Le CNRC, Pond Technologies et St Marys Cement lancent une bioraffinerie d'algues expérimentale

Document d'information

Des partenaires industriels innovent dans le domaine de la conversion du carbone par les algues

Partenariat public-privé autour de la technologie mise au point par le programme CCA

En 2015, le CNRC, Pond Technologies et St Marys Cement, division de la société Votorantim Cimentos, ont conclu une entente de partenariat pour construire une bioraffinerie algale à la cimenterie de St Marys Cement en Ontario. Dans le cadre d’un projet géré par le programme Conversion du carbone par les algues (CCA) du CNRC, la bioraffinerie d’algues expérimentale utilisera un photobioréacteur de 25 000 litres pour recycler les émissions de dioxyde de carbone (CO2) produites par la cimenterie en les intégrant dans la biomasse algale. La société Pond Technologies fournira le photobioréacteur ainsi que l’infrastructure, le matériel et le personnel nécessaires à son exploitation. De son côté, le CNRC apportera au projet son vaste savoir-faire en phytobiologie, en culture des microalgues et en traitement de la biomasse, et fournira de plus les souches d’algues convenant au projet et les ressources nécessaires sur place pour gérer et faire fonctionner la bioraffinerie expérimentale. Grâce à ce projet de collaboration, le gouvernement et ses partenaires industriels engendreront des retombées favorables sur l’environnement et l’économie.

Pond Technologies et St Marys Cement font équipe avec le CNRC

La société Pond a mis au point une plateforme technologique universelle qui offre des conditions de culture optimales à pratiquement toutes les souches d’algues. L’entreprise a conçu des photobioréacteurs et des systèmes de commande exclusifs pouvant transformer une diversité de sources de CO2 en produits à base d’algues générateurs de revenus. Le procédé de réduction de la pollution atmosphérique développé par Pond recycle le CO2 contenu dans les émissions industrielles de gaz à effet de serre (GES) pour alimenter la culture d’algues qui serviront à produire des biocarburants, des bioplastiques et des composés pour la remédiation des sols. Pour la production de nutraceutiques, Pond utilise du CO2 de qualité alimentaire pour cultiver les algues dont elle tirera des additifs alimentaires de grande qualité, tels que l’astaxanthine, la chlorelle et la spiruline.

St Marys Cement, située dans la région des Grands Lacs, est un important producteur de matériaux cimentaires. Depuis 1912, l’entreprise a contribué à la croissance des industries et à la prospérité économique de la région, en fournissant à sa clientèle des matériaux destinés à la réfection des infrastructures et à des constructions neuves, dont des projets emblématiques tels que la Tour du CN, le Roy Thompson Hall, le Maple Leaf Gardens et la centrale nucléaire de Darlington. Aujourd’hui, St Marys Cement est une division de Votorantim Cimentos, l’un des plus grands fabricants mondiaux de matériaux de construction. Votorantim Cimentos exploite 25 cimenteries dans le monde, et sa capacité de production globale s’élève à 55.5 millions de tonnes métriques par année. Votorantim Cimentos et St Marys Cement ont toutes deux à cœur de faire progresser l’industrie grâce à l’innovation et au développement en continu de pratiques sûres et durables.

Efforts du CNRC envers la technologie de conversion du carbone par les algues

Grâce au programme-phare Conversion du carbone par les algues (CCA) du CNRC, le Canada contribue à la transformation des émissions de CO2 en biomasse algale, en biocarburants renouvelables et en une diversité de bioproduits à valeur ajoutée dans des bioraffineries intégrées à des installations industrielles. Reconnu à l’échelle mondiale comme technologie prometteuse de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le procédé mis au point par le CNRC permet de convertir le CO2 de sources industrielles en produits durables sans détourner les ressources destinées aux cultures vivrières. La biomasse algale peut être convertie en huiles et en produits ayant une valeur commerciale, comme des biocarburants, des biomatériaux, des produits d’amendement des sols, et peut-être même un jour en produits de santé et en aliments pour animaux. La technologie de conversion du carbone par les algues offre de très grandes possibilités pour l’environnement et l’économie, et contribue à réduire les émissions de GES. Le lancement de la bioraffinerie d’algues expérimentale est un autre exemple concret de l’engagement du gouvernement envers l’innovation au Canada.

Efforts du Conseil national de recherches du Canada envers l’économie et l’environnement

Les efforts déployés par le CNRC illustrent bien le renouvellement de l’engagement du gouvernement canadien à rehausser la gérance de l’environnement et les retombées économiques pour les émetteurs canadiens de GES et à consolider la capacité industrielle dans ce domaine. Pour ce faire, le CNRC mettra à profit son savoir-faire étendu dans la culture des microalgues et le traitement de cette biomasse, et fournira de plus les ressources nécessaires sur place pour gérer et faire fonctionner la bioraffinerie expérimentale. Le CNRC collabore depuis plusieurs années avec la société Pond Technologies à des projets de recherche portant sur des procédés de transformation des émissions industrielles de différents secteurs d’activité.

Annonce antérieure de collaboration entre CNRL, le CNRC et Pond Technologies

En 2013, le Conseil national de recherches du Canada, Canadian Natural Resources Limited et Pond Technologies ont annoncé un projet de collaboration de plusieurs millions de dollars visant la construction et l’exploitation d’une bioraffinerie d’algues expérimentale en Alberta. Après la phase de conception initiale, la stratégie du projet a été remaniée et scindée en deux volets pour répondre à l’évolution des besoins des partenaires industriels. Dans la première phase, qui est déjà en cours, St Marys Cement, Pond Technologies et le CNRC mettent en place la technologie de conversion du carbone par les algues dans une bioraffinerie pilote, en Ontario. CNRL participe au projet en tant qu’observateur et partagera avec ses partenaires ce qu’elle aura appris à la cimenterie de St Marys Cement; elle contribuera par la suite à la planification et au développement de la seconde phase du projet, qui devrait être intégrée à une usine de traitement des sables bitumineux.

-30-

Renseignements

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
613-991-1431
1-855-282-1637 (jour et nuit)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter: @nrc_cnrc

Sandra Martin
Communications, Pond Technologies
416-287-3835/416-399-4153
sandra.m@pondtechnologies.com

Chris Mason
Communications et chef de marque
Amérique du Nord, Votorantim Cimentos 708-227-2191
christopher.mason@vcimentos.com

Julie Woo
Canadian Natural Resources Ltd.
403-514-7683
Julie.Woo@cnrl.com


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :