Que faire si votre enfant est un cyberintimidateur

Vous pensez que votre enfant est un cyberintimidateur

Si vous soupçonnez ou avez appris que votre enfant fait de la cyberintimidation, vous serez certainement en proie à de vives émotions, que ce soit l’incrédulité ou une vive déception. Il est important de vous concentrer sur les gestes que votre enfant a posés, de vous assurer qu’il comprend la gravité de ce qu’il a fait et de l’aider à gérer la situation et à assumer les conséquences de ses gestes.

Les indices à surveiller

Ses activités en ligne

  • Votre enfant possède plusieurs comptes sur les réseaux sociaux qu’il peut utiliser pour harceler les autres.
  • Lorsqu’il est en ligne ou envoie des messages textes, vous l’entendez proférer des insultes, des commentaires ou des rires sarcastiques.
  • Il est de plus en plus secret sur ses activités en ligne.
  • Il semble contrarié ou change rapidement d’écran lorsque vous vous approchez.
  • Il passe de longues heures en ligne, notamment lorsque les autres membres de la famille sont couchés.

Autres comportements

  • Votre enfant fréquente des amis qui ont des comportements mesquins ou malveillants.
  • Il ne semble pas se préoccuper que ses mots ou ses gestes heurtent les autres.
  • Il est fréquemment frustré ou agressif.
  • Il refuse de suivre les règles.
  • Il juge et critique les autres.
  • Il vit peut-être une situation difficile à la maison ou se sent négligé par ses parents.

Ce que vous pouvez faire

La cyberintimidation est un problème sérieux, mais cela ne signifie pas que vous êtes un mauvais parent ou que votre enfant est méchant. Il est important de découvrir ce qui est arrivé, d’aider votre enfant à comprendre la gravité de ses gestes et de prendre des mesures pour empêcher une récidive.

Parlez de cyberintimidation avec votre enfant

  • Conservez votre calme et concentrez-vous sur ce que fait votre enfant.
  • Dites-lui que vous savez qu’il a fait de la cyberintimidation. Demandez-lui de vous dire exactement ce qui s’est passé.
  • Insistez sur le fait que la cyberintimidation est inacceptable, quelle qu’en soit la raison.
  • Aidez-le à comprendre les conséquences de ses gestes et sensibilisez-le à ce qu’a pu ressentir sa victime. Demandez-lui comment il se sentirait si lui-même ou une personne qu’il aime était la victime.
  • Discutez avec lui de cas de cyberintimidation qui ont eu des conséquences tragiques. Demandez-lui comment il se sentirait si ses gestes avaient de telles conséquences.
  • Tentez de comprendre les raisons pour lesquelles il a posé ces gestes. Est-ce pour se faire accepter par un groupe d’amis? Pour être populaire ou être aimé par certaines personnes? Parce qu’il est perturbé par ce qui se passe à la maison? Parce qu’il a lui-même été victime de cyberintimidation et qu’il a voulu se venger ?
  • Parlez-lui de la gravité de ce qu’il a fait. Dites-lui que ce qu’il a fait est peut-être criminel et demandez-lui comment il se sentirait si ses gestes étaient dénoncés à la police ou à la direction de son école.

Faites quelque chose pour mettre fin à la cyberintimidation

  • Surveillez plus attentivement les activités en ligne de votre enfant. Essayez de savoir quels réseaux sociaux ou applications votre enfant utilise et ce qu’il y fait. Dans la mesure du possible, faites en sorte que les appareils connectés soient dans des espaces communs.
  • Envisagez la possibilité de restreindre le temps que votre enfant passe en ligne.
  • Envisagez la possibilité d’installer des logiciels de surveillance sur ses appareils connectés.
  • Demandez à votre enfant de retirer les messages, vidéos, photos ou autres contenus blessants.
  • Aidez votre enfant à utiliser les réseaux sociaux de manière réfléchie et respectueuse. Suggérez-lui d’attendre une minute après avoir écrit un message avant de le publier, et demandez-lui si ce qu’il a écrit peut être blessant.
  • Si vous pensez qu’il subit la mauvaise influence de ses amis, incitez-le à passer moins de temps avec eux, que ce soit en ligne ou hors ligne.
  • Si la cyberintimidation se poursuit, envisagez la possibilité de lui retirer son appareil ou son ordinateur pour une certaine période de temps.
  • Incitez votre enfant à s’excuser à la victime qu’il a pu blesser, mais uniquement si vous êtes certain que ses excuses sont sincères.

Recherchez une aide extérieure

  • Si l’école s’implique dans une dispute, collaborez et demandez à votre enfant de collaborer. Évaluez tous les éléments de la situation et recherchez une solution qui aidera tant votre enfant que ceux que son comportement a blessés.
  • Informez-vous des enjeux légaux de la cyberintimidation si les gestes posés par votre enfant sont graves. Informez-vous des conséquences légales possibles de la cyberintimidation.
  • Si votre enfant montre des signes de dépression, s’il est en colère, s’isole ou a d’autres réactions émotives, sollicitez l’aide de professionnels. Une personne qui fait de l’intimidation est possiblement aux prises avec des problèmes émotionnels.

Ce que vous ne devez pas faire

Il est important de comprendre le comportement de votre enfant et de faire ce qu’il faut pour éviter qu’il récidive. Pour l’aider à prendre de meilleures décisions à l’avenir :

  • Ne répondez pas par la colère. Cela ne ferait qu’empirer les choses. Parlez des émotions que vous ressentez à d’autres adultes.
  • Ne niez pas l’évidence et ne blâmez pas quelqu’un d’autre. Votre enfant a besoin que vous soyez un guide et un modèle et dès lors, il importe que vous reconnaissiez la gravité des gestes qu’il a posés.
  • Ne tentez pas de justifier son comportement. La vengeance ou le besoin d’être accepté ne peuvent justifier la cyberintimidation.
  • Ne tenez pas pour acquis que votre enfant ne ferait jamais une telle chose. De nombreux parents sont surpris d’apprendre que leur enfant peut être un intimidateur.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :