Collaboration internationale

Suivez :

Le Canada agit ici, au pays, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et stimuler la croissance propre. Cependant, les changements climatiques sont un phénomène mondial; ils ne peuvent pas être résolus sans une collaboration internationale. Le Canada travaille avec des pays du monde entier afin de lutter contre les changements climatiques et stimuler la croissance économique.

Ce à quoi ressemblera la réussite

Eriel et Ovide

Eriel et Ovide sont des étudiants de 12e année qui habitent à Iqaluit. Ils s’intéressent à l’énergie propre et ont même trouvé un emploi d’été dans un projet d’énergie renouvelable mené dans une collectivité hors réseau. Ils ont l’intention de voyager une fois leurs études terminées — et aussi utiliser leurs compétences en construction et génie. Ils trouvent un projet génial d’installation de technologies propres canadiennes en Afrique. Le projet est dirigé par une organisation canadienne et financé par le gouvernement du Canada dans le cadre de son soutien pour aider les pays en développement à opter pour des économies à faibles émissions de carbone. Eriel et Ovide explorent le monde et aident les collectivités à réduire leurs émissions et à avoir un meilleur accès à l’énergie propre.

Faits et chiffres importants

  • En 2015, le Canada était parmi les 195 pays qui ont adopté l’Accord de Paris dont l’objectif est de limiter l’augmentation de la température moyenne globale en deçà de 2 degrés Celsius.
  • Le Canada a investi 2,65 milliards de dollars dans le financement climatique pour aider les pays en développement à réduire les émissions, à opter pour des économies à faibles émissions de carbone et à renforcer la résilience climatique par l’adaptation.
  • De concert avec 22 pays et l’Union européenne, le Canada s’est joint à Mission Innovation et s’est engagé à doubler ses investissements dans la recherche et le développement en énergie propre.
  • En 2016, le Canada a participé à l’adoption d’un accord international pour l’élimination progressive des hydrofluorocarbones (HFC), qui sont des gaz utilisés dans les appareils de conditionnement d'air et les réfrigérateurs, et dont l’effet de serre est particulièrement puissant.
  • Le Canada s’est également joint à 66 autres pays pour plafonner les émissions du secteur de l’aviation, ce qui contribuera à réduire la pollution et à stimuler l’innovation dans ce secteur.
  • Avec les États-Unis et le Mexique, le Canada s’est engagé à réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier de 40 à 45 % d’ici 2025.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :