Foire aux questions

Sur cette page

Q1. Pourquoi un Conseil national des aînés est-il nécessaire?

R1. Les aînés forment le groupe démographique le plus en croissance au Canada. D'ici 2031, le nombre d'aînés aura presque doublé, s'élevant à neuf millions de personnes, ce qui représente près du quart de la population du Canada.

Le gouvernement du Canada est conscient du fait que les aînés ont des attentes et des besoins variés. Ils constituent une ressource précieuse, offrant leur expérience et leur sagesse à la société canadienne.

Par l’entremise du Conseil national des aînés, nous tendons la main aux aînés et nous écoutons ce qu’ils ont à dire. Nous tenons à ce que leurs idées et leurs opinions soient prises en compte dans l’élaboration et l’exécution des politiques, des programmes et des services qui influent sur leur mieux-être.

Q2. Quelle est la structure des rapports hiérarchiques du Conseil national des aînés?

R2. Le Conseil rend compte au ministre de l'Emploi et du Développement social, compte tenu de ses responsabilités à l’égard des aînés, et au ministre de la Santé, témoignant ainsi de l’importance des questions liées à la santé pour les aînés du Canada.

Q3. Quel est le mandat du Conseil national des aînés?

R3. Le mandat du Conseil est de conseiller le gouvernement du Canada et de :

  • formuler des avis sur les possibilités et les enjeux actuels et nouveaux liés à la qualité de vie et au mieux-être des aînés, et ce, maintenant et dans l’avenir;
  • entreprendre, au besoin, des activités telles que la commande de travaux de recherche, la convocation de comités d’experts et de tables rondes, et la tenue de réunions consultatives;
  • donner des avis éclairés en tenant compte des points de vue de spécialistes, d’aînés, d’organismes et de groupes qui exécutent des programmes et offrent des services aux aînés, d’organismes consultatifs provinciaux et territoriaux et d’autres intéressés pertinents
  • s’assurer de la présence d’une approche globale et de collaboration dans le cadre de l’étude de politiques, de programmes et de services qui influent sur la vie des aînés, en consultant les autres ministères et ordres de gouvernement ainsi que les organismes consultatifs touchés par les initiatives prises à l’égard des aînés.

Q4. Les aînés souhaitent faire partie des discussions et des décisions qui touchent leur vie. Comment le Conseil national des aînés s'assure-t-il que leurs voix sont entendues?

R4. Le Conseil a le mandat de mobiliser les aînés, les intervenants et les spécialistes. Il est en mesure de consulter divers groupes et de nombreux organismes qui représentent les intérêts des aînés pour obtenir leurs commentaires et leurs conseils.

Q5. Combien de temps les membres feront-ils partie du Conseil?

R5. D’après le mandat, les membres du Conseil national des aînés siègent pour un mandat d’au plus trois ans. Afin d’équilibrer le besoin de continuité et le désir d’apporter sans cesse de nouvelles perspectives, les membres sont nommés pour une période de un à trois ans, avec possibilité de renouvellement.

Q6. Combien de membres forment le Conseil?

R6. Le Conseil peut comprendre jusqu’à 12 membres, y compris le président

Q7. Comment puis-je devenir membre du Conseil national des aînés?

R7. Lorsqu’un poste est à pourvoir au sein du Conseil national des aînés, toute l’information pertinente est affichée sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil.

Les possibilités de nomination par le gouverneur en conseil sont annoncées de diverses façons :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :