Conseil canadien des ministres de l’environnement

Le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME) est formé des 14 ministres responsables de l’environnement aux échelons fédéral, provincial et territorial. Ce forum intergouvernemental se réunit au moins une fois par année pour discuter des actions concertées sur des sujets qui retiennent l’attention sur la scène nationale et internationale dans le domaine de l’environnement.

Réunion du Conseil canadien des ministres de l'environnement de 2021

Le 13 décembre, l'honorable Gary Crossman, ministre de l'Environnement et Changement climatique du Nouveau-Brunswick, a été l’hôte de la réunion virtuelle du Conseil des ministres.

Au cours de la réunion de cette année, les ministres et les délégués ont partagé leurs mises à jour respectives sur l'action climatique et ont discuté des occasions de collaboration et de faire avancer les questions climatiques nationales. Ils ont également partagé des mises à jour sur la mise en œuvre du Plan d'action pancanadien sur le zéro déchet plastique et ont renouvelé leur engagement envers une approche unifiée des politiques de responsabilité élargie des producteurs pour les plastiques à l'appui d'une économie circulaire.

Avant la réunion, les ministres ont rencontré les dirigeants de l'Assemblée des Premières Nations et du Ralliement national des Métis pour discuter des occasions et des défis liés aux changements climatiques et à la relance économique verte à la suite de la pandémie de COVID-19, et de l’appui au leadership climatique autochtoneNote de bas de page 1 .

Les coprésidents du Groupe consultatif pour la carboneutralité ont également présenté aux ministres leur première publication, Trajectoires vers la carboneutralité : observations initiales, et leurs priorités pour l’avenir.

Au cours de la réunion, le ministre Guilbeault a parlé des progrès du gouvernement du Canada sur les engagements du plan climatique renforcé et des efforts pour atteindre la carboneutralité d'ici 2050. Il a partagé des mises à jour sur la stratégie nationale d'adaptation proposée qui aidera à orienter les étapes futures pour protéger les communautés des effets dévastateurs du changement climatique dans tout le pays. Le ministre Guilbeault a également informé les participants des mesures internationales du Canada sur les changements climatiques lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) tenue plus tôt cet automne, des cibles de réduction d’émission du pays mises à jour (contribution déterminée au niveau national du Canada ou CDN) de 40 à 45 pourcent sous les niveaux de 2005 d'ici 2030, et du soutien fédéral aux technologies propres.

À la fin de la réunion, le ministre Crossman a cédé la présidence du CCME au ministre de l'Environnement du Yukon, l'honorable Nils Clarke, qui sera l'hôte de la réunion de 2022.

Renseignements connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :