Le Canada lance le levé de l'Arctique de 2016 à l'appui de la demande concernant le plateau continental

Communiqué de presse

Le 21 juillet 2016 - Dartmouth, Nouvelle-Écosse - Affaires mondiales Canada

Au nom du ministre des Affaires étrangères, l’honorable Stéphane Dion, et du ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jim Carr, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Dominic LeBlanc, a annoncé aujourd’hui le lancement de l’expédition canadienne de 2016 dans l’Arctique ayant pour but de recueillir d’importantes données scientifiques qui viendront appuyer la demande du Canada en ce qui concerne les limites extérieures de son plateau continental étendu dans l’océan Arctique. Cette année, le levé est mené conjointement avec la Suède, et des scientifiques danois prendront également part à la recherche.

Le brise-glace canadien NGCC Louis S. St-Laurent partira de Dartmouth le 22 juillet 2016 à destination de Tromsø, en Norvège, où il prendra à bord du personnel de la Commission géologique du Canada, laquelle fait partie de Ressources naturelles Canada, du Service hydrographique du Canada, lequel fait partie de Pêches et Océans Canada, et d’Affaires mondiales Canada, pour une expédition de six semaines dans l’océan Arctique.

Au cours du trajet entre le Canada et la Norvège, le Service hydrographique du Canada une cartographie des fonds marins entreprise pour l’Alliance de recherche de l’océan Atlantique. Il s’agira de la cinquième expédition de ce genre, laquelle implique le Canada, l’Union européenne et les États-Unis.

À la fin de l’expédition canado-suédoise, les chercheurs canadiens à bord du NGCC Louis S. St-Laurent procéderont à des levés dans le bassin Canada, situé dans la partie occidentale de l’océan Arctique, en collaboration avec leurs collègues des États-Unis.

Citations

« Il est primordial pour le Canada de faire garantir à l’échelle internationale les limites extérieures de son plateau continental dans l’océan Arctique. Notre collaboration avec la Suède, le Danemark et les États-Unis est un bel exemple de la coopération positive dans la région. »

- Stéphane Dion, ministre des Affaires étrangères

« La collaboration avec nos partenaires internationaux renforce la capacité du Canada de prendre des décisions fondées sur de solides données scientifiques. Grâce à l’expertise scientifique du Service hydrographique du Canada conjuguée au savoir-faire en matière de navigation professionnelle de la Garde côtière canadienne, cette étude scientifique améliorera notre connaissance des fonds marins des océans Atlantique et Arctique, et servira à la préparation de la demande du Canada auprès de la Commission des limites du plateau continental. »

- Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le travail de nos scientifiques et de nos chercheurs dans ce levé, réalisé en collaboration avec nos partenaires suédois, est essentiel pour accroître notre connaissance collective de l’Arctique et pour appuyer les activités scientifiques qui permettent de prendre des décisions éclairées et fondées sur des données probantes. Notre gouvernement est fier de soutenir cette importante recherche axée sur la collecte des données nécessaires pour déterminer les limites extérieures du plateau continental du Canada. »

- Jim Carr, ministre des Ressources naturelles

Les faits en bref

  • En vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, tous les États côtiers ont un plateau continental qui s’étend jusqu’à 200 milles marins à partir du littoral ou au-delà de 200 milles marins si le plateau est le prolongement naturel de leur territoire terrestre.
  • On estime que 85 pays, dont le Canada, ont un plateau continental étendu.
  • Le 6 décembre 2013, le Canada a présenté une demande partielle à la Commission des limites du plateau continental concernant son plateau continental dans l’océan Atlantique.
  • L’objectif de l’Alliance de recherche de l’océan Atlantique est de partager ressources et expertise afin de mieux comprendre l’océan Atlantique et de promouvoir la gestion durable de ses ressources.

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Suivez le ministre Dion sur Twitter : @MinCanadaAE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada

Patricia Bell
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
patricia.bell@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
343-292-6100

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :