Le Bureau de la concurrence ne s'opposera pas à la fusion de brasseries mondiales

Communiqué de presse

Le 31 mai 2016 — OTTAWA (ONTARIO) — Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence a annoncé qu’il ne s’opposera pas à deux transactions proposées qui entraîneront ultimement l’acquisition des marques Foster’s Lager et Castle Lager au Canada par la société mère de Labatt, Anheuser‑Busch InBev SA/NV (AB InBev), et celle des droits sur diverses marques Miller par Molson Coors, dont Miller Genuine Draft et Miller Lite.

En novembre 2015, le brasseur mondial AB InBev, propriétaire de Labatt, a annoncé son intention d’acquérir les intérêts mondiaux de SABMiller plc (SABMiller). AB InBev a aussi annoncé qu’elle comptait ensuite vendre les droits de certaines marques Miller à Molson Coors Brewing Company (Molson Coors) au Canada et ailleurs au monde, à l’exclusion des États‑Unis.

Le Bureau a conclu que la proposition d’achat de SABMiller par AB InBev suivie de la cession immédiate de certaines marques Miller à Molson Coors n’auraient vraisemblablement pas pour effet de réduire ni d’empêcher sensiblement la concurrence sur aucun des marchés canadiens pertinents. Par conséquent, une lettre de non‑intervention au sujet de ces deux transactions a été envoyée aux parties.

En vertu de la Loi sur la concurrence, le Bureau a pour mandat d’examiner les fusions en vue de déterminer si elles sont susceptibles d’empêcher ou de réduire sensiblement la concurrence. Lorsqu’il procède à l’examen d’une fusion, le Bureau tient compte de différents éléments, dont la concentration économique dans l’industrie concernée et les parts de marché des parties qui fusionnent.

Les faits en bref

  • Labatt (qui appartient à Ambev S.A., une société affiliée de AB InBev) et Molson Coors sont les deux brasseurs les plus importants au Canada. Labatt gère plusieurs marques, notamment Budweiser, Labatt Blue, Stella Artois, Corona et Alexander Keith's, tandis que les marques de Molson Coors incluent Coors Light, Molson Canadian et les marques Rickard’s.
  • La lettre de non‑intervention (LNI) confirme que le Bureau ne compte pas pour le moment les contester devant le Tribunal de la concurrence en vertu des dispositions de la Loi sur la concurrence traitant des fusions.

Renseignements connexes

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : media-cb-bc@cb-bc.gc.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-800-642-3844
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :