Les gouvernements s'engagent à aider les producteurs de l'Alberta à faire face à la quarantaine imposée pour la tuberculose bovine

Communiqué de presse

Le 30 novembre 2016 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Le ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, et le ministre de l'Agriculture et des Forêts de l'Alberta, Oneil Carlier, ont annoncé aujourd'hui que les producteurs qui subissent des coûts extraordinaires attribuables aux mesures de quarantaine imposées pour la tuberculose bovine (TB bovine) auront droit à une aide financière du cadre Agri-relance.

L'Initiative d'aide aux éleveurs d'animaux atteints de tuberculose bovine de 2016 couvrira les coûts extraordinaires que les producteurs doivent engager en raison des mesures de quarantaine. Il s'agit des coûts liés aux systèmes d'alimentation et d'abreuvement, à l'achat d'aliments du bétail, au transport ainsi qu'aux activités de nettoyage et de désinfection et des frais d'intérêts sur les prêts accordés dans ces circonstances. Les gouvernements définiront les modalités du programme avec l'industrie au cours des prochains jours pour s'assurer que le programme répond aux besoins des producteurs et est administré de façon simple et rapide.

Entre-temps, les producteurs peuvent continuer d'obtenir une aide immédiate du Programme de paiements anticipés pour combler leurs besoins de liquidités. Les producteurs ont droit à une avance maximale de 400 000 $ du PPA, la première tranche de 100 000 $ étant exempte d'intérêt.

Pour plus d'information, les producteurs doivent communiquer avec l'Agriculture Financial Services Corporation au numéro sans frais 1-877-899-2372 ou par courriel à info@AFSC.ca.

Les faits en bref

  • Le département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) a avisé l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) que la TB bovine avait été détectée sur une vache du Canada au moment de son abattage aux États-Unis. La vache provenait de l'Alberta.
  • Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger la santé humaine et animale, et a lancé une enquête exhaustive sur le cas de maladie signalé.
  • En règle générale, la découverte d'un cas de TB bovine ne représente pas une menace pour la santé publique au Canada en raison de la très faible prévalence de cette maladie au Canada.
  • Les programmes de gestion des risques de l'entreprise (GRE) à frais partagés fédéraux‑provinciaux-territoriaux (FPT) peuvent aider les producteurs qui subissent d'importantes baisses de revenu attribuables à des mesures de quarantaine. Le cadre FPT d'aide en cas de catastrophe Agri-relance a été conçu à titre de complément des programmes de GRE pour aider les producteurs à se remettre des catastrophes naturelles.
  • Le financement de l'Initiative d'aide aux éleveurs d'animaux atteints de tuberculose bovine de 2016 est en attente de la finalisation des autorisations de programme par le gouvernement provincial.
  • Les producteurs peuvent avoir droit à une indemnité de l'ACIA aux termes de la Loi sur la santé des animaux pour les animaux dont on a ordonné l'abattage, d'autres éléments dont on a ordonné la destruction, comme les aliments du bétail ou les produits animaux contaminés, ainsi que les coûts engagés pour l'élimination des animaux dont on a ordonné l'abattage.
  • Les responsables fédéraux et provinciaux continuent de surveiller la situation en Saskatchewan.

Citations

« Le gouvernement du Canada comprend que la tuberculose bovine est un important problème pour les producteurs touchés. Les gouvernements travailleront de concert avec l'industrie et les producteurs pour s'assurer que les modalités du programme cadrent avec les besoins des producteurs et que les fonds sont versés le plus rapidement et le plus simplement possible. »

- Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Nous savons que des producteurs éprouvent des difficultés financières en raison de la tuberculose bovine. Le gouvernement de l'Alberta reconnaît l'importance de l'industrie de l'élevage de bovins pour la province, et cet engagement est une étape importante dans le processus visant à fournir aux producteurs l'aide dont ils ont besoin. »

- Oneil Carlier, ministre de l'Agriculture et des Forêts de l'Alberta

Produits connexes

Contacts

Guy Gallant
Directeur des communications
Cabinet de Lawrence MacAulay
613-773-1059

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
Suivez-nous sur : @AAC_Canada
Aimez notre page sur Facebook : AgricultureCanadienne

Renato Gandia
Attaché de presse
Agriculture et Forêts
Bureau : 780-638-9466
Cell. : 587-988-9720
Renato.gandia@gov.ab.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :