Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves (PAPAR)

En 1995, le gouvernement du Canada a créé le Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN) afin de contribuer à améliorer le développement et la maturité scolaire des enfants des Premières nations, des Inuits et des Métis qui vivent dans les centres urbains et les grandes collectivités du Nord. Le 19 octobre 1998, le gouvernement a annoncé la mise en place d'un volet d'expansion du Programme d'aide préscolaire aux Autochtones pour les collectivités des Premières nations. Cette expansion découle des engagements pris dans « Rassembler nos forces : Le plan d'action du Canada pour les questions autochtones », dans « Bâtir notre avenir ensemble » et dans le discours du Trône de septembre 1997. Cette mesure vise à financer une démarche ciblée comportant six éléments de programme intégrés, viables et durables.

Le gouvernement du Canada verse chaque année 47,37 millions de dollars pour appuyer les programmes offerts dans le cadre du PAPAR dans les collectivités des Premières Nations vivant dans les réserves (sauf en C.-B.). L’Autorité sanitaire des Premières Nations de la Colombie­Britannique offre le programme aux collectivités puisqu’elle assume désormais les responsabilités fédérales concernant la santé des Premières Nations dans la province.    

Au cours de l’exercice 2015-2016, plus de 14 000 enfants des Premières Nations vivant dans les réserves ont participé à l’un des programmes du PAPAR (à l’exception de la C.-B).

Qu’est-ce que le Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves?

Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves finance des activités visant à soutenir les stratégies d'intervention précoce destinées à répondre aux besoins des jeunes enfants des collectivités des Premières nations en matière d'apprentissage et de développement. L'objectif est d'appuyer les stratégies de développement de la petite enfance conçues et gérées par les collectivités.

Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves gravite autour de six éléments : l'éducation, la promotion de la santé, la culture et la langue, la nutrition, l'aide sociale et l'engagement parental et familial.

Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans réserves favorise la confiance en soi chez les enfants, leur inculque un plus grand désir d'apprendre et leur permet de commencer leur vie du bon pied afin d'aspirer au succès.

Les parents, tuteurs et autres membres de la famille sont les principaux éducateurs dans la vie d'un enfant. Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves répond à cette réalité en fournissant le soutien nécessaire. Il aide les parents et autres fournisseurs de soins à acquérir des compétences contribuant au développement sain de l'enfant. Il est également axé sur une collaboration avec les familles en vue de renforcer les liens familiaux.

Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans réserves encourage les parents, les familles et les membres des collectivités à jouer un rôle important dans la prestation du programme. Le PAPAR tisse aussi des liens avec d'autres programmes et services communautaires afin que les enfants bénéficient des meilleurs soins qui soient.

Liens avec les programmes fédéraux pour le développement de l'enfant

Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves fait partie du réseau de programmes fédéraux destinés à favoriser l'apprentissage précoce et le développement sain des enfants des Premières nations vivant dans les réserves. Ces programmes comptent l'Initiative de services de garde pour les Premières nations et les Inuits (ISGPNI) d’Emploi et Développement social Canada (EDSC) et les services de garde offerts en Ontario et en Alberta et financés par Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC).

Le PAPAR est le complément du Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN), un programme de développement de la petite enfance destiné aux enfants des Premières nations, des Inuits et des Métis ainsi qu'à leur famille, financé par l'Agence de santé publique du Canada. Ces deux programmes d'aide préscolaire aux Autochtones ont un mandat et des objectifs semblables, et sont axés sur les six mêmes éléments.

Responsabilisation et évaluation

Le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves est l'un des quatre programmes* communautaires destinés à améliorer la santé des membres des Premières nations et des Inuits, de leur famille et de leurs collectivités, dans le cadre de services et de programmes d'aide renforcés en santé maternelle et infantile.

L’évaluation des groupes Vie saine (2010-2011 à 2012-2013) et Développement des enfants en santé (2008-2009 à 2012-2013) visant également le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves, a été réalisé afin de satisfaire aux exigences de la Loi fédérale sur la responsabilité, qui prévoit un examen quinquennal de la pertinence et de l'efficacité de l'ensemble des programmes de subventions et de contributions.

*Les quatre programmes sont les suivants : le Programme de soins de santé maternelle et infantile, le Programme canadien de nutrition prénatale - Volet Premières nations et Inuits, le Programme sur les troubles du spectre de l'alcoolisation foetale et le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves.

Demandes de renseignements

Pour obtenir plus de renseignements sur le Programme d'aide préscolaire aux Autochtones dans les réserves, composez le 1 800 O-Canada (1-800-622-6232) et adressez-vous à votre agent régional du programme.

Information additionnelle

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :