Mise à jour sur la COVID-19 à l’intention des délinquants et de leurs familles : 11 février 2022

Ce contenu est un message adressé aux délinquants fédéraux et à leurs familles par la Commissaire du Service correctionnel Canada (SCC)

Comme vous le savez, février est le Mois de l’histoire des Noirs. C’est l’occasion idéale d’en apprendre sur les expériences et les réalisations des Afro-Canadiens, et de nous efforcer d’établir des relations plus solides en devenant de meilleurs alliés et en nous renseignant. Tenir des discussions constructives et célébrer l’histoire et la culture des Afro-Canadiens est un bon point de départ pour y parvenir.

Plus tôt cette semaine, le Bureau de l’enquêteur correctionnel (BEC) a publié son rapport annuel. Chaque année, nous examinons les recommandations formulées par le BEC et étudions les façons d’y donner suite. Nous accueillons favorablement le rapport du BEC de même que l’occasion de collaborer avec ce dernier à l’examen et à l’amélioration de certains aspects des services correctionnels.

Saviez-vous que le SCC dispose d’un Comité consultatif national ethnoculturel et de comités consultatifs régionaux ethnoculturels qui lui fournissent des renseignements, des conseils et de la rétroaction sur la façon dont il peut améliorer les services qu’il offre aux délinquants ethnoculturels? Ces comités sont composés de membres de la collectivité de diverses origines ethnoculturelles et de personnes possédant une expérience professionnelle dans le domaine du multiculturalisme. Le SCC collabore avec ces comités depuis plus de 20 ans. Si vous souhaitez communiquer avec leurs membres, je vous invite à en discuter avec votre équipe de gestion de cas.

Je vous encourage à continuer de vous protéger et de protéger les personnes de votre entourage contre la COVID-19. La vaccination demeure une mesure très importante. Si vous avez obtenu deux doses du vaccin, n’oubliez pas de demander votre dose de rappel aux Services de santé. Une troisième dose aide à renforcer le système immunitaire. Les vaccins s’avèrent très efficaces pour prévenir le risque de maladie grave et d’hospitalisation.

Je sais que la pandémie a été difficile, surtout la vague que nous traversons actuellement. Nous surveillons la situation de près partout au pays, y compris les éclosions actives et les taux de transmission dans la collectivité. Nous commençons à voir certaines éclosions se résorber et, chaque jour, de plus en plus de détenus et d’employés atteints de la COVID-19 se rétablissent. Nous continuons à travailler avec les organismes de santé publique alors que la situation commence à s’améliorer. Je tiens à ce que vous sachiez que nous commencerons à envisager le moment où nous pourrons reprendre, de façon graduelle et sécuritaire, un plus grand nombre d’activités dans nos établissements.

Je vous remercie de votre coopération continue.

« Le simple fait d’écouter quelqu’un et de lui donner l’impression qu’il a vraiment été entendu est un véritable cadeau. » — L. A. Villafane, auteure

Détails de la page

Date de modification :