Les Premières Nations et des ministres des gouvernements fédéral et de la Colombie-Britannique tiennent une réunion sur le rétablissement après catastrophe et la résilience climatique

Communiqué de presse

Ottawa, le 14 décembre 2021 – Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique, ainsi que les Premières Nations, travaillent de concert pour assurer une intervention et un rétablissement efficaces à la suite des phénomènes météorologiques violents qu’a connus la Colombie-Britannique, tout en améliorant les mesures d’adaptation et d’intervention en matière de climat. 

Hier, le Comité des ministres de la Colombie-Britannique et du gouvernement fédéral sur l’intervention en cas de catastrophe et la résilience climatique a tenu une première réunion pour tirer parti des efforts déjà entrepris par la province, les Premières Nations et le gouvernement du Canada. Outre les ministres, le Comité comprend le chef régional Terry Teegee (Assemblée des Premières Nations de la Colombie-Britannique). M. Robert Phillips (Sommet des Premières Nations) était présent au nom du chef régional Teegee.

Coprésidée par l’honorable Bill Blair, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre de la Protection civile, et l’honorable Mike Farnworth, vice-premier ministre et ministre de la Sécurité publique et du Solliciteur général, la réunion a porté sur les efforts conjoints d’intervention, de rétablissement et de reconstruction.

Le Comité a examiné plusieurs priorités :

  • Logement provisoire : Les besoins en matière de logement resteront une priorité à court terme et, dans certains cas, ils toucheront les familles pendant une période prolongée. Le Comité a encouragé les participants à continuer de soutenir la campagne visant à verser une contribution équivalente à celle de la Croix-Rouge canadienne. Aussi, il a convenu de veiller à ce que les fonds servent avant tout à répondre aux besoins à court terme des évacués qui doivent se loger.
  • Gestion des urgences dans les communautés autochtones : Le Comité a reconnu qu’il est nécessaire que le principe de « reconstruire en mieux » s’harmonise avec les mesures d’adaptation et d’atténuation liées aux changements climatiques, ainsi qu’avec la culture, la réconciliation économique et les principes de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Il continuera de travailler avec les représentants des Premières Nations pour mettre en œuvre le protocole d’entente trilatéral entre le Canada, la Colombie-Britannique et le Conseil des leaders des Premières Nations pour la prestation prioritaire de services de gestion des urgences aux communautés des Premières Nations. Aussi, le Comité travaillera avec les partenaires des traités afin d’assurer une collaboration permanente sur tous les aspects de la gestion des urgences ainsi que de l’adaptation aux changements climatiques et de l’atténuation de leurs effets.
  • Infrastructure : Les membres se sont engagés à harmoniser les stratégies liées aux infrastructures fédérales, provinciales et des Premières Nations, dans le but d’accroître la résilience des infrastructures face aux futurs événements climatiques. Alors que l’évaluation des effets se poursuit, le Comité s’efforce de déterminer les besoins les plus urgents en matière d’infrastructures, d’abord sur le plan de la sécurité publique, puis de la reprise économique. Lors de sa prochaine réunion, le Comité recevra un compte rendu des priorités et des stratégies visant à y donner suite. Par ailleurs, les membres ont discuté de l’importance de la résilience de la chaîne d’approvisionnement et des préoccupations relatives aux coûts et à la fiabilité des transports. Abritant deux des ports de marchandises les plus actifs du Canada, la province joue un rôle essentiel dans la chaîne d’approvisionnement nationale et continentale. Les ministres ont souligné la nécessité de poursuivre le travail de collaboration pour résoudre les problèmes de transport immédiats, notamment l’augmentation de l’approvisionnement en carburant dans la province. De plus, ils s’attèleront à renforcer la chaîne d’approvisionnement régionale à long terme. Les ministres ont approuvé l’idée de demander au groupe de travail conjoint sur le rétablissement de la chaîne d’approvisionnement Canada–Colombie-Britannique de poursuivre ses travaux pendant la période de reprise afin de continuer à satisfaire les besoins locaux et d’explorer les possibilités d’utilisation des transports ferroviaire et maritime pour alléger la pression sur l’infrastructure routière.
  • Agriculture : Le gouvernement de la Colombie-Britannique s’efforce de veiller à ce que les agriculteurs disposent de l’approvisionnement en aliments requis pour leurs animaux. Les deux gouvernements élaborent un programme de soutien agricole pour aider les éleveurs de bétail et les cultivateurs de la province à reprendre la production. Le Comité a convenu de poursuivre sa collaboration pour s’assurer que les effets sur le secteur agricole sont pleinement évalués et que les programmes d’intervention en cas d’urgence seront mis en œuvre aussi rapidement que possible.

Les ministres Blair et Farnworth ont souligné la résilience et la force des habitants de la Colombie-Britannique, qui ont subi et continuent de subir des circonstances difficiles. Ils ont de plus salué les solides partenariats entre le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et les Premières Nations, lesquels ont permis d’intervenir rapidement dans un contexte en évolution une fois que le Comité a été mis au courant des effets que les événements ont eus sur les communautés des Premières Nations de la province.

Les travaux à venir viseront à assurer un retour à la normale après ces phénomènes météorologiques extrêmes, de manière à mieux protéger les Britanno-Colombiens, à créer des communautés plus propres et plus saines ainsi qu’à soutenir les efforts du Canada visant à atteindre ses objectifs climatiques et ses cibles de carboneutralité. La prochaine réunion du Comité se tiendra au début de l’année 2022.

Citations

« Il a été remarquable de constater la force inouïe des Britanno-Colombiens en ces temps très difficiles. Les premiers intervenants, les bénévoles en recherche et sauvetage et les membres de la communauté ont apporté leur aide dans tous les domaines, du nettoyage au rétablissement en passant par l’alimentation, l’habillement et les soins aux sinistrés. Ce comité s’appuiera sur ce travail et agira sur plusieurs fronts, y compris le logement d’urgence et le soutien aux agriculteurs, pour aider les communautés touchées à se remettre de cette catastrophe aussi rapidement que possible. »
– L’honorable Bill Blair, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre de la Protection civile

« Notre gouvernement continuera de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires provinciaux pour garantir une action rapide et coordonnée en faveur des personnes touchées par les conditions météorologiques extrêmes en Colombie-Britannique. Nous continuerons de soutenir les gens de la province et d’encourager tous les Canadiens à appuyer la campagne visant à verser une contribution équivalente à celle de la Croix-Rouge canadienne. »
– L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités

« Notre province a traversé de nombreuses épreuves cette année, des feux de forêt graves aux dômes de chaleur mortels, et maintenant ces inondations dévastatrices. Notre priorité à l’heure actuelle est d’aider les Britanno-Colombiens à reconstruire en mieux et d’une manière plus résiliente leurs communautés et leurs moyens de subsistance. Nous sommes reconnaissants envers le gouvernement fédéral pour son soutien, y compris le travail de sauvetage des Forces armées canadiennes et les mesures de soutien promises à nos agriculteurs et communautés durement touchés. Je suis impatient de poursuivre notre collaboration pour relever ce défi. »
– L’honorable Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique et du Solliciteur général de la Colombie-Britannique

« Les Premières Nations de la Colombie-Britannique ont été les plus touchées par les changements climatiques et les situations d’urgence de la dernière année. Nous saluons le travail des premiers intervenants – ils sont fatigués en raison des incendies, de la COVID-19, des dômes de chaleur, des découvertes liées aux pensionnats et des récentes inondations. Nous sommes tous solidaires et devons élaborer ensemble des mesures d’atténuation, d’intervention et de rétablissement en matière de gestion des urgences climatiques, et ce, en tenant compte des valeurs et du savoir des Premières Nations. Nous avons hâte de collaborer avec nos partenaires fédéraux et provinciaux dans ce dossier important, mais la priorité en ce moment doit être de faire en sorte que les communautés des Premières Nations et leurs citoyens qui sont touchés par les inondations et les feux incontrôlés en Colombie-Britannique obtiennent les ressources financières nécessaires pour se rétablir. »
– Robert Phillips, Sommet des Premières Nations

Faits en bref

  • La responsabilité de la gestion des urgences au Canada est partagée par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et leurs partenaires, y compris les Premières Nations et les nations signataires de traités.

  • Le Comité des ministres de la Colombie-Britannique et du gouvernement fédéral sur l’intervention en cas de catastrophe et la résilience climatique, annoncé par le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre John Horgan (Colombie-Britannique), s’appuie sur le groupe de travail conjoint sur le rétablissement de la chaîne d’approvisionnement. Ce groupe a été mis sur pied pour faire en sorte que les fournitures et les biens essentiels puissent recommencer à circuler et que la chaîne d’approvisionnement soit reconstruite aussi rapidement et solidement que possible.

  • Les Canadiens qui souhaitent faire un don en argent à la Croix-Rouge canadienne pour aider les sinistrés des inondations en Colombie-Britannique peuvent le faire sur la page croixrouge.ca, ou en composant le 1-800-418-1111 ou envoyant le mot ROUGE par texto au 45678.
     

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour de plus amples renseignements (médias seulement) :

Craig MacBride
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
craig.macbride@ps-sp.gc.ca

Relation avec les médias
Gestion des urgences Colombie-Britannique
250-880-6430

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
psmediarelations@ps-sp.gc.ca

Relations avec les médias
Bureau du Conseil privé
613-957-5420

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :