Comment préparer votre enfant à gérer la cyberintimidation

La cyberintimidation est plus fréquente que l’on ne le voudrait. Il est important d’en discuter avec votre enfant et de savoir ce qu’il fait en ligne. Vous devriez l’aider à comprendre comment se protéger en ligne, quoi faire si lui-même ou quelqu’un qu’il connaît en est victime, et lui dire qu’il peut toujours compter sur vous.

Téléchargez ces livrets pour obtenir plus d’information sur la cyberintimidation.

Livret pour éducateurs et parents d’enfants de 6 à 11 ans

Plus d’information dans ces livrets destinés aux parents et éducateurs d’enfants de 6 à 11 ans

Livret pour éducateurs de parents d’enfants de 12 à 17 ans

Plus d’information dans ces livrets destinés aux parents et éducateurs d’enfants de 12 à 17 ans

Ce que vous pouvez faire

  • Parlez de cyberintimidation avec votre enfant

    Amorcez une discussion sur la cyberintimidation avec votre enfant. Cela lui fera comprendre qu’il s’agit d’un phénomène important et fera en sorte qu’il lui sera plus facile de se confier à vous s’il y a lieu. Voici quelques conseils :

    • Faites-lui savoir que vous êtes au courant des enjeux. Parlez-lui de situations dont vous avez entendu parler aux nouvelles ou sur les réseaux sociaux et que cela semble être un enjeu important pour les adolescents.
    • Demandez à votre enfant s’il a déjà été victime de cyberintimidation ou s’il en a été témoin, et laissez-le s’exprimer ouvertement sur cette question.
    • Écoutez ce qu’il a à dire. Il faut que ce soit un réel échange plutôt qu’un interrogatoire.
    • Rassurez-le en lui disant que vous ne lui interdirez pas d’avoir des activités en ligne ou de fréquenter les réseaux sociaux. Ainsi, il saura qu’il pourra se confier à vous sans craindre de perdre ses accès en ligne.
  • Sachez ce que votre enfant fait en ligne

    Le monde virtuel change constamment et il est donc important d’être toujours informé de ce que fait votre enfant en ligne. Les conseils suivants vous aideront à assurer sa sécurité :

    • Sachez quels sites fréquente votre enfant et à quels comptes il est abonné. Discutez avec lui de ce qu’il fait en ligne et de qui il fréquente.
    • Tenez-vous informé de l’évolution des technologies. Apprenez à connaître les appareils connectés qu’utilise votre enfant, les applications et sites qu’il fréquente et comment il les utilise.
    • Essayez-les vous-même. Créez votre profil sur les réseaux sociaux, publiez des articles, partagez du contenu et jouez même à des jeux en ligne. Cela vous permettra de comprendre ce que votre enfant fait en ligne et comment vous devez en discuter avec lui.
  • Fixez des règles de base

    Fixer des règles de base simples avec votre enfant pourra l’aider à se protéger. Voici quelques conseils :

    • Insistez pour que votre enfant active ses réglages de confidentialité. Assurez-vous qu’il sait comment activer ces réglages et filtrer les gens qui peuvent voir ses messages, les images et les vidéos qu’il met en ligne sur les réseaux sociaux et les applications.
    • Dites à votre enfant que vous pourriez intervenir en cas d’inquiétude. Expliquez-lui que c’est votre responsabilité de vous assurer qu’il est bien protégé et que si vous croyez qu’il court des risques, vous pourriez surveiller ses activités en ligne.
    • Parlez-lui des mots de passe et de leur importance. Montrez-lui à créer des mots de passe robustes pour les sites et comptes qu’il utilise et dites-lui de ne jamais partager ses mots de passe avec ses amis.
    • Assurez-vous qu’il utilise un mot de passe pour verrouiller ses appareils. Cela le protégera si ses appareils se retrouvent entre les mains de personnes mal intentionnées.
    • Demandez à votre enfant de vous donner les mots de passe qu’il utilise. Il pensera peut-être qu’il s’agit d’une invasion de sa vie privée, mais dites-lui que vous ne les utiliserez qu’en cas d’urgence.
  • Apprenez à votre enfant les comportements sécuritaires lorsqu’il est en ligne

    De plus en plus, les jeunes sont en contact et échangent avec leurs amis en ligne. C’est important, mais cela n’est pas sans risques. Voici certains faits que votre enfant doit comprendre :

    • Une fois qu’on a publié quelque chose en ligne, cette chose ne disparaît pas et on peut perdre le contrôle sur elle. D’autres peuvent la partager, et même la modifier. Même supprimer une publication ne garantit pas qu’elle n’est plus sur Internet.
    • Il faut attendre une minute avant de publier. Il est agréable de partager nos photos et nos idées en ligne, mais on ne doit pas publier n’importe quoi, n’importe où. Il faut donc prendre le temps de bien y réfléchir et se demander qui verra ce contenu et quelle sera sa réaction.
    • On ne doit pas partager en ligne nos renseignements personnels. Cela comprend l’endroit où l’on est, où l'on sera plus tard, le nom de notre école, notre numéro de téléphone ou notre adresse courriel, nos noms d’utilisateur et nos mots de passe, les photos ou vidéos que nous ne voulons pas partager avec des inconnus.
    • En ligne, certaines personnes prennent une fausse identité et pourraient nous vouloir du mal. Dites à votre enfant de ne pas accepter comme amis des gens qu’il n’a jamais rencontrés en personne.
    • Il est important de traiter tout le monde avec respect. On ne doit pas tenir en ligne des propos que l’on ne tiendrait pas en présence d’autres personnes. Il ne faut pas tenir des propos méchants envers les autres, se moquer d’eux, trahir leurs secrets, répandre des rumeurs, exclure une personne ou se liguer contre elle.
    • On ne doit pas partager des photos de soi-même nu ou d’autres personnes nues en ligne. Il ne faut pas faire confiance à tout le monde, car on n’a aucun contrôle sur ce que font les autres.
  • Montrez à votre enfant comment réagir à la cyberintimidation

    Souvent, la cyberintimidation cesse dès qu’on prend des mesures pour y mettre fin. Vous pouvez aider votre enfant en lui montrant ce qu’il doit faire s’il est victime ou témoin de cyberintimidation. Voici quelques conseils que vous pouvez lui donner :

    • Ne pas répondre aux messages de cyberintimidation. Dites à votre enfant que l’intimidateur cherche à attirer l’attention et que répondre est simplement une façon de lui accorder de l’attention. Si votre enfant est la cible d’un cyberintimidateur, expliquez-lui qu’il ne doit pas poursuivre la communication avec l’intimidateur et, s’il connaît ce dernier et le rencontre en personne, de ne pas montrer d’émotion.
    • Dites à votre enfant de ne pas répliquer à l’intimidateur, car c’est tout ce que ce dernier espère, sans compter que cela renforce sa conviction que l’intimidation est acceptable. L’intimidation n’est jamais acceptable.
    • Dites à votre enfant de documenter les incidents. C’est encore plus important si la cyberintimidation se poursuit ou s’aggrave. Dites-lui de conserver les courriels ou de faire des captures d’écran des publications ou messages textes offensants.
    • Dites à votre enfant de bloquer l’intimidateur. C’est l'un des moyens les plus efficaces pour faire cesser la cyberintimidation rapidement. La plupart des réseaux sociaux et des fournisseurs de services de messagerie électronique offrent des fonctionnalités pour bloquer certaines personnes.
    • Dites à votre enfant de parler de ce qu’il vit. Encouragez-le à se confier à vous ou à un adulte en qui il a confiance s’il est victime de cyberintimidation.
    • Offrez à votre enfant une ressource alternative si jamais vous constatez qu’il ne veut pas se confier à vous.
    • Consultez notre page de ressources pour les jeunes et dirigez votre enfant vers cette page pour lui montrer comment réagir à la cyberintimidation et comment faire retirer de l’Internet les images et photos compromettantes.
  • Soyez présent

    Il est important que votre enfant se sente en confiance et qu’il se confie à vous s’il est témoin ou victime de cyberintimidation, ou s’il y participe d’une façon ou d’une autre. Voici quelques conseils à ce sujet :

    • Faites savoir à votre enfant qu’il peut toujours se confier à vous même s’il a fait une erreur, et que vous ne serez pas en colère. Il hésitera à se confier s’il a mis en ligne ou partagé du contenu qu’il n’aurait pas dû et qu’il pense qu’il sera puni, grondé ou que vous confisquerez ses appareils.
    • Gardez votre calme et concentrez-vous à aider votre enfant. Aidez-le à retirer les publications, images ou vidéos compromettantes et expliquez-lui ce qu’il peut et ne peut pas mettre en ligne.
    • Encouragez votre enfant à se confier à vous s’il constate qu’une personne qu’il connaît est victime de cyberintimidation.
    • Encouragez votre enfant à se confier à vous s’il est victime de cyberintimidation et dites-lui que vous n’aggraverez pas le problème en ayant une réaction excessive ou en lui confisquant ses appareils.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :