Témoignages d'infirmières : les avantages du travail dans une communauté éloignée ou isolée

Il y a de nombreux avantages au travail dans une communauté éloignée ou isolée des Premières Nations. Découvrez dans ces pages ce que les infirmières aiment le plus de leur travail.

Sur cette page

Wendy Webb
Wendy Webb

Alison Lynch, South Indian Lake, Manitoba

J'adore enseigner aux gens ce qui se passe dans leur corps, voir la « lumière s'allumer » dans leurs yeux, ce moment d'illumination. Je passe beaucoup de temps à dessiner des schémas simplifiées de l'anatomie humaine pour montrer à mes patients ce qui se passe. Je ne suis pas une grande artiste, mais d'habitude on comprend ce que j'essaie d'expliquer.

J'adore montrer à de nouveaux parents ce que leur bébé peut faire et comment il grandit. J'adore discuter avec de nouveaux parents de ce qu'ils peuvent faire pour que leur bébé devienne un enfant en santé. Souvent, je rassure les nouveaux papas et les nouvelles mamans. Je leur dis qu'ils font ce qu'il faut faire, et qu'ils s'y prennent bien.

J'aime faire en sorte que les autres se sentent en sécurité et qu'on prend soin d'eux pendant une urgence. Je dis aux membres de la famille du patient que je ferai tout ce que je peux pour offrir au patient les meilleurs soins possible.

Love Badu, Kashechewan, Ontario

J'adore tous les aspects de mon travail. J'apprends de nouvelles choses tous les jours, et chaque jour apporte son lot de nouvelles expériences avec mes collègues et mes patients.

J'en apprends davantage sur la culture crie et Oji-crie auprès de mes patients. J'ai également eu l'occasion de superviser des infirmières inuites qui ont grandi au Nunavut qui sont venues travailler à Kashechewan.

Travailler ici m'a vraiment ouvert les yeux - pour moi, rien n'est plus tout noir ou tout blanc. Je vois les soins médicaux comme un arbre avec de nombreuses branches, lesquelles ont toutes leur importance. En effet, le technicien en laboratoire est aussi important que le médecin. Les soins de santé englobent un spectre entier de personnes dévouées pour faire recouvrer la santé à un patient.

Michael Lang, Gods Lake Narrows, Manitoba

J'aime les défis et expériences d'apprentissage quotidiens qui accompagnent le travail dans un lieu éloigné. J'apprécie également le travail avec les Premières Nations et aime adapter ma pratique afin d'y intégrer le savoir traditionnel des Premières Nations.

Wendy Webb, York Landing, Manitoba

En pensant à ce que j'apprécie le plus de mon travail, je me rends compte qu'il s'agit de la diversité des expériences. J'aime la culture et les membres de cette communauté. J'estime que l'approche des soins infirmiers est plus holistique dans ce cadre. Les besoins des membres de la communauté ne sont pas toujours directement liés à la santé.

Il y a beaucoup à apprendre. Souvent, je suis celle qui apprend des aînés, et également des plus jeunes membres de la communauté.

Deborah Kanate, Round Lake, Ontario

J'ai le bonheur de prodiguer des soins holistiques aux gens durant toutes les étapes de la vie. J'ai reçu mon diplôme de B. Sc. Inf. de l'Université Lakehead en 1999. Après cela, j'ai immédiatement commencé à travailler en tant qu'infirmière dans une communauté éloignée accessible par avion. Je me trouve dans ce milieu depuis lors, après avoir passé presque une décennie à travailler dans ma réserve d'origine, Weagamow.

En tant que femme originaire des Premières Nations, je pense que je suis sensible aux particularités culturelles. Des enjeux socio-économiques ont une incidence sur la santé de nos Premières Nations. J'œuvre principalement auprès des Premières Nations dans des communautés isolées.

Christy Bussey, Poplar River, Manitoba

L'aspect de mon travail que j'aime le plus est cette part d'inconnu qui fait qu'il n'y a jamais deux jours identiques dans le Nord. Chaque jour amène différents patients ayant différents problèmes, urgences et obstacles. Chaque jour est un défi. Ce contexte me force à utiliser mon jugement, et parfois ma créativité pour surmonter les obstacles qui surviennent.

J'aime beaucoup travailler avec les gens. J'ai rencontré des personnes extraordinaires dans le Nord, sans compter les infirmières et les autres professionnels de la santé, qui excellent dans leur travail. J'en ai beaucoup appris pendant mes deux ans en tant qu'infirmière dans le Nord.

Christianne Hawken, Cross Lake, Manitoba

Ce que j'aime le plus au sujet du travail en tant qu'infirmière en santé communautaire dans un poste isolé, ce sont les occasions. Tous les jours, j'entame, développe et maintiens des relations de soins avec des clients, des membres de leur famille et la communauté dans son ensemble

J'ai travaillé et habité dans la même communauté pendant cinq ans. J'ai été témoin de nombreuses transitions dans la vie des membres de la communauté, dont les joies de la naissance et la tristesse face à la mort.

J'apprécie beaucoup l'occasion d'assurer la continuité des soins de cette communauté et d'être témoin direct de sa réussite. Les réussites ont été importantes ou petites, obtenues par des personnes et des familles sur la voie de la santé et du bien-être. Je me sens privilégiée de pouvoir faire partie du processus de guérison, et le courage et la persévérance de gens qui connaissent des difficultés quotidiennes m'inspirent. Ces personnes affichent un degré de résilience et de force auquel je ne puis qu'aspirer.

John McKay, Round Lake, Ontario

J'apprécie apprendre à connaître la communauté et tisser des liens avec les patients. J'aime participer à des échanges à toutes les étapes du cycle de vie et développer des liens dans la communauté en lui offrant des soins.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :