Santé environnementale à l'extérieur - Premières nations printemps/été

Votre santé à l'extérieur. Ce que vous pouvez faire au printemps et à l'été!

Votre santé à l'extérieur

Les Premières nations ont une relation très étroite avec la terre et l'environnement. Le printemps et l'été sont des saisons privilégiées pour apprécier la beauté et la générosité qu'offre la nature. Passer du temps à l'extérieur, ou sur la terre présente de nombreux avantages pour les peuples des Premières nations comme l'exercice, la chasse, la cueillette, la pêche et les loisirs. De plus, c'est un environnement d'apprentissage idéal pour toutes sortes d'enseignement des connaissances traditionnelles. Le fait d'être dehors est bénéfique pour la santé et le bien-être.

Chaque communauté a des dimensions géographiques, florales, fauniques et climatiques qui leur sont propres. Votre santé à l'extérieur est un guide facile à utiliser qui contient de l'information sur votre santé environnementale pendant le printemps et l'été. Il comprend aussi des trucs utiles et une liste de ressources dont vous pouvez vous servir pour vous assurer que vos activés à l'extérieur respectent l'environnement, et que vous pourrez profiter pleinement des beautés du printemps et de l'été pendant de nombreuses saisons à venir.

Ce que vous pouvez faire!

Ce site contient de l'information clé pour vous permettre de tirer le maximum de vos activités à l'extérieur au printemps et à l'été, tout en assurant votre sécurité et en protégeant votre santé.

Sous cette rubrique

Télécharger

 

Télécharger

Demande une copie

 

Le début du printemps

Au début du printemps, nous commençons à avoir hâte à l'été. La neige et la glace se mettent à fondre, les oiseaux reviennent dans le nord et chantent, les plantes poussent et fleurissent, les jours rallongent et la température entreprend sa remontée annuelle. Nous aimons aller dehors pour profiter du beau temps et apprécier l'arrivée du printemps. C'est aussi le temps du « ménage du printemps ».

Quels sont les effets sur la santé?

Maladies, allergies et sécurité personnelle

Lorsque vous faites le ménage dans une remise ou un autre lieu d'entreposage, songez que des animaux ont pu s'en servir comme abri pendant tout l'hiver. Dans la plupart des cas, on attrape un hantavirus en inhalant de la poussière contaminée par l'urine et les matières fécales de rongeurs infectés. Les symptômes peuvent se manifester jusqu'à trois semaines après l'exposition : fièvre, douleurs musculaires, fatigue et, parfois, toux et essoufflement ou difficulté à respirer. Il est préférable de se faire traiter le plus tôt possible, alors consultez votre professionnel de la santé local si ces symptômes apparaissent.

Le pollen est une conséquence inévitable de l'éclosion des fleurs au printemps. Et pour bien des gens, le pollen déclenche des allergies. Les symptômes classiques sont les yeux qui piquent, la gorge irritée, les éternuements, l'écoulement nasal, les maux de tête, l'urticaire ou les éruptions cutanées, la fatigue et, dans les cas extrêmes, la difficulté à respirer. Malheureusement, on ne peut pas faire grand-chose pour éviter les allergies au pollen, mais il existe des médicaments qui aident à réduire les symptômes des allergies. Si vous êtes allergique ou croyez l'être, évitez d'entrer en contact avec des sources visibles de pollen.

La glace des rivières, des étangs et des lacs commence à fondre au printemps. Les plans d'eau que l'on pouvait traverser en toute sécurité pendant l'hiver peuvent être devenus dangereux. À mesure que la température augmente, empruntez des chemins qui ne vous forcent pas à traverser des plans d'eau. Le soleil peut faire fondre la neige et la glace même si la température oscille autour du point de congélation (0 °C). Si vous tombez dans l'eau parce que de la glace mince a cédé sous vos pieds, séchez-vous et réchauffez-vous rapidement pour éviter l'hypothermie, l'état de choc et les engelures. Consultez votre professionnel de la santé pour vous assurer que votre état s'améliore.

La fonte de la glace et de la neige au printemps fait gonfler les rivières et leur courant est plus rapide. Faites attention lorsque vous approchez d'un courant rapide car ce dernier pourrait vous entraîner en aval et causer de graves blessures ou la mort.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

Maladies

  • Portez un masque et des gants pour vous protéger lorsque vous faites le ménage à des endroits où des rongeurs ont pu trouver un abri et mouillez les surfaces ou les planchers poussiéreux pour que la poussière reste au sol.
  • Bouchez les trous par lesquels des souris ou d'autres rongeurs peuvent pénétrer dans des locaux d'entreposage.

Allergies

  • Consultez les bulletins d'information sur le pollen; on les donne souvent avec les bulletins météorologiques.

Sécurité personnelle

  • Ne traversez pas un plan d'eau gelé une fois que la température a commencé à grimper car on ne peut pas toujours remarquer la présence de glace instable.
  • N'approchez pas des plans d'eau à courant rapide.
  • Faites toujours attention lorsque vous traversez un plan d'eau, gelé ou non.

Le soleil et les températures élevées

Il n'y a rien de tel que de sentir les chauds rayons du soleil après un long hiver. L'exposition de la peau à la lumière du soleil est une importante source de vitamine D pour le corps. Il n'est donc pas surprenant que nous nous sentions souvent attirés à l'extérieur lorsqu'arrivent les premiers jours chauds et ensoleillés du printemps.

Quels sont les effets sur la santé?

De graves brûlures, des dommages aux yeux et des coups de chaleur. Une exposition prolongée aux rayons du soleil peut causer le cancer de la peau plus tard dans la vie.

Pendant l'été, les rayons UV du soleil présentent le plus grand danger en milieu de journée, lorsque le soleil est à son plus haut dans le ciel. La période la plus dangereuse s'étend de 10 h à 15 h, où l'on considère que le maximum acceptable est de 10 minutes d'exposition directe. Il faut toujours tenir compte du soleil lorsqu'on va à l'extérieur, mais il est important d'arriver à un bon équilibre entre une certaine exposition et trop de soleil.

Lorsque vous êtes à l'extérieur, vous devriez utiliser de la crème solaire pour protéger votre peau contre les rayons nocifs du soleil. Les rayons du soleil peuvent endommager votre peau même par temps nuageux ou brumeux. Par conséquent, il est important de prendre les précautions qui s'imposent. Plus le facteur de protection solaire (FPS) de votre crème solaire est élevé, plus le produit peut bloquer les pores de votre peau et vous empêcher de suer - une méthode naturelle qu'utilise le corps humain pour se rafraîchir. Le fait d'appliquer plus de crème solaire n'empêchera pas le coup de chaleur ou l'épuisement par la chaleur, et cela n'aidera pas à vous soigner si ça arrive.

Il est important de vous cacher des rayons du soleil et de rester à un endroit frais si vous commencez à ressentir les effets d'un coup de chaleur ou d'un épuisement par la chaleur. Vous pourriez alors ressentir des vertiges, des étourdissements, de la nausée ou vous sentir confus, en plus d'avoir un mal de tête et d'autres douleurs dans votre corps. Si vous ressentez un des symptômes indiqués ci-haut, vous devriez consulter un professionnel de la santé dès que possible.

Buvez de l'eau pour rester hydraté et mouillez-vous la tête avec de l'eau pour vous rafraîchir rapidement. Si vous êtes avec une autre personne et que cette dernière perd connaissance, il est important de la refroidir immédiatement.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Appliquez de la crème solaire à FPS modéré (au moins un FPS de 15), réappliquez-en régulièrement et suivez les indications sur l'emballage.
  • Utilisez un baume pour les lèvres qui offre une protection FPS.
  • Lorsque vous achetez de nouvelles lunettes de soleil, cherchez une paire qui offre une protection contre les rayons UVA et UVB.
  • Consultez les bulletins météorologiques pour connaître l'indice de rayonnement UV et évitez de passer trop de temps au soleil pendant les périodes de pointe.
  • Portez des vêtements legers pour protéger votre peau et un chapeau qui cache votre tête et votre visage des rayons du soleil.
  • Assurez-vous de boire assez d'eau avant et pendant vos sorties et assurez-vous d'avoir accès à de l'eau potable salubre.

Avant de vous aventurer dans les bois...

Le fait de passer du temps sur la terre permet de maintenir un lien culturel important, et cela offre de nombreux avantages sur le plan de la santé, ainsi que des occasions d'apprentissage. Beaucoup de connaissances traditionnelles s'acquièrent et se retiennent mieux à l'extérieur ou dans les bois. Le temps passé dehors peut être bénéfique pour la psyché, et il améliore la santé et l'autonomie.

Quels sont les effets sur la santé?

Désorientation, blessures personnelles et exposition

Si vous partez en expédition, songez à vous renseigner auprès d'un des membres de votre communauté qui connaît bien les bois des environs, un aîné par exemple. Demandez-lui des conseils sur différents sujets qui peuvent vous être utiles, comme :

  • Itinéraire/cartes.
  • Comment vous orienter sans l'aide d'un récepteur GPS ou d'une boussole.
  • Techniques de survie.
  • Usages nutritifs et médicinaux des plantes.
  • Renseignements sur l'endroit où vous voulez aller.

Les aînés peuvent être une source de savoir précieux sur de nombreux sujets, surtout la vie à l'extérieur. Certains aînés de votre communauté ont pu passer la majeure partie de leur vie dans les bois. Ils savent mieux que quiconque comment respecter la terre et profiter de la nature en toute sécurité.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Voyagez avec quelqu'un d'autre ou en groupe, si possible.
  • Dites à quelqu'un où vous vous rendez et quand vous prévoyez revenir.
  • Renseignez-vous sur l'endroit où vous voulez aller auprès d'aînés et de personnes expérimentées.
  • Consultez les bulletins météorologiques avant de partir et emportez une radio.
  • Pensez à suivre un cours de premiers soins. Ces connaissances peuvent être combinées avec le savoir traditionnel et s'avérer très efficaces pour prévenir et guérir les blessures.
  • Faites attention aux plantes qui sont nocives pour la santé des humains, comme l'herbe à puce, le sumac de l'Ouest, la grande ortie et certains champignons.
  • Restez à l'affût des animaux sauvages, comme les ours, les loups et les carcajous.
  • Si vous trouvez un animal mort, ne vous en approchez pas.
  • Si vous en possédez ou si vous pouvez en emprunter, emportez un récepteur GPS ou une boussole, un téléphone cellulaire, un téléphone satellitaire ou un appareil radio émetteur-récepteur.
  • Assurez-vous d'avoir tout le combustible, la nourriture, les vêtements, le matériel de camping et l'eau ou le matériel de purification d'eau dont vous aurez besoin.
  • Portez des vêtements durables et des bottes de randonnée.
  • Emportez du savon ou tout autre produit désinfectant pour les mains et lavez-vous les mains souvent.
  • Ne touchez pas à des animaux malades ou qui sont morts de causes inconnues et n'en mangez pas.
  • Emportez une trousse de premiers soins.
  • Pour protéger l'environnement, utilisez des produits, papiers, contenants de verre et fournitures biodégradables.
  • Pour ce qui est des déchets, rapportez avec vous tout ce que vous avez apporté en partant.
  • Assurez-vous que tous les feux sont bien éteints avant de poursuivre votre chemin.

Sur cette page

De l'eau propre et salubre

Rien n'égale la vue d'un lac, d'une rivière ou d'un ruisseau sacré. Cette image nous fait apprécier encore plus le temps que nous passons à l'extérieur et, dans certains cas, ces sources d'eau figurent parmi les plus propres et les plus pures de tout le pays.

Quels sont les effets sur la santé?

Des infections gastro-intestinales peuvent causer la nausée, la diarrhée et des vomissements, et elles peuvent être graves.

De l'eau potable propre est essentielle pour une bonne santé. Cependant, il n'est pas toujours pratique de transporter assez d'eau potable avec soi. Si vous choisissez de boire l'eau d'un ruisseau, d'une mare ou d'un lac, sachez que vous vous exposez ainsi à certaines maladies, comme la salmonellose ou la lambliase, qui peuvent causer une infection. De l'eau qui semble parfaitement pure peut quand même contenir des bactéries et des parasites qui peuvent vous rendre malade.

La contamination de l'eau peut provenir de différentes sources. Les contaminants peuvent être bactériens, viraux ou chimiques. Souvent, les sources peuvent être liées à des activités industrielles, à l'agriculture ou à d'autres facteurs de pollution qui peuvent être loin en amont et invisible d'où vous êtes. De plus, n'oubliez pas qu'après deux ou trois jours de fortes pluies, de nombreux polluants, pesticides, engrais et autres contaminants, ainsi que des bactéries et des virus qui se sont accumulés sur des plantes ou dans le sol, ou qui proviennent d'animaux sont emportés par la pluie et peuvent aboutir dans le bassin hydrologique.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

Pour vous assurer de ne pas tomber malade :

  • Dans la mesure du possible, utilisez du matériel de purification d'eau, comme des comprimés de désinfection ou de l'équipement de filtrage conçu pour purifier l'eau.
  • Si vous n'êtes pas sûr de la pureté de l'eau, faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute complète avant de la consommer.
  • Prenez de l'eau d'une source naturelle à l'endroit où elle sort du sol. Soulignons que la consommation d'eau de surface est risquée et qu'on ne devrait en prendre que si aucune autre source sûre n'est disponible.

Aller à la pêche

La pêche peut être très relaxante, en plus d'offrir des avantages culturels et économiques, ainsi que des bienfaits sur le plan de la santé pour vous, votre famille, vos amis et votre communauté. En pêchant, vous exercez aussi vos droits des peuples autochtones et vos droits issus de traités en vous procurant des aliments traditionnels nutritifs.

Quels sont les effets sur la santé?

Présence possible de contaminants dans les poissons et dans l'eau, préparation des aliments et sécurité nautique.

Vous pouvez prendre certaines mesures pour vous assurer de pouvoir profiter pleinement de votre pêche et de votre prise, tout en protégeant votre santé.

Les conditions météorologiques peuvent changer radicalement en raison des changements climatiques. Il est tout particulièrement important de prendre des précautions sur l'eau, car on peut s'exposer au danger en cas de tempête.

Que vous pêchiez sur le bord de l'eau, debout dans un cours d'eau ou à bord d'une embarcation, vous devriez porter une attention particulière aux vents forts, aux eaux agitées et aux conditions climatiques changeantes. Faites très attention si vous vous tenez debout dans un courant rapide. Si vous perdez l'équilibre, vous pourriez être emporté par le courant et même vous noyer.

Consultez vos gouvernements locaux, provinciaux ou territoriaux pour obtenir de l'information sur les types, la taille et la quantité de poissions pêchés localement que vous pouvez consommer. Vous devriez être particulièrement prudent si vous attrapez des poissons pour une femme enceinte ou de jeunes enfants. Les poissons qui mangent d'autres poissons accumulent du mercure et d'autres contaminants environnementaux dans leur corps. C'est ce qu'on appelle la bioaccumulation. Ce ne sont pas tous les endroits ni tous les poissons qui ont des problèmes de contaminants.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Consultez le Guide de sécurité nautique de Transports Canada.
  • Portez toujours un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuel (VFI) et ayez-en toujours en nombre suffisant à bord de votre embarcation.
  • Assurez-vous que votre bateau, votre moteur et votre matériel de sécurité sont en bon état et assurez-vous d'avoir assez de carburant pour le voyage.
  • Emportez toujours des rames en cas de panne de moteur.
  • Ne buvez pas d'alcool pendant que vous êtes aux commandes d'une embarcation.
  • Emportez une radio (vérifiez les batteries) et syntonisez une station qui diffuse des bulletins météorologiques.
  • Dites à quelqu'un où vous allez pêcher et quand vous prévoyez revenir.
  • Supervisez les jeunes enfants pour vous assurer qu'ils lancent leurs lignes correctement, qu'ils restent à une distance sécuritaire l'un de l'autre et qu'ils pêchent dans de l'eau qui, selon vous, n'est pas contaminée.
  • Lorsque vous nettoyez des poissons, assurez-vous de laver soigneusement votre espace de travail pour éviter de contaminer d'autres aliments que vous pourriez préparer.
  • Gardez les poissons morts au frais et préférablement dans de la glace jusqu'à ce qu'ils soient cuits ou fumés.
  • Comme c'est le cas de toutes les viandes, assurez-vous de préparer vos poissons rapidement et de les garder hors de la « zone de danger » où les bactéries peuvent se multiplier. Généralement, il s'agit d'une plage de températures comprises entre 4 °C et 60 °C (40 °F à 140 °F).

La chasse au gibier et la cueillette de nourriture et de produits médicinaux

Comme la pêche, la chasse et la cueillette sont deux activités importantes sur les plans nutritif, culturel, social et économique. Ce sont également des activités physiques qui sont bonnes pour le corps et la santé en général. La chasse et la cueillette sont d'excellentes façons de se nourrir d'aliments traditionnels, et il est bien établi que ces aliments offrent de nombreux avantages par comparaison à ce qu'on achète au marché ou aux aliments prêts à servir.

Quels sont les effets sur la santé?

Sécurité personnelle et salubrité des aliments

La chasse et la cueillette offrent de nombreux avantages personnels et communautaires, mais vous devriez prendre certaines précautions.

La chasse est une bonne source de nourriture traditionnelle très nutritive et bonne à manger. Toutefois, les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants devraient éviter certains organes comme le foie et les reins car ces derniers peuvent contenir des quantités trop élevées de contaminants. Ces contaminants peuvent nuire au développement des foetus et des enfants.

Cueillez des aliments et des plantes médicinales dans des endroits éloignés des chantiers de construction, des routes, des usines et d'autres sources de pollution, car des contaminants peuvent se trouver à la surface de la partie comestible des plantes et, dans certains cas, ils peuvent être absorbés par les plantes pendant leur croissance. Si vous cueillez des plantes dans des marais, essayez d'obtenir de l'information sur la qualité de l'eau à la source et dans le bassin hydrologique.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Prenez au sérieux la sécurité de la chasse et des armes à feu et, si possible, suivez un cours. La loi ne l'exige pas pour les Indiens inscrits qui chassent dans une réserve, mais c'est une très bonne façon d'apprendre à chasser et à manipuler les armes à feu sans danger.
  • Familiarisez-vous avec les règlements et les lignes directrices sur la chasse de votre Première nation, de votre province ou de votre territoire, de même qu'avec tout autre règlement qui peut s'appliquer à vous.
  • Dites à quelqu'un où vous allez et combien de temps vous penser y rester.
  • Consultez les bulletins météorologiques.
  • Portez des vêtements de chasse durables, chauds et visibles.
  • N'utilisez pas de vieille grenaille de plomb.
  • Retirez la grenaille de l'animal dès que possible et le plus soigneusement possible pour minimiser le risque.
  • Assurez-vous de laver tous les aliments cueillis avant de les manger - dans certains secteurs, les forêts sont traitées aux insecticides.
  • Faites du bruit lorsque vous cueillez des plantes ou des baies pour éviter de surprendre des ours ou d'autres animaux sauvages.
  • Demandez à un aîné de vous faire part de ses connaissances sur la terre; il pourrait vous indiquer les meilleurs endroits pour la chasse et la cueillette!

Nos animaux et ces insectes agaçants

La biodiversité aide à maintenir un équilibre important dans la nature - chaque plante, insecte et animal joue un rôle important dans l'écosystème. La biodiversité offre un vaste éventail d'options naturelles et elle donne de nombreux bienfaits à notre économie, à notre santé, à notre culture et à nos connaissances.

Quels sont les effets sur la santé?

Maladies, blessures personnelles et rage

Il est important de savoir s'il y a des épidémies soupçonnées ou confirmées de virus du Nil occidental dans votre secteur. Consultez les avis sanitaires de votre communauté et de votre secteur à mesure qu'ils sont publiés. Le virus du Nil occidental se propage aux humains lorsqu'ils sont piqués par des maringouins infectés. Si des cas de virus du Nil occidental ont été signalés dans votre communauté ou à proximité, prenez des mesures pour minimiser votre exposition aux maringouins.

La maladie de Lyme peut se propager par la morsure de certains types de tiques qui ont acquis la bactérie en mordant des rongeurs infectés. La maladie de Lyme, comme la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses et l'encéphalite, peut être traitée efficacement, mais elle peut aussi causer des symptômes graves.

Les membres des Premières nations sont plus à risque des morsures de tiques parce que leurs environnements ruraux et leurs réserves sont souvent éloignés et à cause du temps qu'ils passent dans les bois, notamment pour s'adonner à la chasse.
Les morsures de serpent présentent un risque pour la santé. La plupart des serpents ont tendance à se sauver et à se cacher au lieu d'attaquer les humains. On retrouve un petit nombre de serpents venimeux au Canada, mais ils ne vivent peut-être pas dans votre secteur.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Portez des vêtements qui couvrent la peau et qu'un maringouin aurait de la difficulté à percer pour vous piquer.
  • Appliquez un produit insectifuge, comme ceux qui contiennent du DEET. Ces produits sont efficaces contre les maringouins et les tiques. De plus, renseignez-vous sur les insectifuges naturels traditionnels qu'on pourrait trouver dans votre secteur.
  • Lorsque vous revenez à la maison, vérifiez si des tiques ont pu se fixer à votre corps. Enlevez-les soigneusement : attrapez-les par la tête avec des pincettes aussi près de votre peau que possible, puis retirez-les doucement en vous assurant de ne pas les tordre ou les écraser.
  • Si vous avez été mordu par un animal au comportement bizarre ou par une chauve-souris, consultez immédiatement un professionnel de la santé. La rage peut être traitée efficacement peu après l'infection.
  • Si vous avez mordu par un serpent, consultez immédiatement un professionnel de la santé. Les serpents venimeux sont rares au Canada, donc le plus grand risque est que la plaie s'infecte.
  • Si vous semblez malade après avoir passé du temps à l'extérieur, surtout si vous avez été mordu, consultez votre professionnel de la santé local dès que possible. Si les symptômes sont graves, consultez immédiatement un professionnel de la santé.

Respirer librement

Les gens qui vivent dans de nombreuses communautés entourées de forêts et d'autres types de végétations peuvent profiter d'un air plus pur que la majorité des Canadiens qui vivent dans des villes. Cependant, de forts vents et des incendies de forêt peuvent causer une hausse des polluants atmosphériques.

Quels sont les effets sur la santé?

Difficultés à respirer, asthme et réactions allergiques

Selon l'endroit où vous vivez, le smog et la pollution de l'air peuvent constituer un problème et ils peuvent empirer ou s'améliorer selon les conditions météorologiques.

La pollution atmosphérique industrielle est causée par les émissions d'industries comme des raffineries, des usines, des incinérateurs et des centrales électriques. Les émissions peuvent aussi être nocives pour la santé des êtres humains si elles sont toxiques ou émettent des métaux lourds, des acides et de fines particules. En plus de la pollution causée par l'humain, les feux de forêt peuvent aussi nuire à la qualité de l'air.

Si vos problèmes d'essoufflement persistent, empirent ou semblent graves, consultez immédiatement un professionnel de la santé.

Les personnes qui ont des problèmes médicaux de respiration, les personnes aînées et les enfants sont les plus vulnérables à la pollution de l'air et à la mauvaise qualité de l'air.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Si vous êtes à l'extérieur et que vous manquez de souffle, restez calme et réfugiez-vous à l'intérieur.
  • Si vous avez une pompe pour vous aider à respirer, gardez-la sur vous en tout temps.
  • Si l'essoufflement persiste, empire ou semble grave, consultez immédiatement un professionnel de la santé.
  • L'essoufflement n'est pas toujours causé par la qualité de l'air et ce pourrait être un symptôme d'un grave problème de santé.
  • Si vous savez qu'il y a des feux de forêt dans votre secteur ou si vous remarquez que l'air semble brumeux et/ou enfumé, consultez les bulletins météorologiques pour voir si votre secteur est touché et connaître les précautions qu'on recommande.
  • Regardez ou écoutez les bulletins météorologiques pour être au courant des avertissements de smog ou de feux de forêt.
  • Pendant les jours où la qualité de l'air est mauvaise, il peut être préférable de rester à l'intérieur et de limiter toute activité ardue à l'extérieur.

L'impact des contaminants environnementaux

Quels sont les effets sur la santé?

L'irritation des poumons, des yeux et de la peau, des problèmes neurologiques, la toxicité, le cancer, des déficiences de naissance, des dommages aux organes reproducteurs, des effets sur le développement et le comportement, des troubles du système immunitaire, des dommages aux systèmes respiratoire et circulatoire, ainsi que des infections virales et bactériennes.

 Les contaminants environnementaux sont des substances qui sont relâchées dans notre environnement et qui proviennent d'activités industrielles, commerciales et personnelles. Les contaminants aboutissent dans l'environnement en s'infiltrant dans les sources d'eau, la végétation, l'air et le sol. Dans bien des cas, les contaminants restent dans l'environnement et ils tendent à s'accumuler avec le temps. Les humains et les animaux sauvages absorbent les contaminants par inhalation, par contact avec la peau et par ingestion d'aliments ou d'eau.

Les Premières nations sont reconnues comme une population particulièrement vulnérable aux contaminants environnementaux pour différentes raisons.

  • Les polluants organiques persistants (POP) tendent à se propager et à s'accumuler dans les zones nordiques où vivent de grandes populations des Premières nations.
  • Bon nombre de membres des Premières nations ont une relation étroite avec la terre et ils courent un plus grand risque d'exposition dans l'environnement.
  • De nombreuses communautés des Premières nations sont établies près d'industries qui émettent des pollutants dans l'atmosphère, le bassin hydrologique et le sol environnants.
  • Souvent, les Premières nations n'ont pas le même accès que la plupart des autres Canadiens aux soins de santé, y compris les services de diagnostic et de traitement, parce que de nombreuses communautés sont établies dans des endroits éloignés.

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

Sources d'eau et nourriture

  • Ne nagez pas, ne vous lavez pas et ne pêchez pas à proximité des égouts d'évacuation d'eau ou des sites de rejet industriels; ces sites et d'autres sources d'eau inconnues/non salubres peuvent être contaminées par des bactéries ou des produits chimiques.
  • Lorsque vous jardinez ou faites des activités agricoles, évitez tout contact direct de la peau avec des produits chimiques (pesticides, herbicides, engrais, etc.) et utilisez au besoin des masques, des gants et d'autres pièces d'équipement de protection. Assurez-vous de lire l'étiquette des produits avant de les utiliser.

Fumée et vapeurs

  • Évitez d'être près de sources de fumée; restez en amont lorsque vous êtes proche de sources de fumée - comme des industries - pour éviter d'inhaler des contaminants chimiques.
  • Évitez d'inhaler des vapeurs. Les vapeurs sont des gaz ou des émanations (semblables à de la fumée) qu'émettent des produits ou des objets, par exemple du kérosène, de la gazoline et d'autres solvants.
  • Ne brûlez pas vos ordures ou vos déchets domestiques et évitez d'inhaler la fumée si des déchets brûlent, comme dans un dépotoir.

Élimination des déchets

  • Éliminez vos déchets correctement - y compris les déchets d'origine humaine et animale - pour éviter de contaminer l'eau, la nourriture et les animaux sauvages.

Autres

  • Communiquez avec l'autorité sanitaire de votre localité pour savoir s'il y a eu des études sur les contaminants environnementaux dans votre communauté ou dans votre secteur.
  • Des fonds sont disponibles si vous voulez faire votre propre étude sur la contamination environnementale, comme ceux qui sont offerts dans le cadre du Programme national sur les contaminants de l'environnement chez les Premières nations. Communiquez avec Santé Canada ou l'Assemblée des Premières nations pour obtenir plus d'information.

Comment les changements climatiques peuvent influer sur la vie à l'extérieur

On prévoit que les changements climatiques auront des effets différents sur les populations à travers le Canada, mais les communautés des Premières nations subiront probablement les
effets les plus graves. Dans les régions nordiques, les changements climatiques ont modifié la répartition des glaces, les routes hivernales, les plantes et les animaux. Dans les régions du sud, on voit apparaître des maladies que l'on trouve généralement dans les tropiques et aux États-Unis. Par conséquent, il est important de comprendre les répercussions des changements climatiques sur votre santé et celle de votre communauté.

Quels sont les effets sur la santé?

Les changements climatiques présentent de nouvelles menaces uniques de santé environnementale pour vous et votre communauté. Ils ont été liés aux phénomènes suivants :

  • Augmentation/réduction des précipitations
  • Fonte du pergélisol
  • Coulées de boue
  • Chaleur extrême
  • Fréquence accrue des feux de forêt
  • Conditions météorologiques imprévisibles
  • Arrivée de nouvelles espèces et déclin d'autres espèces selon les changements causés aux habitats
  • Eaux de surface plus chaude favorisant la croissance d'algues, de bactéries et d'autres polluants organiques dans les rivières, les ruisseaux et les lacs
  • Changements dans les habitudes migratoires des animaux, ce qui peut avoir une incidence sur l'accès à des aliments traditionnels
  • Perte d'habitat pour des produits médicinaux, des plantes et des animaux ayant une importance culturelle ou économique particulière
  • Saisons plus chaudes, ce qui signifie que les routes de glace sont praticables moins longtemps pour l'approvisionnement

Conseils - Ce que vous pouvez faire?

  • Soyez prêts et équipés pour faire face aux conditions climatiques changeantes.
  • Demandez aux aînés s'ils ont observé des changements récents dans la situation météorologique, les routes migratoires d'animaux, ainsi que la quantité et la qualité de l'eau dans votre secteur.
  • Encouragez et appuyez les efforts communautaires visant à élaborer des plans d'adaptation aux changements climatiques et d'atténuation des effets négatifs qui en découlent.
  • Partagez vos observations sur les changements environnementaux avec les membres de votre communauté.
  • Surveillez la nourriture entreposée à l'extérieur pour vous assurer qu'elle reste sèche ou gelée.

Démasquer les risques pour la santé

Ce que vous pouvez faire!

Le début du printemps

  • Ne traversez pas un plan d'eau gelé une fois que la température a commencé à grimper car on ne peut pas toujours remarquer la présence de glace instable.

Le soleil et les températures élevées

  • Appliquez de la crème solaire à FPS modéré (au moins un FPS de 15) et utilisez un baume pour les lèvres qui offre une protection FPS.
  • Assurez-vous de boire assez d'eau avant et pendant vos sorties et assurez-vous d'avoir accès à de l'eau potable salubre.

Avant de vous aventurer dans les bois...

  • Dites à quelqu'un où vous vous rendez et quand vous prévoyez revenir.
  • Assurez-vous d'avoir tout le combustible, la nourriture, les vêtements, le matériel de camping et de l'eau potable dont vous avez besoin.

De l'eau propre et salubre

  • Utilisez du matériel de purification d'eau, ou faites-la bouillir à gros bouillons pendant au moins une minute complète avant de la consommer.

Aller à la pêche

  • Portez toujours un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuel (VFI) et ayez-en toujours en nombre suffisant à bord de votre embarcation.
  • Assurez-vous que votre bateau et votre moteur sont en bon état, et emportez des rames.
  • Lorsque vous nettoyez des poissons, lavez bien votre espace de travail pour éviter de contaminer d'autres aliments.

La chasse au gibier et la cueillette de nourriture et de produits médicinaux

  • Portez des vêtements de chasse durables, chauds et visibles.
  • N'utilisez pas de vieille grenaille de plomb.
  • Retirez la grenaille de l'animal rapidement et le plus soigneusement possible pour minimiser le risque.

Nos animaux et ces insectes agaçants

  • Portez des vêtements qui couvrent la peau et appliquez un produit insectifuge qui contient du DEET.

Respirer librement

  • Si vous avez une pompe pour vous aider à respirer, gardez-la sur vous en tout temps.
  • Pendant les jours où la qualité d'air est mauvaise, il peut être préférable de rester à l'intérieur et de limiter toute activité ardue à l'extérieur.

L'impact des contaminants environnementaux

Sources d'eau et nourriture

  • Ne nagez pas, ne vous lavez pas et ne pêchez pas à proximité des égouts d'évacuation d'eau ou des sites de rejet industriels.
  • Évitez tout contact direct de la peau avec des produits chimiques (pesticides, herbicides, engrais, etc.) et un équipement de protection approprié.

Fumée et vapeurs

  • Évitez d'inhaler des vapeurs qu'émettent des produits tels que : du kérosène, de la gazoline et d'autres solvants.

Élimination des déchets

  • Éliminez vos déchets correctement - y compris les déchets d'origine humaine et animale.

Comment les changements climatiques peuvent influer sur la vie à l'extérieur

  • Partagez vos observations sur les changements environnementaux avec votre communauté.
  • Surveillez la nourriture entreposée à l'extérieur pour vous assurer qu'elle reste sèche ou gelée.

Ressources

ISBN : 978-1-100-96838-4
No de catalogue : H34-218/9-2011F
No de publication HC : 11051

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :