Faits saillants : Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF) de 2014

Vue d’ensemble

  • Le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux (SAFF) de 2014 a été développé en collaboration avec plusieurs intervenants de la fonction publique fédérale ainsi qu’avec les agents négociateurs par le biais du Conseil national mixte.
  • Le taux de réponse au SAFF de 2014 a été de 71,4 %, soit un taux semblable à celui de 2011 (72,2 %).
  • Les résultats du SAFF de 2014 démontrent que plusieurs questions sont restées stables, avec certains changements au fil du temps pour les autres.
  • Des tendances positives au fil du temps ont été constatées pour les questions relatives au superviseur immédiat, à la gestion du rendement, à la charge de travail et aux aspects d’un milieu de travail respectueux et fondé sur l’éthique.
  • Certaines tendances au fil du temps mettent en évidence les domaines à améliorer, notamment la formation, le perfectionnement professionnel, l’équilibre travail-vie privée, l’habilitation et le rendement organisationnel.
  • Les résultats du SAFF de 2014 ainsi que les activités reliées à Objectif 2020 présentement en cours appuieront nos efforts pour façonner une fonction publique moderne pour l’avenir.
  • Afin de mieux comprendre les enjeux liés au harcèlement et à la discrimination soulevés dans les sondages auprès des fonctionnaires fédéraux précédents, de nouvelles questions ont été ajoutées dans le sondage de 2014.
  • Selon les résultats de 2014, 19 % des employés ont été victimes de harcèlement et 8 % de discrimination, au cours des deux dernières années Note en bas de page 1.
  • Les résultats du sondage aideront les organisations à faire des changements positifs, notamment pour favoriser un milieu de travail libre d’harcèlement et de discrimination.

Mobilisation des employés

Les résultats du SAFF de 2014 démontrent que la majorité des employés sont engagés à l’égard de leur travail et de leur organisation. Cependant, certains indicateurs de la mobilisation ont baissé au fil du temps. En 2014 :

  • 93 % des employés ont affirmé être prêts à fournir un effort supplémentaire pour que le travail soit fait, un taux semblable à celui de 2011 (94 %)
  • 79 % des employés estimaient aimer leur travail, une diminution par rapport à 2011 (82 %) et à 2008 (84 %)
  • 74 % des employés ont déclaré tirer de la satisfaction de leur travail, une diminution par rapport à 2011 (76 %) et à 2008 (77 %)

Leadership

De façon générale, les employés étaient plus positifs à l’égard de leur superviseur immédiat que de leurs cadres supérieurs, un écart qui s’est creusé au fil du temps. En 2014, à peu près les trois quarts des employés ont exprimé une opinion favorable au sujet de leur superviseur immédiat, mais environ la moitié seulement envers la haute direction. En 2014 :

  • 75 % des employés croyaient que leur superviseur les tient au courant des questions touchant leur travail, soit une augmentation par rapport à 2011 (73 %) et à 2008 (71 %)
  • 47 % des employés ont indiqué que la haute direction communique efficacement les renseignements essentiels au personnel, comparativement à 48 % en 2011 et à 51 % en 2008

Effectif

Gestion du rendement

Conformément à l’esprit de la nouvelle Directive sur la gestion du rendement entrée en vigueur dans l’ensemble de l’administration publique centrale en 2014 :

  • 79 % des employés ont indiqué que leur travail est évalué en fonction de buts et d’objectifs établis, une augmentation par rapport à 2011 et à 2008 (75 % et 73 %, respectivement)
  • 72 % des employés ont indiqué recevoir de la rétroaction utile sur leur rendement au travail, soit un pourcentage supérieur à ceux de 2011 et de 2008 (70 % et 67 %, respectivement) 

Formation et perfectionnement

Les résultats de 2014 indiquent que les employés ont une impression moins positive de la formation qu’ils reçoivent ainsi que du soutien et des possibilités de perfectionnement professionnel qu’offre leur organisation. En 2014 :

  • 63 % des employés ont indiqué recevoir la formation dont ils ont besoin pour faire leur travail, une diminution par rapport à 2011 (69 %) et à 2008 (68 %)
  • 52 % des employés avaient l’impression que leur organisation met tout en œuvre pour appuyer ses employés dans leur perfectionnement professionnel, ce qui est inférieur à 2011 (55 %) et à 2008 (56 %)

Habilitation

Basé sur les résultats de 2014, les indicateurs d’habilitation ne sont pas aussi élevés qu’en 2011. En 2014 :

  • 66 % des employés estimaient obtenir du soutien pour fournir un service de haute qualité, une diminution par rapport à 2011 (75 %)
  • 62 % des employés croyaient avoir des occasions de contribuer aux décisions touchant leur travail, une diminution par rapport à 2011 (68 %)

Milieu de travail

Équilibre travail-vie privée et charge de travail

Pour ce qui est de l’équilibre travail-vie privée et la charge de travail, en 2014 :

  • 78 % des employés ont dit que leur superviseur immédiat appuie l’utilisation de régimes de travail flexibles, un résultat plus élevé qu’en 2011 (75 %)
  • 70 % des employés ont déclaré être en mesure d’accomplir les tâches qui leur sont assignées durant les heures normales de travail, ce qui est semblable au taux de 2011 (69 %) et supérieur à celui de 2008 (64 %)
  • 71 % des employés ont indiqué recevoir du soutien pour concilier leur travail et leur vie personnelle, une diminution par rapport à 2011 (75 %)

Rendement organisationnel

Le sondage demande aux employés si la qualité de leur travail est affectée par certains facteurs. Pour ces questions, plus le pourcentage est élevé, plus le résultat est négatif. En 2014, les employés ont indiqué que les facteurs suivants minaient la qualité de leur travail Toujours/Presque toujours ou Souvent :

  • Avoir à faire le même travail, ou en faire plus, avec moins de ressources : 48 %, une augmentation par rapport à 2011 (44 %) et à 2008 (42 %)
  • Un trop grand nombre d’étapes d’approbation : 48 %, une augmentation par rapport à 2011 (45 %) et à 2008 (43 %)
  • Des processus opérationnels trop compliqués ou inutiles : 44 %

Milieu de travail respectueux et fondé sur l’éthique

Selon les résultats de 2014, la plupart des employés de la fonction publique croient que leur milieu de travail est respectueux et fondé sur l’éthique :

  • 94 % des employés ont indiqué entretenir des relations positives avec leurs collègues, un résultat identique à 2011
  • 80 % des employés étaient d’avis que leurs collègues se comportent de manière respectueuse
  • 79 % des employés étaient d’avis que leur organisation les traite avec respect, une augmentation par rapport à 2011 (76 %) et à 2008 (74 %)
  • 82 % des employés croyaient que les employés de leur organisation s’acquittent de leurs fonctions dans l’intérêt public, soit 4 points de pourcentage de plus qu’en 2011 (78 %)

Harcèlement

En 2014, 19 % des employés ont déclaré avoir subi du harcèlement au cours des deux dernières années Note en bas de page 2. Parmi les employés ayant indiqué avoir été victime de harcèlement, les types de harcèlement les plus fréquemment cités étaient :

  • des commentaires désobligeants (57 %)
  • un traitement injuste (46 %)
  • le fait d’être exclu ou ignoré (43 %)

Parmi les employés ayant affirmé avoir été victime de harcèlement :

  • 7 % ont déclaré avoir déposé un grief ou une plainte officielle
  • 25 % ont déclaré n’avoir pris aucune mesure

Discrimination

Huit pour cent des employés ont indiqué avoir été victime de discrimination au cours des deux dernières années Note en bas de page 3. Parmi les employés ayant indiqué avoir été victime de discrimination, les types de discrimination les plus fréquemment cités étaient :

  • le sexe (24 %)
  • l’âge (23 %)
  • la race (20 %)

Parmi les employés ayant affirmé avoir été victime de discrimination :

  • 7 % ont déclaré avoir déposé un grief ou une plainte officielle
  • 48 % ont déclaré n’avoir pris aucune mesure
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :