Le gouvernement du Canada investit dans l’infrastructure aéroportuaire à Terre-Neuve-et-Labrador

Communiqué de presse

Le 13 août 2021               Nain (Terre-Neuve-et-Labrador)            Transports Canada

Le gouvernement du Canada appuie les projets d’infrastructure qui créent des emplois de qualité pour la classe moyenne, qui stimulent la croissance économique et qui assurent la résilience climatique dans le Nord du Canada.

La députée du Labrador, Yvonne Jones, au nom du ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, a annoncé aujourd’hui un investissement de 3,45 millions de dollars consacrés à des études visant à confirmer le nouvel emplacement de l’aéroport de Nain.

L’aéroport est essentiel pour la communauté de Nain, puisque le transport aérien est le seul mode de réapprovisionnement en dehors de la saison maritime. Une fois relocalisé de son emplacement en bordure de mer, où trois de ses bords de piste sont exposés à la mer, le nouvel aéroport sera moins vulnérable aux répercussions des changements climatiques, avec des conditions d’exploitation plus sécuritaires et un meilleur accès aux biens et aux services essentiels pour la région.

Cet investissement devrait avoir d’importantes retombées sur le plan de l’économie, de l’environnement et de l’emploi dans la région. Il devrait également renforcer la fiabilité et le rendement de la liaison entre Nain et les communautés du Sud.

Les projets du Fonds national des corridors commerciaux dans l’Arctique et le Nord soutiennent l’infrastructure de transport dans le Nord, comme les ports, les aéroports, les routes toutes saisons et les ponts. Ces projets améliorent la sûreté, la sécurité et le développement économique et social dans les trois territoires du Canada, le Nord du Labrador qui couvre la région du Nunatsiavut, la région du Nunavik au Québec, et la ville et le port de Churchill, au Manitoba.

Citations

« Le gouvernement du Canada s’engage à investir dans une infrastructure de transport qui répond aux besoins et aux exigences de la région du Nunatsiavut. Les investissements dans l’infrastructure de transport aérien, comme l’aéroport de Nain, permettront de répondre aux besoins économiques, environnementaux et sociaux des communautés locales pour les générations à venir. »

L’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports

« Des infrastructures de transport résilientes aux changements climatiques sont essentielles pour les habitants de la région du Nunatsiavut et continueront de l’être. L’annonce d’aujourd’hui signifie que les communautés locales de la région peuvent continuer d’avoir accès à un transport aérien sécuritaire et fiable, à recevoir des biens et services essentiels et à développer une économie plus forte grâce à la création d’emplois. »

Yvonne Jones
Députée du Labrador

« L’emplacement de la piste d’atterrissage existante à Nain soulève de graves préoccupations en matière de sécurité depuis de nombreuses années. La communauté de Nain continue de prendre de l’expansion et sa croissance future se traduira par une augmentation de la circulation aérienne, ce qui aggravera les problèmes actuels. Cet investissement du gouvernement du Canada aidera à terminer les études de faisabilité nécessaires pour un nouvel aéroport moderne et sécuritaire qui aura des répercussions sociales et économiques positives sur l’ensemble de la région du Nunatsiavut. »

Johannes Lampe
Président du Nunatsiavut

Faits en bref

  • Tel qu’annoncé en 2017, le Fonds national des corridors commerciaux investit 2,3 milliards de dollars sur 11 ans dans des projets qui renforcent l’efficacité et la résilience du réseau de transport, et il inclut 800 millions de dollars de financement consacrés aux régions de l’Arctique et du Nord.

  • Le budget de 2021 a prévu un montant supplémentaire de 1,9 milliard de dollars sur quatre ans (de 2021-2022 à 2024-2025) pour le Fonds national des corridors commerciaux, qui stimulera les investissements dans des améliorations tant attendues aux routes, aux voies ferrées et aux voies de navigation du Canada, renforcera la résilience à long terme de l’économie canadienne et appuiera le commerce intérieur.

  • Le transport est un élément vital pour les communautés du Nord et leur développement social et économique, où la construction d’infrastructures est plus coûteuse que dans le Sud du Canada en raison du climat rigoureux, des conditions topographiques difficiles, des grandes distances, de l’accès limité aux matériaux et à l’expertise, et d’une saison de construction beaucoup plus courte.

  • Ces projets du Fonds national des corridors commerciaux répondent également aux besoins uniques et urgents en matière de transport dans l’Arctique et le Nord du Canada, comme la résilience climatique et l’accès aux marchés, la création de possibilités sociales et économiques, l’accès entre les communautés et l’accès aux services essentiels malgré les conditions topographiques difficiles, les conditions climatiques rigoureuses et le coût élevé de la construction le long des corridors commerciaux nordiques du Canada.

  • Les gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux, les peuples autochtones, les organismes privés à but lucratif ou non lucratif de même que les sociétés d’État fédérales et le milieu universitaire sont tous admissibles à un financement dans le cadre du Fonds national des corridors commerciaux.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Allison St-Jean
Conseillère principale en communication et attachée de presse
Cabinet de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports, Ottawa
613 290-8656
Allison.St-Jean@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transport Canada, Ottawa
613 993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :