Teva vendra deux produits afin de régler les préoccupations en matière de concurrence découlant de son acquisition des produits pharmaceutiques génériques d'Allergan

Communiqué de presse

Le 4 avril 2016, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence est parvenu à un consentement aujourd’hui avec Teva Pharmaceutical Industries Limited, qui règle les préoccupations en matière de concurrence associées au projet d’acquisition des produits pharmaceutiques génériques d’Allergan plc par Teva.

Aux termes du consentement, Teva vendra soit ses propres actifs canadiens ou les actifs canadiens d’Allergan liés à deux produits pharmaceutiques :

  • la solution pour inhalation de tobramycine (utilisée pour le traitement de la fibrose kystique chez les patients atteints de certaines infections pulmonaires chroniques);
  • les comprimés oraux de buprénorphine‑naloxone (utilisés comme traitement de substitution chez les adultes présentant une dépendance aux opioïdes).

Après avoir examiné la transaction proposée, le Bureau a conclu qu’elle aurait vraisemblablement eu pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence pour la fourniture de ces deux produits pharmaceutiques au Canada. Le Bureau est convaincu que la mise en application du présent consentement permettra de régler ses préoccupations.

L’approbation d’un ou de plusieurs acheteurs pour ces produits est laissée à l’entière discrétion du commissaire de la concurrence, et ce dernier donnera son accord seulement s’il conclut que l’acheteur ou les acheteurs offriront une réelle concurrence au Canada.

Au moment d’exécuter son examen, le Bureau a collaboré avec ses homologues internationaux, notamment la Commission fédérale du commerce des États‑Unis et la Commission européenne. Le Bureau a également réalisé des entrevues avec de nombreux intervenants, notamment des responsables des listes de médicaments remboursés, du personnel hospitalier responsable de l’approvisionnement, des organismes de groupements d’achats et des concurrents. Il a aussi collaboré étroitement avec Santé Canada.

Les faits en bref

  • Teva est une société établie en Israël alors qu’Allergan est située en Irlande.
  • En vertu de la Loi sur la concurrence, le Bureau a pour mandat d’examiner les fusions en vue de déterminer si elles auront vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence.

Lien connexe

Le texte du consentement est affiché sur le site Web du Tribunal de la concurrence

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : media-cb-bc@cb-bc.gc.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Navdeep Singh Bains Bureau de la concurrence Économie et industrie

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :