Les montants des prestations de la Sécurité de la vieillesse et l’indice des prix à la consommation

Les augmentations des taux des prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV) sont prescrites par la Loi sur la sécurité de la vieillesse. Elles sont calculées quatre fois par année (en janvier, en avril, en juillet et en octobre) à partir de l’indice d’ensemble des prix à la consommation (IPC) afin d’indexer les prestations au coût de la vie.

Indice des prix à la consommation

L’indice des prix à la consommation (IPC), publié par Statistique Canada, est une mesure du taux de variation du prix des biens et des services achetés par les consommateurs canadiens. C’est l’indicateur du changement des prix le plus largement utilisé au Canada.

L’IPC est calculé en comparant à travers le temps le prix d’un panier fixe de produits que les consommateurs canadiens ont achetés. Puisque le panier contient des produits de quantité et de qualité invariables ou équivalentes, l’indice reflète uniquement un mouvement pur des prix. Le panier de biens sous examen comprend les aliments, le logement, l’habillement, les transports, les soins de santé et les autres dépenses moyennes des ménages.

Statistique Canada utilise actuellement l'année 2002 comme année de référence. En 2002, l'IPC était égal à 100, ce qui signifie que le panier de biens sous examen coûtait 100 $ aux Canadiens. En janvier 2017, l'IPC était évalué à 129,5, c'est-à-dire que le panier de biens, qui était 100 $ en 2002, s'élève à 129,50 $ en janvier 2017.

Montants des prestations de la SV

Les montants de paiements de la SV, du Supplément de revenu garanti, de l’Allocation et de l’Allocation au survivant sont révisés en janvier, avril, juillet et octobre. Cela permet de réduire l’effet de changements brusques de l’IPC et d’ajuster plus rapidement les montants de prestations de la SV aux augmentations du coût de la vie.

L’indexation des taux correspond au pourcentage de variation de la moyenne du trimestre de l’IPC le plus récent par rapport à la moyenne du dernier trimestre de l’IPC pour lequel il y a eu une augmentation des montants des prestations de la SV. En effet, si le coût de la vie diminue au cours du plus récent trimestre de l’IPC, le calcul de la variation des taux produira un résultat négatif.

Cependant, comme les montants des prestations ne peuvent être réduits en vertu de la Loi sur la sécurité de la vieillesse, les montants demeurent alors les mêmes. Toutefois, la moyenne trimestrielle la plus élevée de l’IPC sera le niveau de référence, et ce, jusqu’à ce que la moyenne la plus récente de l’IPC devienne plus élevée que ce niveau de référence.

Par exemple, pour la période de paiement d’octobre à décembre 2017, le taux d'augmentation a été calculé en comparant la moyenne de l’IPC du trimestre de mai à juillet 2017 à la moyenne de l’IPC du trimestre de février à avril 2017, soit le dernier trimestre où les montants des prestations de la SV ont connu une augmentation. Comme la moyenne de l’IPC pour la période la plus récente est supérieure à celle calculée pour le trimestre précédent, les montants des prestations de la SV ont augmenté de 0,3 % ce trimestre.

Les équations suivantes montrent comment l’IPC a servi à calculer les montants des prestations de la SV pour cette période :

Taux d’augmentation pour la période d’octobre à décembre 2017
Taux d’augmentation de l’IPC: la description de cette image se trouve ci-dessous
Description du taux d’augmentation pour la période d’octobre à décembre 2017

Ligne 1 : Pour calculer l'augmentation des taux de la SV pour le trimestre débutant en octobre 2017, la valeur moyenne de l'IPC des mois de mai, juin et juillet 2017 est divisée par la valeur moyenne de l'IPC des mois de février, mars, et avril 2017

Ligne 2 : La valeur moyenne de 130,5, 130,4, et 130,4 est divisée par la valeur moyenne de 129,7, 129,9, et 130,4

Ligne 3 : En valeur numérique, la moyenne de 130,5, 130,4, et 130,4 est de 130,4. Ce montant est divisé par la moyenne de 129,7, 129,9, et 130,4 qui est de 130,0.

Ligne 4 : 130,4 divisé par 130,0 égale 1,003 moins 1 égale 0,003. En le multipliant par 100, l'augmentation des taux est de 0,3 %.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :