Bibliothèque et Archives Canada acquiert un livre rare ayant appartenu à Adolf Hitler

Communiqué de presse


Le mercredi 23 janvier 2019 – Ottawa (Ontario) – Bibliothèque et Archives Canada a annoncé aujourd’hui avoir fait l’acquisition d’un livre rare datant de 1944 et ayant appartenu à Adolf Hitler.

Rédigé en allemand, l’ouvrage intitulé Statistik, Presse und Organisationen des Judentums in den Vereinigten Staaten und Kanada (Les statistiques, la presse et les organisations juives aux États-Unis et au Canada) est un rapport de 137 pages produit en 1944 par Heinz Kloss. Il dresse le portrait démographique de certaines villes, et décrit les principales organisations et les principaux médias des communautés juives de l’époque en Amérique du Nord.

Sa lecture nous laisse imaginer ce qui aurait pu advenir au Canada si les Alliés avaient perdu la Deuxième Guerre mondiale. Il montre que l’Holocauste n’était pas un phénomène exclusivement européen, mais plutôt une opération interrompue avant qu’elle atteigne l’Amérique du Nord.

Pour les Canadiens, l’ouvrage soulève de nombreuses pistes de réflexion intéressantes sur la Deuxième Guerre. Il peut également servir d’outil important pour combattre le négationnisme.

L’ex-libris porte un aigle stylisé, une croix gammée et les mots « Ex Libris Adolf Hitler », qui montrent que le livre provient de la bibliothèque personnelle du Führer.

L’acquisition de cet ouvrage s’inscrit dans notre mandat, qui consiste à enrichir notre collection de documents représentant la diversité des publications canadiennes et à garder en vie la mémoire de l’Holocauste. Elle nous offre aussi l’occasion de réfléchir au sort qu’aurait connu notre pays si la Deuxième Guerre mondiale s’était terminée autrement.

Citations

« Il est essentiel que les institutions de mémoire du monde entier, dont Bibliothèque et Archives Canada, acquièrent, conservent et rendent accessibles les documents, aussi controversés ou contestables soient-ils. C’est ainsi qu’on peut sensibiliser la population et démontrer l’importance de compiler la documentation historique la plus exhaustive possible. Pour révéler son vrai visage, l’histoire doit s’appuyer sur de nombreuses sources. C’est seulement lorsqu’on la présente sous toutes ses facettes qu’elle peut favoriser la libre circulation des idées, un des piliers des sociétés démocratiques. »

Guy Berthiaume, bibliothécaire et archiviste du Canada

« Ce rapport inestimable est une preuve écrite des craintes ressenties avec acuité et exprimées par un grand nombre de Juifs canadiens durant la Deuxième Guerre mondiale : que les nazis débarquent sur nos côtes et anéantissent la judaïté sur notre territoire. Bien que ces craintes semblent infondées, compte tenu de la distance entre l’Europe nazie et le Canada, ce guide et ses statistiques détaillées sur les populations juives d’Amérique du Nord mettent en évidence l’ampleur de la tragédie qui aurait pu se produire. »

Rebecca Margolis, professeure au Département des langues et littératures modernes et au programme d’études juives canadiennes Vered de l’Université d’Ottawa, et présidente de l’Association d’études juives canadiennes

Faits en bref

    • Le livre est écrit en allemand, mais comporte de nombreux noms en anglais.
    • Son auteur, Heinz Kloss, était un célèbre linguiste allemand spécialisé entre autres dans la langue des germanophones vivant aux États-Unis, un pays qu’il a visité en 1936-1937.
    • Kloss avait des contacts chez les sympathisants nazis américains, et était chargé de fournir des connaissances officielles et savantes au régime nazi. Il dirigeait le Publikationsstelle Stuttgart-Hamburg, un centre axé sur la recherche sur les questions ethniques, surtout en contexte américain.
    • L’ouvrage faisait partie d’une collection confidentielle et ne servait qu’à des fins officielles.
    • Son propriétaire, Adolf Hitler, était un ardent lecteur et collectionneur de livres. Sa collection n’a jamais été inventoriée, mais elle aurait contenu entre 6 000 et 16 000 titres.
    • Le livre a vraisemblablement été rapporté aux États-Unis comme souvenir de guerre, puisqu’au printemps 1945 les soldats américains ont emporté des milliers d’ouvrages de la résidence secondaire du chef nazi, située près de Berchtesgaden, dans les Alpes allemandes.
    • BAC a acquis l’ouvrage d’un réputé marchand d’œuvres judaïques, qui l’avait obtenu avec la collection d’un survivant de la Shoah.
    • D’autres bibliothèques nord-américaines possèdent des monographies ayant appartenu au Führer, dont celles du Congrès américain et de l’Université Brown.
    • Le livre sera conservé dans la collection Jacob-M.-Lowy de Bibliothèque et Archives Canada, avec d’autres ouvrages importants liés à l’Holocauste.
    • Bibliothèque et Archives Canada espère que cette nouvelle acquisition permettra de commémorer la tragédie de l’Holocauste et de prouver sa véracité à ceux qui en douteraient.
    • Selon une récente étude américaine, les deux tiers des membres américains de la génération Y ignorent ce qu’était Auschwitz, et 22 % n’ont jamais entendu parler de l’Holocauste ou ne sont pas sûrs d’en avoir entendu parler. Ces données réaffirment l’importance de préserver le souvenir de l’Holocauste dans notre mémoire collective.

Liens connexes

Personnes-ressources

Richard Provencher
Relations avec les médias
819-994-4589
bac.media.lac@canada.ca

Avis aux médias : Veuillez communiquer avec Richard Provencher pour obtenir le lien vers une vidéo montrant une restauratrice qui manipule le livre.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :