Protéger la sécurité nationale en partenariat avec tous les Canadiens

Sur cette page:

QUELLE EST LA MENACE?

  • Le SCRS a constaté une hausse de la menace que fait peser l’extrémisme violent, particulièrement l’extrémisme violent à caractère idéologique (EVCI). Les extrémistes ont notamment recours à des plateformes en ligne pour recruter des membres, faire du prosélytisme, collecter des fonds, diffuser des propos haineux ou de la désinformation, harceler des personnes et inciter à l’extrémisme violent. 
  • La rhétorique de l’EVCI déborde rapidement toute frontière, tant sur le plan de l’écho qu’elle trouve que de sa portée. Le Canada n’y échappe pas. En fait, les Canadiens sont des producteurs et des consommateurs actifs de ce type de discours. 
  • Les extrémistes violents, quelles que soient leurs motivations, profitent des situations de crise et exploitent la peur, la méfiance et l’agitation de la population pour redoubler d’efforts dans la radicalisation et inciter leurs adeptes à commettre des actes de violence. Les médias sociaux et la connexité mondiale ont augmenté la portée des discours extrémistes et la vitesse à laquelle ils sont diffusés, amplifiant ainsi la diffusion d’informations fausses et trompeuses. 
  • Des entités extrémistes violentes adoptent des théories du complot sur la pandémie afin d’essayer de rationaliser et de justifier le recours à la violence. Ces discours contribuent à l’effritement de la confiance dans l’intégrité du gouvernement et incitent à la méfiance à l’égard des experts scientifiques. Si certains aspects des théories du complot relèvent d’une revendication légitime de la liberté d’expression, les discours tenus en ligne sont de plus en plus violents et appellent à l’arrestation et à l’exécution de certaines personnes, ce qui suscite des préoccupations grandissantes. 
  • La menace est multidimensionnelle : elle touche aussi bien à la sécurité, à l’économie et à la technologie qu’aux enjeux sociaux. C’est pourquoi elle nécessite une intervention intégrée

TYPES D’EXTRÉMISMES

Extrémisme violent à caractère idéologique

Les adeptes de l’extrémisme violent à caractère idéologique (EVCI) sont motivés par une série d’influences plutôt que par un seul système de croyances. La radicalisation qui les mène à l’EVCI est le plus souvent provoquée par une combinaison d’idées et de récriminations qui se traduisent par une vision du monde personnalisée inspirée par diverses sources. Les catégories d’EVCI englobent le genre, la xénophobie, l’opposition à l’autorité et d’autres motifs de violence fondés sur des récriminations personnelles.

Extrémisme violent à caractère politique

L’extrémisme violent à caractère politique (EVCP) encourage le recours à la violence pour instaurer de nouveaux régimes politiques ou modifier les structures et les normes des régimes existants.

Extrémisme violent à caractère religieux

L’extrémisme violent à caractère religieux (EVCR) encourage le recours à la violence à l’appui d’une lutte spirituelle contre un système jugé immoral. Ses adeptes croient que le salut ne peut être obtenu que par la violence.

*Il convient de noter que ces catégories d’extrémisme ne sont pas nécessairement exclusives, car les discours extrémistes sont souvent fondés sur les récriminations personnelles des intéressés. Ces catégories sont tirées des définitions de l’extrémisme violent qui figurent à l’article 83.01 du Code criminel du Canada et de l’alinéa 2c) de la Loi sur le SCRS.

PLEINS FEUX SUR L’EXTRÉMISME VIOLENT À CARACTÈRE IDÉOLOGIQUE (EVCI)

QUELLES SONT LES RÉPERCUSSIONS SUR LES COMMUNAUTÉS?

LE POUVOIR DES MOTS

INDICES DE RADICALISATION OU DE MOBILISATION

Indices de radicalisation :

Indices de mobilisation :

COMMENT LE GOUVERNEMENT DU CANADA INTERVIENT-IL?

La Stratégie nationale de lutte contre la radicalisation menant à la violence expose les trois priorités suivantes :

  1. acquérir, communiquer et mettre en application des connaissances; 
  2. s’attaquer à la radicalisation menant à la violence en ligne; 
  3. soutenir les interventions. 

QUEL EST LE RÔLE DU SCRS?

CENTRE INTÉGRÉ D’ÉVALUATION DU TERRORISME

Le Centre intégré d’évaluation du terrorisme (CIET) est un organisme fédéral chargé d’évaluer les menaces terroristes qui pèsent sur le Canada et sur les intérêts canadiens.

Il est situé dans les locaux de l’Administration centrale (AC) du SCRS et mène ses activités conformément aux dispositions et aux pouvoirs de la Loi sur le SCRS.

Le CIET produit des évaluations de la menace assorties de différents niveaux de classification qui sont fondées sur des renseignements classifiés et des informations de sources ouvertes. Ces évaluations sont communiquées aux partenaires nationaux et internationaux, notamment des organismes d’application de la loi, et servent à éclairer la prise de décisions opérationnelles et stratégiques.

Le CIET comporte trois axes opérationnels :

  1. rendre compte des menaces terroristes qui pèsent sur le Canada; 
  2. évaluer le niveau de la menace terroriste au Canada et formuler des recommandations à cet égard; 
  3. évaluer et établir les niveaux de la menace terroriste pesant sur les intérêts canadiens dans le monde. 

QUE POUVONS-NOUS FAIRE ENSEMBLE?

LE SCRS FAIT OFFICE DE PARTENAIRE DE CONFIANCE

Le SCRS continue de prendre des mesures visant à améliorer la diversité, l’équité et l’inclusion au sein de l’organisme et à lutter contre le racisme systémique, les préjugés et la discrimination. La communication publique de ces mesures et des progrès réalisés appuie les principes de transparence, d’ouverture et de responsabilisation. Le SCRS est tenu de rendre des comptes au public qu’il protège et veille à ce que son effectif soit aussi diversifié que la population canadienne.

Le SCRS s’impose en tant que partenaire de confiance pour les communautés canadiennes et établit des partenariats grâce au dialogue, au respect mutuel et à des mesures réciproques.

CONTACTEZ-NOUS

Pour signaler des informations sur une menace non immédiate pour la sécurité nationale, veuillez communiquer avec le SCRS par téléphone au 613-993-9620 (24 heures sur 24, 7 jours sur 7) ou consulter le site Web du SCRS : Service canadien du renseignement de sécurité - Canada.ca

Le SCRS n’est pas un organisme d’application de la loi. Pour signaler une menace immédiate pour la sécurité nationale, veuillez composer le 911 ou téléphoner à votre service de police local.

Si vous avez des questions relatives à la collaboration, à la liaison et au dialogue entre votre communauté ou votre organisation et le SCRS, veuillez communiquer avec un responsable du programme de liaison recherche et de collaboration avec les intervenants à l’adresse AO-LR@smtp.gc.ca ou avec votre équipe de liaison régionale du SCRS.

ISBN : 978-0-660-43846-7
No de cat. : PS74-18/2022F-PDF
© Source des images : Getty Images
Also available in English under the title: Protecting National Security in Partnership with All Canadians

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :