préciser) Prévention du suicide
Géographie humaine Autre (préciser) Santé des femmes (Maternité et reproduction)
Histoire Services de soins de santé
Linguistique Aliments santés et nutrition dans le nord
Littérature Les dimensions sociales de la santé dans le Nord
Musique Autres (spécifier)
Philosophie
Philosophie
Récréologie
Sciences de l'administration
Sciences politiques
Sciences sociales
Sociologie
Autre (préciser)

3. Titre du projet :

L'étudiant doit donner un titre descriptif à son projet.

4. Brève description du projet et des résultats préliminaires et recherche par mot-clé :

Cette partie s'avère des plus importantes puisqu'elle doit rendre compte des progrès et des résultats préliminaires obtenus lors des travaux sur le terrain. Cette section doit être remplie par l'étudiant et non pas son superviseur. L'étudiant doit donner une courte description des aspects suivants : l'objectif du projet de recherche, la méthodologie, le déroulement de la recherche sur le terrain, les résultats préliminaires et le mode de publication des résultats envisagé. La reproduction d'une description de projet déjà subventionné par le PFSN est inacceptable, tout comme une copie de la description de projet soumise lors de la demande de subvention. L'information fournie doit être dactylographiée dans l'espace prévu à cette fin.

Remarque: Lors de l'élaboration de la description du projet, les quelques questions à garder à l'esprit sont: Pourquoi cette recherche est-elle importante? Qu’est-ce qui fait que cette recherche est unique au nord? Pourquoi travaillez-vous dans ce cadre géographique spécifiquement? Comment est-ce lié à votre thèse.

L'étudiant doit fournir les mots-clés qui s'appliquent le mieux à son projet de recherche.

5. Partenaires de recherche :

Le cas échéant, l'étudiant doit indiquer qui seront ses partenaires de recherche sur le terrain. Veuillez s’il vous plaît indiquer leur nom sur la première ligne et l'organisation/université avec lequel vous êtes affilié sur la seconde. Cette information aidera à former des liens pour les chercheurs qui travaillent vers un but commun.

Veuillez noter que, pour les étudiants de deuxième cycle, les partenaires de recherche doivent être des professionnels, des organisations non gouvernementales ou des sociétés, etc. qui participent activement à un projet de recherche. Les superviseurs universitaires, les autres étudiants et les techniciens ne sont pas considérés comme des ‘partenaires’, même s’ils participent activement au projet.

6. Emplacement géographique du travail sur le terrain :

L'étudiant doit préciser l'emplacement géographique de sa recherche sur le terrain en indiquant, si possible, une communauté ou une localité située à proximité, une chaîne de montagnes, une rivière, un lac, et les coordonnées géographiques (la latitude et la longitude). Cela permet de vérifier si le lieu choisi s'inscrit à l'intérieur des limites géographiques du PFSN (voir page ii).

Permis et/ou licence(s) de recherche

1. Numéro(s) de permis ou de licence :

L'étudiant (et non son directeur de thèse ou son superviseur) doit indiquer le(s) permis ou licence(s) de recherche qu'il a obtenu(s) des différentes autorités territoriales, provinciales, fédérales ou autres.

La compréhension de ce processus fait partie intégrante de l'expérience que l'étudiant doit acquérir dans le Nord. L’obtention de permis ou de licence pour effectuer des recherches dans le Nord est une obligation légale pouvant entraîner des sanctions pénales. De plus, cette obligation vise à ce que les recherches s'effectuent dans le plus grand respect des valeurs culturelles des collectivités locales (voir Les principes d'éthique pour la conduite de la recherche dans le Nord) tout en assurant la sécurité de l'étudiant sur le terrain et la diffusion du projet de recherche parmi les communautés scientifiques et locales. Indiquez aussi le nom de l'organisme accréditeur qui a délivré le permis.

2. Renseignements à l'organisme émetteur :

L'étudiant récipiendaire d'un permis ou d'une licence de recherche doit indiquer s'il a fait parvenir les renseignements nécessaires à l'organisme émetteur.

Durée du séjour dans le nord, utilisation de la subvention du PFSN

1. Nombre de jours sur le terrain :

L'étudiant doit indiquer la période durant laquelle il a séjourné dans le Nord en prenant soin d'inscrire les dates précises. Cela permet au Comité de préciser la durée du séjour de l'étudiant dans le Nord et de déterminer si le projet de recherche était un projet d'hiver ou un projet d'été. Pour les durées plus courtes sur le terrain (par exemple, moins de 21 jours) de l'élève doit expliquer "pourquoi" dans l’espace prévu à cet effet.

2. Projet entrepris au cours des années précédentes :

L'étudiant doit indiquer s'il poursuit un projet qui aurait déjà obtenu une subvention dans le cadre du PFSN ou d'un autre programme au cours d'une ou de plusieurs années antérieures.

3. Coût total du travail sur le terrain pour ce projet :

L’étudiant doit indiquer le coût total du travail effectué sur le terrain pour son projet cette année, c’est-à-dire le coût total du travail sur le terrain pour le projet en entier et non seulement la portion subventionnée par le PFSN.

4. Description de l'aide reçue du PFSN pour l'année en cours :

Subventionné

Dans cette section du rapport, l'étudiant doit indiquer le montant de sa subvention du PFSN qu'il a dépensée l’année précédente.

Coût réel

Cette colonne met en évidence les coûts réels des travaux de terrain. Par exemple, si l’étudiant indique que le PFSN a accordé une subvention de 2000 $ pour le travail de terrain, dans la colonne “coût réel” il doit indiquer le coût total encouru pour son travail de terrain.

5. Autres sources d’aide financière reçues pour le travail sur le terrain de ce projet cette année :

L'étudiant doit indiquer toutes sources de financement et/ou le montant obtenu (p. ex., octrois, bourses de financement, subventions), ainsi qu’indiquer à quel fin ces montants ont servi (p. ex., équipement, hébergement, transport, etc.). Compte tenu du caractère supplémentaire de la subvention du PFSN, la divulgation de ces sources externes permet d'évaluer les efforts déployés par l'étudiant pour obtenir un appui approprié dans le cadre de son projet de recherche. Dans les cas où l'étudiant reçoit une portion de la subvention totale de son superviseur, l'étudiant devrait indiquer seulement le montant de financement qu'il a reçu.

Les assistanats à la recherche et les autres bourses universitaires ne sont pas considérés comme un emploi dans ce contexte.

Commentaires du superviseur

Commentaires :
Le directeur de thèse ou le superviseur de l'étudiant doit remplir cette section. Les remarques devraient démontrer le côté formateur de la recherche entreprise par l'étudiant sur le terrain à la lumière de la formation antérieure et à venir de l'étudiant, et l'apport de cette recherche aux études nordiques actuelles ou futures et quels bénéfices l’étudiant a tiré du travail effectué sur le terrain.

Dans le cadre d'une recherche en équipe, le directeur de thèse ou le superviseur devrait commenter le travail de chaque étudiant. La reproduction de commentaires d'un superviseur soumis au cours de l'année précédente est contraire aux pratiques énoncées dans les Lignes directrices du PFSN.

Publications/rapports/affiches/présentations

Les renseignements concernant toutes les publications qui découlent de travaux de recherche appuyés par le PFSN doivent être indiqués dans cette section.

Les renseignements ne devraient être fournis que pour les publications qui ont été officiellement publiées (livres, thèses, ouvrages scientifiques, articles de revues et de bulletins, documents publiés lors de conférences, extraits de conférence publiés, rapports faisant partie d'une série universitaire ou gouvernementale reconnue, etc.) ou qui ont été déposés dans une bibliothèque qui a accepté d'y donner accès grâce à des prêts inter bibliothèques.

Projets de recherche dans les régions nordiques d'autres pays circumpolaires

Les étudiants qui font une demande de subvention pour effectuer une recherche dans un autre pays circumpolaire doivent d'abord remplir le formulaire de demande du PFSN. Les projets internationaux doivent satisfaire à tous les critères qui s'appliquent actuellement aux projets menés dans le Nord canadien. De plus, l'étudiant doit fournir les renseignements suivants sur le formulaire électronique :

  • lien de la recherche à l’étranger aux études nordiques au Canada -- un lien direct doit être établie afin d’illustrer comment la recherche à l'étranger proposée bénéficiera les études nordiques au Canada;
  • le lien entre cette recherche à l'étranger et les projets de recherche en cours ou à venir de l'étudiant dans le Nord canadien;
  • le soutien financier et logistique offert par le pays hôte; et
  • la réglementation du pays hôte en matière d'autorisations et de permis.

LES DEMANDES QUI NE CONTIENNENT PAS TOUS LES RENSEIGNEMENTS NÉCESSAIRES DANS CES QUATRE DOMAINES SERONT REJETÉES.

À noter qu’il faut fournir cette justification chaque fois qu’un étudiant prévoit entreprendre des recherches dans un pays circumpolaire. Ainsi, il faut fournir cette justification même si la recherche représente une continuation de travaux entrepris au cours de l’année précédente.

Outre les critères susmentionnés, il faut aussi appliquer les directives suivantes sur les lieux géographiques :

  • Les recherches doivent être effectuées dans l'un des sept pays arctiques identifiés par le Conseil de l'Arctique.
  • La limite sud du permafrost discontinu (ligne brune) sert de point général de démarcation.
  • Les projets de recherche réalisés n'importe où en Alaska, sauf dans "la guirlande des îles Aléoutiennes", sont admissibles.
  • On prendra en considération les recherches projetés dans n'importe quelle région du Groenland (Danemark).
  • En ce qui concerne l'Islande, on décidera de l'admissibilité en examinant chaque cas individuellement.
  • Pour déterminer l'admissibilité des recherches projetées en Russie, la limite sud du permafrost discontinu, au nord du 58e parallèle, constituera le critère déterminant. En outre, la totalité des territoires du Kamchatka, de Magadan et de la République de Sakha (Yakutia) sont considérés comme admissibles. Les régions situées à l'extérieur de la zone du permafrost discontinu mais adjacentes à l'Océan Arctique seront examinées individuellement.
  • Les demandes de financement pour les recherches projetées en Norvège, en Suède ou en Finlande seront aussi examinées individuellement, afin de s'assurer qu'elles sont vraiment pertinentes dans l'optique des études nordiques effectuées au Canada.

III Liste de vérification

Avant de présenter votre rapport de recherche ou votre demande de subvention, veuillez vérifier les points suivants :

  • tous les renseignements ont été dactylographiés dans les espaces prévus à cette fin;
  • toutes les sections ont été remplies;
  • vous avez inclus l’information additionnelle nécessaire si vous faites une demande de subvention pour effectuer de la recherche dans un autre pays circumpolaire ou si vous faites une demande à travers un collège ou un CÉGEP;
  • vous avez indiqué votre numéro de permis ou de licence ou mentionné les démarches que vous avez entreprises pour vous les procurer; et
  • vous respectez les principes énoncés dans la section sur les principes éthiques.

Remarque :

Les formulaires qui ne sont pas dûment remplis peuvent entraîner le rejet de la demande de subvention.

IV Sites internets

Liste de liens intéressants

V Interaction, participation et ressources communautaires

En général, rappelez-vous que ce qui compte est d’échanger des renseignements, d’établir des relations de confiance et de créer des liens d’amitié avec les membres de la collectivité. En d’autres termes, il importe de demeurer ouvert et sociable, de se rendre utile dans la collectivité et de tisser des liens avec les gens. Il y a de nombreuses façons d’y arriver, selon les circonstances, notamment, en participant aux activités sociales de la collectivité; en faisant du bénévolat; en accompagnant des chasseurs du milieu dans la nature; en visitant des aînés; en donnant des présentations à des groupes communautaires et scolaires; en demeurant disposé à répondre aux questions sur la recherche; et en retenant les services de pourvoyeurs et de guides.

La solution à adopter dépend de la nature du projet et des liens qui ont été établis avec la collectivité. Il est fortement recommandé que les étudiants et leurs enseignants demandent conseils à des partenaires locaux afin de déterminer ce qui convient le mieux.

Vous trouverez ci-dessous des ressources importantes concernant la recherche dans les territoires.

Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O)

Yukon

Le gouvernement du Yukon a rédigé un guide sur la recherche scientifique au Yukon. Celui-ci contient des renseignements sur le processus de demande de permis et les exigences en matière de permis.

Personne­ressource :

Jeff Hunston, gestionnaire, Unité des ressources patrimoniales
Direction des services culturels, ministère du Tourisme et de la Culture du Yukon
Téléphone : 867-667-5363
Courriel : jeff.hunston@gov.yk.ca
Permis pour les scientifiques et les explorateurs en anglais seulement

La conseillère scientifique du gouvernement du Yukon a invité les chercheurs à la rencontrer afin de les aider à créer des liens avec des employés du gouvernement et à saisir les occasions d’appliquer ou de communiquer les connaissances qu’ils ont acquises dans le cadre de leur travail. Le gouvernement du Yukon élabore actuellement un programme de recherche destiné à guider les étudiants dans le choix de leurs sujets de recherche. Le programme sera prêt au cours du prochain exercice.

Personne-ressource :

Dre. Aynslie Ogden, conseillère scientifique principale
Ministère du Conseil exécutif, gouvernement du Yukon
Téléphone : 867-667-5431
Courriel : aynslie.ogden@gov.yk.ca
Bureau du conseiller scientifique

Le Centre de recherche du Yukon offre des programmes et des services qui visent tous à favoriser la recherche concertée, l’innovation et la sensibilisation et à répondre aux besoins des résidants du Nord. Au nombre des services qu’il offre à l’appui de la recherche et de l’innovation, notons des fonds de recherche, des espaces en laboratoire, des locaux de soutien, une résidence pour les chercheurs et un soutien logistique. Le Centre de recherche dispose également de lignes directrices sur le protocole de recherche avec les Premières Nations du Yukon.

Personne-ressource :

Clint Sawicki
Directeur, Bureau des services de recherche
Centre de recherche du Yukon
Téléphone : 867-668-8772
Courriel : csawicki@yukoncollege.yk.ca
Research & Innovation en anglais seulement

Nunavut

Toute l’information concernant la recherche au Nunavut est accessible à partir du site Web de l’Institut de recherche du Nunavut, à l’adresse suivante :

Nunavut Research Institute en anglais seulement

Autre

Un certain nombre d’installations de recherche sont mises à la disposition des chercheurs invités au Yukon. Pour obtenir davantage de renseignements sur ces installations, consultez le registre des installations de recherche dans le Nord établi par la Commission canadienne des affaires polaires.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :