Discours du ministre Dion à l'occasion d'une conférence de presse à l'issue de la rencontre du Dialogue stratégique de haut niveau Canada-Mexique

Discours

Le 12 octobre 2016 - Mexico, Mexique

Sous réserve de modifications. Ce discours a été traduit en conformité avec la Politique sur les langues officielles et révisé aux fins d’affichage et de distribution conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada.

J’ai eu le plaisir d’amorcer, avec ma collègue [la secrétaire des Relations extérieures du Mexique] Claudia Ruiz Massieu, le premier Dialogue stratégique de haut niveau entre le Canada et le Mexique, et de concrétiser l’un des principaux engagements pris par le premier ministre [Justin] Trudeau et le président [Enrique] Peña Nieto lors de sa visite officielle au Canada en juin.

La secrétaire et moi reconnaissons l’importance de simplifier les formalités pour les voyageurs mexicains qui viennent au Canada. Nous avons discuté de l’élimination du visa obligatoire, une mesure qui entrera en vigueur le 1er décembre prochain. J’ai exprimé la reconnaissance du Canada envers le Mexique pour avoir respecté ses conditions liées à la levée de l’exigence de visa. Nous estimons tous deux qu’une circulation plus facile des voyageurs, des idées et des gens d’affaires ne peut apporter que des avantages à nos deux pays.

Dans les 12 premiers mois qui suivront l’élimination du visa, nous prévoyons une augmentation de 10 p. 100 du nombre de touristes mexicains au Canada. Dans le passé, le Canada a accueilli jusqu’à 300 000 visiteurs mexicains par année. Nous atteignons maintenant le chiffre de 200 000, et rien ne s’oppose à ce que nous dépassions les niveaux antérieurs dans les années à venir.

Nous avons parlé d’éducation, et bien qu’il s’agisse d’un domaine de compétence des provinces dans notre système canadien, je serai heureux de favoriser une collaboration accrue avec celles-ci.

Sur le plan du commerce, le fait que le Mexique et le Canada soient l’un pour l’autre le troisième partenaire commercial signifie que chaque pays contribue considérablement à la prospérité économique de l’autre. Près de 38 milliards de dollars en commerce bilatéral de marchandises pour 2015 constitue certes un chiffre impressionnant.

Pour le Canada, la levée de l’interdiction du bœuf canadien a marqué une avancée importante dans nos relations commerciales avec le Mexique. Le fait d’être parvenu à un règlement dans ce dossier est très important pour les agriculteurs canadiens, leurs familles et le gouvernement du Canada, et c’est ce que j’ai exprimé à la secrétaire Ruiz Massieu. J’ai su que mon collègue à l’Agriculture [et à l’Agroalimentaire], le ministre [Lawrence] MacAulay, a conclu une visite fructueuse il y a quelques jours, durant laquelle il a assisté à un dîner quatre services où a été servi du bœuf canadien!

Nous avons aussi discuté des difficultés auxquelles se heurtent les entreprises canadiennes menant des activités au Mexique et du travail que nous pourrions accomplir ensemble pour aplanir ces obstacles et renforcer le climat d’investissement au Mexique, au profit des Canadiens et des Mexicains.

Ce matin, la secrétaire et moi-même avons convenu de mettre sur pied un groupe de travail de haut niveau, qui servira d’interlocuteur unique pour résoudre les difficultés que rencontrent les entreprises canadiennes dans le secteur de l’extraction. Ces entreprises représentent environ 70 p. 100 de l’investissement direct étranger dans ce secteur au Mexique.

Travaillons à accroître davantage ce pourcentage, dans l’intérêt des Canadiens et des Mexicains.

Nous sommes tous deux d’avis que la coopération dans le secteur de la sécurité est essentielle. Étant donné que de nombreuses entreprises canadiennes font des affaires au Mexique et que plus de 2 millions de Canadiens visitent le pays chaque année, nous reconnaissons que la sécurité et la prospérité du Mexique profitent aux deux pays. Le Canada soutient les efforts du Mexique en matière de lutte contre le crime organisé et de mise en œuvre de son importante réforme dans les secteurs de la sécurité et de la justice.

Nous avons également abordé la question des droits de la personne. Ces droits sont au cœur de relations saines et constructives.‎ En tant qu’amis de longue date animés d’un profond respect à l’égard des citoyens de l’autre pays, nous pouvons avoir des discussions franches sur ces questions, dans l’esprit de coopération et de confiance mutuelle qui caractérise nos relations depuis plus de 70 ans.

Je suis heureux que nous ayons convenu ce matin de tenir un dialogue annuel Canada-Mexique sur les droits de la personne.

La réunion d’aujourd’hui nous a également fourni une bonne occasion de discuter de possibles collaborations entre le Canada et le Mexique dans des enceintes multilatérales sur des dossiers comme les changements climatiques, la santé mondiale, la sécurité et le maintien de la paix, ainsi qu’à l’intérieur de tribunes comme le G20 et les Nations Unies.

Il y a toujours moyen d’améliorer la façon dont des partenaires bilatéraux collaborent de façon multilatérale. J’estime qu’il existe de grandes possibilités d’approfondir nos liens, ce que nous avons d’ailleurs convenu de faire : nous tiendrons un dialogue annuel sur le multilatéralisme, notamment sur les changements climatiques, les opérations de paix et le travail.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à renforcer et à élargir ses relations avec le Mexique, tant sur le plan bilatéral qu’à l’intérieur du partenariat nord-américain.

Nous avons un partenariat stratégique important, et j’espère poursuivre notre collaboration au moyen de réunions bilatérales comme celle-ci et de participation à des tribunes internationales et régionales comme les Nations Unies et l’Organisation des États américains.

Contacts

Chantal Gagnon
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
343-203-1851
chantal.gagnon@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Suivez le ministre Dion sur Twitter : @MinCanadaAE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :