Le gouvernement du Canada annonce une contribution à une nouvelle station de recherche en acoustique marine dans l’estuaire du Saint-Laurent 

Communiqué de presse

Le 4 novembre 2020         Rimouski (Québec)         Transports Canada

Le gouvernement du Canada reconnaît que les espèces marines sont touchées par le bruit sous-marin causé par les navires. En plus de créer du stress, les perturbations acoustiques peuvent nuire à leur capacité à trouver des proies, à se déplacer efficacement et à communiquer entre elles. Dans le cadre de l’Initiative de protection des baleines et de l’Initiative pour des navires silencieux, le gouvernement prend des mesures pour atténuer les effets du bruit sous-marin provenant des activités humaines, protéger le milieu marin et favoriser le développement de nouvelles technologies, de conceptions de navires silencieux et de pratiques opérationnelles qui réduisent le bruit sous-marin.

Aujourd’hui, le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, a annoncé un investissement de 2,5 millions de dollars dans le cadre de l’Initiative pour des navires silencieux pour aider à établir et à exploiter la station de recherche en acoustique marine de calibre mondial dans l’estuaire du Saint-Laurent. La station de recherche sera dotée d’hydrophones sous-marins ancrés au fond de la mer et reliés à des bouées de télécommunications dans le corridor de navigation du chenal Laurentien, près de Rimouski, au Québec.

Cet investissement dans la recherche aidera à atténuer les effets du bruit sous-marin causé par les navires sur l’environnement. Les résultats du projet permettront par ailleurs l’élaboration d’autres solutions canadiennes pour rendre les navires silencieux à l’échelle nationale et internationale, et pourront être utilisés pour évaluer l’efficacité des innovations comme les nouvelles conceptions d’hélice, les pratiques d’entretien des navires et les nouveaux types de revêtement de coque pour contribuer à réduire le bruit sous-marin causé les navires.

S’agissant d’un projet commun entre l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) de l’Université du Québec à Rimouski, Innovation maritime (IMAR, Institut maritime du Québec), Multi-Électronique (MTE) et OpDAQ Systèmes, et plusieurs propriétaires canadiens de navires, le projet rassemble l’expertise canadienne pour mieux comprendre le bruit sous-marin causé par les navires et réduire les incidences négatives sur l’environnement du transport maritime dans le Saint-Laurent et les Grands Lacs. 

Citations

« Bien que les côtes et les espèces marines du Canada soient plus protégées que jamais, notre gouvernement reste déterminé à préserver et à protéger notre milieu marin vulnérable. L’Initiative pour des navires silencieux du gouvernement du Canada traite d’un aspect déterminant de la lutte contre les effets du bruit sous-marin causé par les navires. Nous sommes impatients de découvrir comment nous pourrons développer d’autres solutions pour rendre les navires silencieux au Canada à partir des résultats du projet de la station de recherche en acoustique marine. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports
 

« L’acquisition de nouvelles connaissances sur le bruit généré par le transport maritime est un enjeu important pour la protection des mammifères marins du Saint-Laurent. Les données issues de la nouvelle station de recherche en acoustique marine permettront de développer des solutions concrètes pour atténuer les impacts sonores et favoriser une cohabitation durable dans cet écosystème pourvue d’une biodiversité marine exceptionnelle, tout en permettant à l’Institut des sciences de la mer de Rimouski de l’Université du Québec à Rimouski et à Innovation maritime de développer une expertise et une relève de pointe uniques au Canada. »

Guillaume St-Onge, directeur de l’ISMER, et
Sylvain Lafrance, directeur d’Innovation maritime
 

Faits en bref

  • L’Initiative pour des navires silencieux est une initiative dotée d’un budget de 26 millions de dollars sur cinq ans qui met à l’essai les technologies, les conceptions de navires, les modernisations et les pratiques opérationnelles les plus prometteuses pour rendre les navires plus silencieux. Elle s’inscrit dans l’engagement du gouvernement du Canada à lutter contre le bruit sous-marin causé par les navires et à protéger le milieu marin.

  • Les résultats du projet de station et d’autres études menées au titre de l’Initiative pour des navires silencieux appuieront les efforts déployés par Transports Canada dans le cadre de l’Initiative de protection des baleines pour contrer la menace que représente le bruit sous-marin pour les mammifères marins.  

  • Le gouvernement du Québec accorde également du financement pour le projet et divers partenaires privés associés au projet fournissent des contributions financières et en produits et services. 

  • L’un des plus importants instituts de recherche universitaire en sciences de la mer au Canada, l’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) de l’Université du Québec à Rimouski regroupe une importante masse critique de chercheurs et d’étudiants qui se consacrent à la découverte et à l'avancement des connaissances sur les milieux marins et côtiers dans une perspective de développement durable et de changements climatiques. 

  • Innovation maritime est un centre collégial de transfert de technologie affilié à l’Institut maritime du Québec. Sa mission est de contribuer au développement du secteur maritime et de stimuler l’excellence par le biais de l’innovation. L’organisme développe ainsi des solutions au bénéfice des entreprises, grâce à la recherche appliquée, à l’aide technique et à la diffusion d’information. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-314-0963
Livia-Marina.belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca 

Recherche d'information connexe par mot-clés: TR Transport | Transports Canada | Québec | Transport maritime | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :