Rapport d’étape sur les projets de transformation et les grands projets de l’État

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC)
Description Transformation des services de courriel à l’échelle du gouvernement du Canada
Résultats du projet

Les résultats opérationnels souhaités dans le cadre du projet sont les suivants :

  • la réduction des coûts de prestation des services de courriels aux ministères et aux organismes;
  • un meilleur accès du public aux employés du gouvernement du Canada, ce qui permettra d’améliorer la communication de l’information et la prestation des services aux Canadiens;
  • la résolution des principaux problèmes de sécurité des systèmes de courriel, qui font partie des systèmes les plus vulnérables du gouvernement.
Retombées industrielles Les fournisseurs du secteur privé fourniront des biens et des services pour la nouvelle solution de courriel.
Ministère parrain Services partagés Canada
Autorité contractante Services partagés Canada
Ministères participants Services partagés Canada
Entrepreneur principal Bell, 160, rue Elgin, Ottawa (Ontario)
Microsoft Licensing, GP, case postale 7808, succursale A, Toronto (Ontario)
BlackBerry, 2200, avenue University E., Waterloo (Ontario)
Titus inc., 343, rue Preston, bureau 800, Ottawa (Ontario)
Sous-traitants principaux CGI, 1350, boul. René-Lévesque Boulevard Ouest, 15e étage, Montréal (Québec)
Phase du projet Phase 5 – Mise en œuvre
Jalons importants
  • Phase 1 – Formulation d’idées – mai 2012
  • Phase 2 – Lancement – mai 2012
  • Phase 3 – Planification – juin 2013
  • Phase 4 – Préparation opérationnelle – novembre 2015
  • Phase 5 – Mise en œuvre – décembre 2018
  • Phase 6 – Clôture du projet – mars 2019
Rapport d’étape et explication des écarts

Au cours de l’exercice 2017-2018, deux autres partenaires (Santé Canada et Affaires autochtones et du Nord Canada) ont terminé les migrations vers le nouveau service de courriel, ce qui porte à 17 le nombre total de partenaires ayant effectué la migration vers le nouveau service de courriel.

En mars 2018, des pouvoirs de dépenser et de modification de projet ont été accordés afin d’effectuer la transition de six partenaires supplémentaires (Agriculture et Agroalimentaire Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments, l’Agence canadienne d’évaluation environnementale – un partenaire d’Environnement et Changement climatique Canada, la Commission de la fonction publique du Canada, Parcs Canada et Anciens Combattants Canada) pour des raisons opérationnelles, d’ici décembre 2018, et pour clore le projet d’ici mars 2019.

Services de communication en milieu de travail (SCMT)
Description Accent mis sur le remplacement des systèmes de téléphonie filaire existants par des services de communication de la prochaine génération fondés sur les réseaux, qui regroupent les services de téléphonie de type voix sur le protocole Internet (VoIP), la messagerie instantanée, la téléprésence et la vidéoconférence sur poste de travail. Les SCMT regrouperont la voix et les données dans un réseau d’entreprise commun afin d’offrir un meilleur service à un coût d’exploitation plus bas. Les SCMT appuieront les objectifs d’Objectif 2020 et de Milieu de travail 2.0 visant une productivité, une mobilité et une collaboration accrues tout en répondant aux besoins urgents de remplacer l’équipement existant en fin de vie utile et en assurant la continuité des services pour l’exécution des programmes des partenaires.
Résultats du projet

Les résultats du projet sont les suivants :

  • Établir un contrat d’entreprise pour des SCMT et veiller à ce que les relations avec l’industrie soient ouvertes, transparentes et équitables.
  • Moderniser les technologies de téléphonie conventionnelles en faisant la migration vers la technologie de VoIP qui permettra d’assurer des communications interministérielles par l’entremise du réseau étendu transformé du Canada (RÉ du réseau du GC).
  • Réaliser une transition efficace ayant un minimum de répercussions sur les activités.
  • Réduire la complexité de l’infrastructure par le biais de la normalisation à un service d’entreprise, et fournir une capacité de télécommunication, une fiabilité et une capacité accrues pour permettre aux partenaires et aux clients d’offrir un service de soutien optimal aux Canadiens.
  • Améliorer la disponibilité du service et accroître la satisfaction de la clientèle.
  • Réduire les dédoublements administratifs (p. ex., le traitement des factures) et normaliser les processus de gestion des services de TI en passant de multiples contrats de services de téléphonie en silos à un service partagé.
  • Fournir des capacités de communication accrues (c.-à-d., la vidéoconférence sur poste de travail, la messagerie instantanée, la téléprésence et le partage d’ordinateur de bureau).
  • Appuyer une posture de sécurité du GC améliorée au moyen de contrôles et de mesures de sécurité normalisés.

Donner lieu à des gains d’efficacité en matière de prestation de service à l’état cible.

Retombées industrielles

Les services offerts dans le cadre du contrat des SCMT comprendront la fourniture de services à des emplacements assujettis à des ententes sur les revendications territoriales globales (ERTG). Ainsi, la demande de propositions relative aux SCMT comprenait des critères cotés liés à la présentation d’un plan fondé sur les ERTG visant à promouvoir la participation autochtone à l’exécution des travaux. Par conséquent, conformément au contrat des SCMT, Telus devait mettre en œuvre le plan fondé sur ces ententes qui a été présenté par cette entreprise dans sa soumission en vue de son évaluation par le Canada et préparer un rapport à ce sujet. Ce rapport annuel doit présenter les éléments suivants:

  • Le nombre d’Autochtones employés dans chaque région visée par une ERTG ayant fait l’objet d’un engagement pris dans le plan fondé sur les ERTG
  • Une description du processus de recrutement de l’entrepreneur (y compris tout processus de recrutement de sous-traitants) actuellement utilisé et tout plan visant à modifier le processus de recrutement au cours de l’année à venir
  • Une description du processus de maintien en poste de l’entrepreneur (y compris tout processus de maintien en poste des sous-traitants) actuellement utilisé et tout plan visant à modifier le processus de maintien en poste au cours de l’année à venir
  • La nature du travail effectué dans chaque région visée par une ERTG au cours de l’année et tout plan visant à modifier la nature de ce travail au cours de l’année à venir
  • Les types de postes occupés par des Autochtones au cours de l’année
  • Le type de formation en cours d’emploi et les compétences fournies par les Autochtones qui exécutent une partie quelconque du travail dans les régions visées par les ERTG
Ministère parrain Services partagés Canada
Autorité contractante Services partagés Canada
Ministères participants Services partagés Canada
Entrepreneur principal TELUS
Sous-traitants principaux S.O.
Phase du projet Phase 4 – Préparation opérationnelle
Jalons importants
  • Phase 1 – Formulation d’idées – janvier 2014
  • Phase 2 – Lancement – avril 2014
  • Phase 3 – Planification – juin 2017
  • Phase 4 – Préparation opérationnelle – septembre 2018
  • Phase 5 – Mise en œuvre – janvier 2026
  • Phase 6 – Clôture – mars 2026
Rapport d’étape et explication des écarts Compte tenu des commentaires reçus de la part des partenaires et de l’industrie, et des leçons tirées de projets de transformation similaires, le calendrier du projet a été prolongé de 2020 à 2026 afin de permettre un rythme de migration plus réaliste des services de téléphonie existants vers les SCMT.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :