Le greffier

Rôle du greffier

Rôle du greffier

Le greffier du Conseil privé assume trois rôles principaux :

  • sous-ministre du premier ministre
  • secrétaire du Cabinet
  • chef de la fonction publique fédérale

Le rôle du greffier consiste à conseiller le premier ministre et les représentants élus du gouvernement pour assurer la gouvernance du pays. À cet égard, il s’acquitte de ses responsabilités de façon objective et non partisane, et en tenant compte des politiques publiques. Il assure également la gestion efficace de la fonction publique fédérale du Canada et que celle-ci respecte un code de valeurs et d’éthique dans l’élaboration de services et de programmes de haute qualité destinés aux Canadiens et à leurs familles.

Pour ce faire, le greffier et son équipe du Bureau du Conseil privé :

  • travaillent avec les ministères et les organismes pour élaborer des options de politiques pour le gouvernement;
  • conseillent et soutiennent les ministres dans la prise de décisions concernant les politiques;
  • consignent les décisions du Cabinet, en informent les ministères et les organismes, et, de concert avec la fonction publique, travaillent à leur mise en œuvre de façon efficace et en temps opportun.
Rencontrez le greffier

Rencontrez le greffier

M. Ian Shugart a été nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 19 avril 2019.

Avant d’entrer au Bureau du Conseil privé, il a été sous-ministre des Affaires étrangères de mai 2016 à avril 2019.

De juillet 2010 à mai 2016, M. Shugart a été sous-ministre de l’Emploi et du Développement social, en plus de présider la Commission de l’assurance-emploi du Canada. Auparavant, il avait occupé les postes de sous-ministre de l’Environnement et de sous-ministre délégué de l’Environnement.

Avant de travailler à Environnement Canada, M. Shugart avait occupé plusieurs postes de direction dans le portefeuille de la Santé, dont :

  • Sous-ministre adjoint, Direction générale de la politique de la santé, Santé Canada (1999-2006);
  • Sous-ministre adjoint invité, Direction générale de la protection de la santé, Santé Canada (1997-1999);
  • Directeur exécutif, Conseil de recherches médicales (1993-1997).

Durant les années qu’il a passées à Santé Canada, M. Shugart a aussi présidé le Groupe d’action sur la sécurité sanitaire mondiale et le Groupe de travail sur la santé de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), en plus de siéger au Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé.

Plus tôt dans sa carrière, M. Shugart a été secrétaire adjoint du Cabinet chargé de la politique sociale et des programmes au Bureau des relations fédérales-provinciales du Bureau du Conseil privé. Il a aussi travaillé pendant plusieurs années sur la Colline du Parlement comme conseiller principal du ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources, du ministre de la Santé nationale et du Bien-être social et du chef de l’opposition.

M. Shugart est diplômé en économie politique du Collège Trinity, à l’Université de Toronto.

Photo : Michael Wernick, Greffier du Conseil privé
Rencontrez la sous-greffière

Rencontrez la sous-greffière

Catherine Blewett est devenue sous-greffière du Conseil privé le 7 janvier 2019.

Mme Blewett a occupé plusieurs postes de la haute direction au sein des fonctions publiques fédérale et provinciale, notamment les suivants :

  • Sous-ministre des Pêches et des Océans (2016-2018)
  • Greffière du Conseil exécutif et secrétaire du Cabinet, gouvernement de la Nouvelle‑Écosse (2015-2016)
  • Sous-ministre des Affaires intergouvernementales et directrice générale de l’Office de l’immigration, gouvernement de la Nouvelle-Écosse (2014-2016)
  • Sous-ministre des Affaires intergouvernementales et directrice générale de l’Office des affaires autochtones, gouvernement de la Nouvelle-Écosse (2011–2014)
  • Directrice des Opérations pour la Nouvelle‑Écosse, Citoyenneté et Immigration Canada (2009 - 2011)

Mme Blewett est titulaire d’un baccalauréat ès arts en sciences politiques et d’une Maîtrise en administration publique de Dalhousie University.

Photo : Catherine Blewett
Anciens greffiers

Anciens greffiers

Le Bureau du Conseil privé a été établi en 1867, lorsque le gouverneur général a nommé le tout premier greffier, William Henry Lee. Toutefois, en vertu de la Loi constitutionnelle de 1867, le Bureau du Conseil privé était seulement responsable de la préparation et de l’enregistrement des décrets du Conseil. Ce n’est qu’en 1940 que le secrétariat a été mis sur pied, lorsqu’Arnold Heeney a été nommé secrétaire du Cabinet. En 1992, le greffier du Conseil privé a en outre été désigné chef de la fonction publique, en vertu de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique.

Prière de noter que les renseignements biographiques des anciens greffiers ne sont pas tenus à jour.

Michael Wernick

Michael Wernick

Michael Wernick
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
22 janvier 2016 au 18 avril 2019

Notice biographique

Michael Wernick a été nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 22 janvier 2016.

M. Wernick s’est joint à la fonction publique en 1981. Depuis lors, il a occupé des postes au sein de divers ministères et organismes, dont le ministère des Finances Canada, Consommation et Affaires commerciales Canada, et le Bureau du Conseil privé.

Il a été titulaire de plusieurs postes de la haute direction, y compris :

  • sous-greffier du Conseil privé et secrétaire associé du Cabinet
    (2014-2016),
  • conseiller principal au Bureau du Conseil privé
    (2014),
  • sous-ministre d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
    (2006-2014),
  • sous-secrétaire du Cabinet, Planification et consultations, Bureau du Conseil privé
    (2003-2006),
  • sous-ministre adjoint et sous-ministre délégué à Patrimoine canadien
    (1996-2003).

M. Wernick est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en économie de l’Université de Toronto. Il a siégé au Bureau des gouverneurs de l’Université Carleton de 2010 à 2017.

En 2012, M. Wernick s’est vu décerner la Médaille du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II.


Janice Charette

Janice Charette

Janice Charette
Greffier du Conseil privé, secrétaire du Cabinet et chef de la fonction publique fédérale
6 octobre 2014 au 21 janvier 2016

Notice biographique

Le 6 octobre 2014, le Premier ministre a nommé Mme Janice Charette au poste de greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet.

Elle a occupé le poste de sous-greffier du Conseil privé et secrétaire associée du Cabinet du 21 janvier 2013 au 5 octobre 2014. Elle a également occupé le poste de secrétaire associée du Cabinet et sous-ministre des Affaires intergouvernementales de novembre 2010 à janvier 2013.

De juillet 2006 à juillet 2010, Mme Charette a été sous-ministre de Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) et présidente de la Commission de l’assurance-emploi du Canada.

Avant ce poste, Mme Charette a été nommée au poste de sous-ministre de Citoyenneté et Immigration Canada après avoir occupé celui de sous-ministre déléguée à Santé Canada.

De 2001 à 2004, Mme Charette s’est joint au Bureau du Conseil privé (BCP) à titre de secrétaire adjointe du Cabinet (Priorités et planification), et a été nommée sous secrétaire du Cabinet (Planification et consultations) en 2002.

Préalablement, elle a occupé le poste de sous-ministre adjointe principale, Secteur des politiques, au ministère de la Justice.

Mme Charette a travaillé au sein du secteur privé de 1996 à 1999, en premier lieu à titre d’associée principale de la société de conseil en gestion Ernst & Young, et par la suite comme directrice de la transition, à l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada nouvellement établi.

De 1994 à 1996, Mme Charette a travaillé au Bureau du Conseil privé, à titre de coordonnatrice, Groupe de travail sur la fermeture des bases, pour ensuite contribuer à l’exercice d'examen des programmes.

Au début de sa carrière, Mme Charette a travaillé au ministère des Finances, au Bureau de privatisation et affaires réglementaires du Canada, au Bureau des relations fédérales-provinciales et au Cabinet du premier ministre.

Mme Charette siège au conseil d’administration des Services de Santé du Royal Ottawa. En 2008, elle a agi comme présidente nationale de la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada, Centraide, qui a permis de recueillir 36 millions de dollars pour les organismes de bienfaisance communautaires et nationaux du domaine de la santé.

Mme Charette a fréquenté l’Université Carleton, où elle a obtenu un baccalauréat en commerce. Elle est mariée à Reg Charette et ils ont deux enfants, Jed et Cassie.


Wayne G. Wouters

Wayne G. Wouters

The Honourable Wayne G. Wouters, C.P.
Greffier du Conseil privé, secrétaire du Cabinet et chef de la fonction publique fédérale
1er juillet 2009 au 3 octobre 2014

Notice biographique

Mes origines

Je suis né à Edam, en Saskatchewan. Ce village d’environ 400 habitants est connu comme « un petit coin de la Hollande en Saskatchewan ». J’ai grandi à la ferme où mon entourage m’a appris l’importance de la communauté et la signification du dur labeur. À l’adolescence, je travaillais à la ferme familiale durant l’été.

Après mes études secondaires, je suis allé à l’Université de la Saskatchewan pour faire un baccalauréat en commerce (économie). Après avoir obtenu mon baccalauréat, je suis allé à l’Université Queen’s pour y faire une maîtrise en économie.

Mon cheminement dans la fonction publique

En réalité, j’ai commencé à travailler comme chargé de cours en économie à l’Université de la Saskatchewan en 1975. Je suis entré à la fonction publique provinciale de la Saskatchewan en 1977. J’y suis resté cinq ans et y ai occupé divers postes.

En 1982, je suis passé à la fonction publique fédérale et j’ai déménagé à Ottawa. J’ai commencé comme directeur de l’Analyse industrielle au ministère qui s’appelait alors Énergie, Mines et Ressources. En 1986, je suis devenu sous-directeur général, Analyse des projets et des finances, puis directeur général, Analyse des finances et du marché en 1989.

En 1990, j’ai accepté un poste de directeur à la Direction de la politique de développement économique au ministère des Finances, où je suis devenu directeur général en 1993.

En 1994, je me suis joint au Bureau du Conseil privé (BCP) comme chef du Groupe de travail fédéral sur l’économie de Terre-Neuve. Comme j’étais originaire des Prairies, ce poste s’est avéré une excellente occasion d’apprentissage. Il m’a permis d’avoir une bonne idée des défis que doivent relever les Canadiens des provinces de l’Atlantique, et de Terre-Neuve en particulier. Je me suis rendu compte qu’ils n’étaient pas si différents de ceux que doivent relever les Saskatchewanais.

Le Groupe de travail a atteint ses objectifs en huit mois. Après avoir rempli ce mandat, j’ai été nommé au poste de secrétaire adjoint du Cabinet (Examen des programmes), où j’ai supervisé la préparation du plan de réduction des dépenses adopté dans le budget fédéral de 1995.

En décembre 1994, j’ai été nommé sous-secrétaire du Cabinet (Planification et Consultations). Je suis demeuré au BCP jusqu’en septembre 1997.

Mon premier poste de sous-ministre était au ministère des Pêches et des Océans. J’ai occupé ce poste jusqu’en 2002, c’est-à-dire pendant cinq ans. Je suis ensuite passé à Développement des ressources humaines Canada (DRHC) comme sous-ministre, président de la Commission d’assurance-emploi du Canada et sous-ministre du Travail. J’ai supervisé la réorganisation de DRHC avant d’être nommé sous-ministre de Ressources humaines et Développement des compétences Canada.

De décembre 2004 au 30 juin 2009, j’ai rempli le rôle de secrétaire du Conseil du Trésor.

Enfin, j’ai été nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet par le Premier ministre le 1er juillet 2009.

Je me sens très privilégié d’avoir eu jusqu’ici une carrière si diversifiée et valorisante. Je suis très honoré d’être greffier du Conseil privé, de même qu’ému et optimiste de pouvoir demeurer au service des Canadiens.

Temps libres

Je me suis toujours efforcé d’établir un bon équilibre entre ma vie professionnelle et celle personnelle. Il ne s’agit pas toujours d’une tâche simple, mais elle est essentielle. Dans le cadre de mes fonctions, je ne compte pas mes heures de travail. Je travaille avec dévouement, de même qu’avec une certaine efficacité. Lorsque je prends une décision, je vais de l’avant et ne m’éternise pas sur un dossier.

À mon avis, j’ai de la chance de pouvoir mettre mon travail de côté et m’arrêter quand il le faut. Je crois sincèrement qu’un employé en santé et productif est une personne en mesure de nourrir ses intérêts à l’extérieur du travail afin de concilier ses activités professionnelles et personnelles.

J’aime jouer au hockey, ou au golf l’été. J’ai commencé à jouer au hockey dès mon enfance en Saskatchewan, où j’ai grandi. Dans cette province, les activités sportives possibles se limitaient pratiquement au hockey. J’aime beaucoup ce sport et je le pratique encore chaque semaine.

La complexité des dossiers à gérer a augmenté au fil de ma carrière, tout comme mon intérêt pour les choses simples de la vie comme passer du temps en famille et en compagnie de mes amis et servir la communauté grâce au bénévolat.


Kevin G. Lynch

Kevin G. Lynch

The Honourable Kevin G. Lynch, C.P.
Greffier du Conseil privé, secrétaire du Cabinet et chef de la fonction publique fédérale
6 mars 2006 au 30 juin 2009

Notice biographique

Date et lieu de naissance

Janvier 1951, à Cap Breton (Nouvelle-Écosse).

Études

  • Baccalauréat avec spécialisation en économie, Université Mount Allison
  • Maîtrise en économie, Université de Manchester
  • Doctorat en économie, Université McMaster

État civil

Marié, deux enfants.

Distinctions

  • Nommé Conseiller privé (2009)
  • Doctorat honorifique en droit : Université de l'Alberta (2009); Université de la Saskatchewan (2009); Université Queen's (2008); Université Mount Allison (2008); Université de Cap-Breton (2007); Distinguished Alumni Award, Université McMaster (2002)

Expérience

  • Juillet 2009 - Retraité de la fonction publique du Canada après 33 ans de service, 15 ans au niveau de sous-ministre et plus de 3 ans comme Greffier du Conseil privé, Secrétaire du Cabinet et Chef de la fonction publique
  • Mars 2006 à juin 2009 : Greffier du Conseil privé, Secrétaire du Cabinet et Chef de la fonction publique
  • De septembre 2004 à mars 2006 : Administrateur (représentant le Canada, l'Irlande et les Caraïbes) au Fonds monétaire international, Washington (États Unis)
  • Mars 2000 - septembre 2004 : Sous-ministre des Finances
  • Octobre 1995 - mars 2000 : Sous-ministre de l'Industrie
  • Novembre 1992 - octobre 1995 : Sous-ministre délégué de l'Industrie
  • Octobre 1989 - 1992 : Sous-ministre adjoint, puis sous-ministre adjoint principal, Direction de la politique fiscale et de l'analyse économique, ministère des Finances
  • 1988 - 1989 : Sous-ministre adjoint, Direction du commerce et des finances internationaux, ministère des Finances
  • 1983 - novembre 1988 : Directeur, Division de l'analyse et des prévisions économiques, puis directeur général, Direction de la politique fiscale et de l'analyse économique, ministère des Finances
  • 1981 - 1983 : Chef adjoint, puis chef, Division des marchés financiers, ministère des Finances
  • 1976 - 1981 : Économiste, Banque du Canada
  • Autres :
    • Membre, Conseil de l'Ordre du Canada (2006 à juin 2009).
    • Directeur, Banque du Canada (de 2000 à 2004); directeur, conseil d’administration de la Société d'assurance-dépôts du Canada (de 2000 à 2004) ; directeur, Banque de développement du Canada (de 1995 à 2000) ; directeur, Commission canadienne du tourisme (de 1996 à 2000) ; directeur, conseil d’administration du Centre de recherches sur les communications (de 1995 à 2000) ; secrétaire, Conseil consultatif du Premier ministre pour les sciences et la technologie (de 1995 à 2000) ; directeur, conseil d’administration de la Société de développement du Cap-Breton (de 1994 à 1995); directeur, Forum sur les politiques publiques (de 1998 à 2002).
    • Membre, conseil d’administration provisoire des Instituts de recherche en santé du Canada (de 1999 à 2000) ; membre, Table ronde sur les possibilités d’affaires électroniques (de 1999 à 2000) ; membre, conseil d’administration de la Canadian Ditchley Foundation (de 2001 à 2007) ; président, groupe de travail 1 de l’OCDE (de 1990 à 1992); président, Comité des sous-ministres en matière de technologie et de systèmes de gestion de l’information (de 1998 à 2000).
    • Bourse du Commonwealth (1972)

Alex Himelfarb

Alex Himelfarb

Alex Himelfarb
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
13 mai 2002 au 5 mars 2006

Notice biographique

Alex Himelfarb est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 13 mai 2002 au 5 mars 2006.

M. Himelfarb détient un doctorat en sociologie de l'Université de Toronto. De 1972 à 1981, il enseigne la sociologie à l'Université du Nouveau-Brunswick. Parallèlement, de 1979 à 1981, il a assumé les fonctions de chef du projet de tribunal unifié de la famille du ministère de la Justice du Canada dans le cadre du Programme de permutation des cadres. M. Himelfarb fait son entrée à la fonction publique en 1981, au ministère du Solliciteur général. Il occupe divers postes de responsabilité croissante, notamment : directeur général, Direction de la planification et de la gestion, ministère du Solliciteur général; directeur exécutif, Commission nationale des libérations conditionnelles; secrétaire adjoint du Cabinet, Politique du développement social, Bureau du Conseil privé; et sous-secrétaire du Conseil du Trésor. Au cours de son affectation au Conseil du Trésor, M. Himelfarb dirige le Groupe de travail sur l'union sociale. Il devient sous-ministre du Patrimoine canadien en juin 1999, poste qu'il occupe jusqu'à sa nomination à titre de greffier du Conseil privé, en 2002. En juin 2006, M. Himelfarb est nommé ambassadeur du Canada en Italie.


Mel Cappe

Mel Cappe

Mel Cappe
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
18 janvier 1999 au 12 mai 2002

Notice biographique

Mel Cappe est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 18 janvier 1999 au 12 mai 2002.

M. Cappe obtient une maîtrise en économie à l'Université Western Ontario et fait des études de doctorat à l'Université de Toronto. Il commence sa carrière dans la fonction publique fédérale en 1975, au Secrétariat du Conseil du Trésor puis au ministère des Finances, où il occupe des postes dans le secteur des politiques et celui de l'économie. En 1982, M. Cappe passe au ministère de la Consommation et des Corporations en qualité de sous-directeur, Recherches et Enquêtes. Au cours de son affectation à ce ministère, il occupera le poste de sous-ministre adjoint dans divers secteurs. M. Cappe retourne au Secrétariat du Conseil du Trésor en janvier 1990 à titre de secrétaire adjoint principal et, en avril 1990, il est nommé sous-secrétaire à la Direction des programmes. En mai 1994, M. Cappe devient sous-ministre de l'Environnement. En juillet 1996, il est nommé sous-ministre du Développement des ressources humaines et, parallèlement, président de la Commission de l'assurance-emploi du Canada. Il devient en outre sous-ministre du Travail. De 2002 à 2006, M. Cappe est haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni. En juin 2006, il devient président de l'Institut de recherche en politiques publiques.


Jocelyne Bourgon

Jocelyne Bourgon

The Honourable Jocelyne Bourgon, C.P. , O.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
28 mars 1994 au 17 janvier 1999

Notice biographique

Jocelyne Bourgon est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 28 mars 1994 au 17 janvier 1999. Elle est la dix-septième personne et la première femme à occuper cette charge.

Mme Bourgon fait des études en sciences et en gestion à l'Université d'Ottawa et à l'Université de Montréal. En 1974, elle entre dans la fonction publique du Canada. Elle organise plusieurs conférences des premiers ministres sur l'économie canadienne et joue un rôle clé dans l'organisation des rencontres des premiers ministres qui mènent à l'adoption de l'Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis. Après avoir accédé au rang de sous-ministre en 1989, Mme Bourgon se voit confier la charge des négociations constitutionnelles qui mènent à l'accord de Charlottetown, en 1992. Elle est présidente de l'Agence canadienne de développement international et sous-ministre au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales. Mme Bourgon occupe la présidence du Centre canadien de gestion de 1999 à 2003, et ses actions conduisent à la création de l'École de la fonction publique du Canada. En reconnaissance des travaux qu'elle mène au sein de cette dernière, Mme Bourgon est nommée présidente émérite. En 2003, elle devient ambassadrice du Canada auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques.


Glen Scott Shortliffe

Glen Scott Shortliffe

Glen Scott Shortliffe
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
1er juillet 1992 au 27 mars 1994

Notice biographique

Glen Shortliffe est nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 1er juillet 1992, poste qu'il occupe jusqu'au 27 mars 1994.

M. Shortliffe est diplômé de l'Université d'Alberta et de l'Université d'Oregon. Au nombre de ses 32 années de carrière au gouvernement, il compte de nombreuses années au ministère des Affaires extérieures et à l'Agence canadienne de développement international, notamment à titre d'ambassadeur pour l'Indonésie, de 1977 à 1979. De 1982 à 1990, M. Shortliffe est secrétaire associé du Cabinet, sous-ministre des Transports, sous-secrétaire du Cabinet (Opérations) et sous-greffier du Conseil privé. En 1994, il cofonde le Sussex Circle, une société fournissant des conseils stratégiques à des organismes des secteurs privé et public. En 1999, M. Shortliffe est nommé par le gouvernement de l'Ontario conseiller spécial sur la réorganisation. À ce titre, il prépare le rapport sur la réforme du gouvernement local qui mène à la création de la ville fusionnée d'Ottawa.


Paul M. Tellier

Paul M.  Tellier

The Honourable Paul M. Tellier, C.P. , C.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
2 août 1985 au 30 juin 1992

Notice biographique

Paul Tellier est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 12 août 1985 au 30 juin 1992.

M. Tellier est diplômé des universités d'Ottawa et d'Oxford. En 1963, il est admis au Barreau du Québec et, en 1993, il obtient le titre de Compagnon de l'Ordre du Canada. M. Tellier occupe plusieurs postes de direction au gouvernement, dont ceux de sous-ministre au ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien en 1979 et de sous-ministre au ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources en 1982. De 1992 à 2002, il est président-directeur général ainsi que membre du conseil d'administration de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada. Dans le secteur privé, M. Tellier occupe les postes de président et chef de la direction ainsi que membre du conseil d'administration de Bombardier, de 2003 à 2004. Il siège aux conseils d'administration d'Alcan Aluminium Limitée, de BCE Inc./Bell Canada et de McCain Foods Limited. M. Tellier agit à titre de coprésident du Conseil des gens d'affaires Canada-Japon et de président du Conference Board du Canada. En 2006, il est nommé directeur de l'Institut canadien de recherches avancées.


Gordon Francis Joseph Osbaldeston

Gordon Francis Joseph Osbaldeston

The Honourable Gordon Francis Joseph Osbaldeston, C.P. , C.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
10 décembre 1982 au 11 août 1985

Notice biographique

Le 10 décembre 1982, Gordon Osbaldeston est nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet, poste qu'il occupe jusqu'au 11 août 1985.

M. Osbaldeston est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université de Toronto et d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université de Western Ontario. Il entre à la fonction publique du Canada en 1953 comme agent du service extérieur au ministère du Commerce. En 1968, M. Osbaldeston est nommé sous-ministre adjoint au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales et en 1970, sous-secrétaire du Conseil du Trésor. De 1972 à 1982, il occupe des postes de haut niveau : sous-ministre au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales, secrétaire du Conseil du Trésor, sous-ministre au ministère de l'Industrie et du Commerce, sous-sécretaire d'État aux Affaires extérieures. En 1981, M. Osbaldeston est nommé Officier de l'Ordre du Canada et, en 1997, promu Compagnon de l'Ordre du Canada. Il est l'auteur de Raffermir la responsabilité des sous-ministres (1988) et de Organizing to Govern (1992). En 2003, M. Osbaldeston est nommé au conseil de direction de la Compagnie d'Assurance du Canada sur la Vie et la Corporation financière Canada-Vie.


Peter Michael Pitfield

Peter Michael Pitfield

The Honourable Peter Michael Pitfield, C.P. , O.C. , C.V.O, c.r.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
11 mars 1980 au 9 décembre 1982

Notice biographique

Michael Pitfield occupe à deux reprises le poste de greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet : la première fois, du 16 janvier 1975 au 4 juin 1979, et la deuxième, du 11 mars 1980 au 9 décembre 1982.

M. Pitfield est diplômé de la St. Lawrence University à Canton, New York, et de l'Université d'Ottawa. Titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université McGill, il est admis au Barreau du Québec en 1962. M. Pitfield entre dans la fonction publique du Canada en 1959, où il occupe le poste d'adjoint administratif du ministre de la Justice et procureur général du Canada. Au fils des ans, il exerce diverses fonctions : secrétaire adjoint du Cabinet, sous-secrétaire du Cabinet (Planification), sous-ministre au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales, sous-registraire général du Canada. Le 22 décembre 1982, M. Pitfield est nommé au Sénat du Canada. Il est président du Comité sénatorial spécial du Service canadien du renseignement de sécurité et membre du Comité permanent du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement. De 1984 à 2003, M. Pitfield est vice-président du conseil et administrateur de la Power Corporation du Canada. En 2003, il est nommé administrateur honoraire de cette entreprise. La même année, l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa crée la Chaire Michael Pitfield en chirurgie cardiaque.


Marcel Massé

Marcel Massé

The Honourable Marcel Massé, C.P. , O.C. , c.r.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
5 juin 1979 au 10 mars 1980

Notice biographique

Marcel Massé est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 5 juin 1979 au 10 mars 1980.

M. Massé est diplômé des universités de Montréal, de McGill, de Warsaw et d'Oxford. En 1963, il est admis au Barreau du Québec et en 1985, il obtient le titre d'Officier de l'Ordre du Canada. Après avoir passé quatre ans à la Banque mondiale, M. Massé occupe, de 1971 à 1979, divers postes au sein de l'administration fédérale et provinciale, dont sous-ministre des Finances du gouvernement du Nouveau-Brunswick, sous-secrétaire du Cabinet pour les relations fédérales-provinciales et sous-secrétaire du Cabinet (Opérations). Une fois terminé son mandat comme greffier du Conseil privé, M. Massé est président de l'Agence canadienne de développement international, sous-secrétaire d'État aux Affaires extérieures, directeur exécutif canadien du Fonds monétaire international et secrétaire du Cabinet pour les relations fédérales-provinciales. Après son élection à la Chambre des communes en 1993, il est président du Conseil privé de la Reine pour le Canada, ministre des Affaires intergouvernementales, président du Conseil du Trésor, ministre responsable de l'Infrastructure et ministre responsable du Renouveau de la fonction publique. En 1999, M. Massé démissionne du Cabinet et de son siège à la Chambre des communes. En 2002, il est nommé directeur exécutif canadien à la Banque mondiale.


Peter Michael Pitfield

Peter Michael Pitfield

The Honourable Peter Michael Pitfield, C.P. , O.C. , C.V.O, c.r.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
16 janvier 1975 au 4 juin 1979

Notice biographique

Michael Pitfield occupe à deux reprises le poste de greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet : la première fois, du 16 janvier 1975 au 4 juin 1979, et la deuxième, du 11 mars 1980 au 9 décembre 1982.

M. Pitfield est diplômé de la St. Lawrence University à Canton, New York, et de l'Université d'Ottawa. Titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université McGill, il est admis au Barreau du Québec en 1962. M. Pitfield entre dans la fonction publique du Canada en 1959, où il occupe le poste d'adjoint administratif du ministre de la Justice et procureur général du Canada. Au fils des ans, il exerce diverses fonctions : secrétaire adjoint du Cabinet, sous-secrétaire du Cabinet (Planification), sous-ministre au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales, sous-registraire général du Canada. Le 22 décembre 1982, M. Pitfield est nommé au Sénat du Canada. Il est président du Comité sénatorial spécial du Service canadien du renseignement de sécurité et membre du Comité permanent du Règlement, de la procédure et des droits du Parlement. De 1984 à 2003, M. Pitfield est vice-président du conseil et administrateur de la Power Corporation du Canada. En 2003, il est nommé administrateur honoraire de cette entreprise. La même année, l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa crée la Chaire Michael Pitfield en chirurgie cardiaque.


Robert Gordon Robertson

Robert Gordon Robertson

Robert Gordon Robertson, C.P. , C.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
1er juillet 1963 au 15 janvier 1975

Notice biographique

Robert Gordon Robertson est nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 1 juillet 1963. Il occupe ce poste jusqu'au 15 janvier 1975.

M. Robertson est diplômé de l'Université de la Saskatchewan, de l'Université d'Oxford et de l'Université de Toronto. Il se joint au ministère des Affaires extérieures en 1941 où il demeure jusqu'en 1945 avant de devenir secrétaire du Cabinet du Premier ministre. Il est membre du secrétariat du Cabinet de 1949 à 1951 et secrétaire adjoint du Cabinet de 1951 à 1953, après quoi il devient sous-ministre au ministère du Nord canadien et des Ressources nationales. En 1953, il est le plus jeune commissaire des Territoires du Nord-Ouest. De 1975 à 1979, M. Robertson est secrétaire du Cabinet aux relations fédérales-provinciales. Après avoir pris sa retraite de la fonction publique du Canada en 1979, il devient président de l'Institut de recherche en politiques publiques, où il est chercheur attitré de 1984 à 1990. M. Robertson est nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en 1976 en reconnaissance des services exceptionnels qu'il a rendus au Canada dans de nombreux secteurs de la fonction publique. Publié en 2000, son livre Memoirs of a Very Civil Servant relate sa carrière de haut fonctionnaire sous cinq premiers ministres.


Robert Broughton Bryce

Robert Broughton Bryce

The Honourable Robert Broughton Bryce, C.P. , C.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
1er janvier 1954 au 30 juin 1963

Notice biographique

Robert Broughton Bryce est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 1 janvier 1954 au 30 juin 1963.

M. Bryce termine ses études d'ingénierie à l'Université de Toronto en 1932. Il étudie ensuite l'économie à l'Université de Cambridge et à l'Université Harvard. Il se joint au ministère des Finances en 1938 et, en 1947, est nommé sous-ministre adjoint des Finances et secrétaire du Conseil du Trésor. Après avoir été greffier du Conseil privé, M. Bryce retourne au ministère des Finances comme sous-ministre. En 1970, il se joint à l'équipe du Premier ministre comme conseiller économique en matière de constitution. Il est nommé directeur exécutif canadien du Fonds monétaire international en 1971 et occupe le poste de président de la Commission royale d'enquête sur les groupements de sociétés de 1975 à 1977. En 1968, M. Bryce est nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en reconnaissance des services rendus au Canada dans divers postes importants au sein de l'administration publique. À la fin de sa vie, il effectue des recherches et écrit sur l'histoire du ministère des Finances. M. Bryce est décédé le 30 juillet 1997.


John Witney Pickersgill,

John Witney Pickersgill,

The Right Honourable John Witney Pickersgill, C.P. , C.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
1er juin 1952 au 1er juin 1953

Notice biographique

John Whitney Pickersgill est greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet du 1 juin 1952 au 1 juin 1953.

M. Pickersgill est diplômé de l'Université du Manitoba et de l'Université d'Oxford. Il se joint au ministère des Affaires extérieures en 1937 à titre de troisième secrétaire et est affecté presque aussitôt au Cabinet du Premier ministre. Il occupe divers postes, notamment celui de secrétaire particulier adjoint et d'adjoint spécial du Premier ministre, jusqu'à sa nomination au poste de greffier du Conseil privé en 1952. En 1953, M. Pickersgill devient député et entre au Cabinet comme secrétaire d'État du Canada; en 1954, il est nommé ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration. Il occupe d'autres postes de niveau supérieur, notamment celui de leader du gouvernement à la Chambre et de ministre des Transports. Après sa démission de la Chambre des communes en 1967, M. Pickersgill est nommé président de la Commission canadienne des transports. En reconnaissance des services qu'il a rendus à son pays en tant que fonctionnaire et ancien ministre, il est nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en 1970 et se voit par la suite conférer le titre de « très honorable », un titre habituellement réservé aux premiers ministres, aux gouverneurs généraux et aux juges en chef. M. Pickersgill est décédé le 14 novembre 1997.


Norman Alexander Robertson

Norman Alexander Robertson

Norman Alexander Robertson
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
15 mars 1949 au 31 mai 1952

Notice biographique

Norman Alexander Robertson est nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 15 mars 1949. Il occupe ce poste jusqu'au 31 mai 1952.

M. Robertson étudie à l'Université de la Colombie-Britannique, puis à l'Université d'Oxford à titre de boursier Rhodes, et ensuite à la Brookings Graduate School à Washington (D.C.). Il se joint au ministère des Affaires extérieures en 1929 et y reste jusqu'à la fin des années 1930, soit jusqu'à ce qu'il soit détaché auprès de l'équipe du Premier ministre King. En 1941, M. Robertson est nommé sous-secrétaire d'état aux Affaires extérieures. Il joue un rôle important dans l'administration en temps de guerre et accompagne le Premier ministre aux grandes conférences internationales qui ont lieu pendant et après la Seconde Guerre mondiale, notamment la Conférence des Nations Unies à San Francisco en 1945 et la rencontre des premiers ministres du Commonwealth à Londres en 1946. Il assume deux mandats à titre de haut-commissaire du Canada à Londres (de 1946 à 1949 et de 1952 à 1957) et est pendant une année ambassadeur du Canada à Washington (de 1957 à 1958). Il occupe à nouveau le poste de sous-secrétaire d'État aux Affaires extérieures de 1958 à 1964. En 1966, M. Robertson devient le premier directeur de l'École des affaires internationales à l'Université Carleton. En 1967, il est nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en reconnaissance de près de quarante ans de service comme fonctionnaire et diplomate de carrière. Il est décédé le 16 juillet 1968.


Arnold Danford Patrick Heeney

Arnold Danford Patrick Heeney

Arnold Danford Patrick Heeney, C.C.
Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet
25 mars 1940 au 14 mars 1949

Notice biographique

Arnold Danford Patrick Heeney devient le septième greffier du Conseil privé et le premier secrétaire du Cabinet le 25 mars 1940. Il occupe ce poste jusqu'au 14 mars 1949.

M. Heeney étudie à l'Université du Manitoba, à l'Université d'Oxford à titre de boursier Rhodes, et à l'Université McGill où il obtient un baccalauréat en droit civil. Il devient secrétaire principal du Premier ministre King en 1938 et est nommé, deux ans plus tard, greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet. Organisateur des travaux du Comité de guerre du Cabinet, M. Heeney est un des fonctionnaires canadiens les plus importants de la Deuxième guerre mondiale. En 1949, il devient sous secrétaire d'État aux Affaires extérieures; il est en outre ambassadeur à l'OTAN de 1952 à 1953. M. Heeney occupe à deux reprises le poste d'ambassadeur du Canada aux États Unis (de 1953 à 1957 et de 1959 à 1962). En reconnaissance de ses années de service en tant que diplomate et fonctionnaire, il est nommé Compagnon de l'Ordre du Canada en 1968. M. Heeney est président canadien de la Commission conjointe internationale de 1962 à 1970, un poste qu'il occupe presque jusqu'à sa mort, le 20 décembre 1970. Son autobiographie, intitulée The Things That are Caesar's: Memoirs of a Canadian Public Servant, est publiée à titre posthume en 1972.


Ernest Joseph Lemaire

Ernest Joseph Lemaire

Ernest Joseph Lemaire, CMG
Greffier du Conseil privé
14 août 1923 au 1er janvier 1940

Notice biographique

Ernest Joseph Lemaire occupe le poste de greffier du Conseil privé du 14 août 1923 au 1 janvier 1940.

M. Lemaire étudie au Collège Saint-Charles à Sherbrooke. Il entreprend sa carrière de fonctionnaire au Bureau du Conseil privé en janvier 1894. De 1904 à 1912, M. Lemaire est secrétaire particulier du Premier ministre Wilfrid Laurier et l'accompagne à la Conférence des colonies en 1907 et à la Conférence impériale en 1911. Il est muté au ministère des Postes en 1912 où il est nommé chef de la Direction des timbres-poste et, en 1921, chef de la Direction de l'approvisionnement et de l'équipement. En 1934, M. Lemaire est nommé Compagnon de l'Ordre de St-Michel et St-Georges, distinction conférée par la Couronne britannique à des personnes qui se sont distinguées par leur service dans des pays du Commonwealth.


Rodolphe Boudreau

Rodolphe Boudreau

Rodolphe Boudreau, CMG
Greffier du Conseil privé
6 mai 1908 au 4 août 1923

Notice biographique

Rodolphe Boudreau est greffier du Conseil privé du 6 mai 1908 au 4 août 1923.

M. Boudreau étudie au Collège Nicolet, un établissement d'enseignement affilié à l'Université Laval. Il est nommé pour la première fois au sein du service civil le 11 juillet 1897 et occupe notamment le poste de secrétaire particulier du Premier ministre Wilfrid Laurier. M. Boudreau est nommé Compagnon de l'Ordre de St-Michel et St-George en 1918, distinction conférée par la Couronne britannique à des personnes qui se sont distinguées par leur service dans des pays du Commonwealth. Il occupe le poste de greffier jusqu'à sa mort, en 1923.


John Joseph McGee

John Joseph McGee

John Joseph McGee
Greffier du Conseil privé
20 mai 1882 au 5 mai 1907

Notice biographique

John Joseph McGee est la personne qui occupe le poste de greffier du Conseil privé pendant le plus longtemps, soit près de 25 ans. Il est en poste du 20 mai 1882 au 5 mai 1907.

Né en Irlande, M. McGee arrive au Canada en 1863 à la demande de son demi-frère, Thomas D'Arcy McGee. Il étudie au St. Peter's College, à Wexford, puis fait des études scientifiques à l'Université McGill. Il est embauché par le gouvernement pendant la construction du chemin de fer Intercolonial et entre au sein du service civil en 1879 comme commis de bureau de première classe à la Direction des terres fédérales au ministère de l'Intérieur. M. McGee est nommé greffier adjoint du Conseil privé de la Reine le 19 janvier 1880 et promu au poste de greffier le 20 mai 1882. Par une commission sous le grand sceau du Dominion, il se voit confier le pouvoir d'administrer les serments d'allégeance et d'office à toutes les personnes nommées à un poste sous le grand sceau ou le sceau privé; il est en outre commissaire à l'assermentation pour toutes les provinces en vertu de l'Acte pour pourvoir à l'interrogatoire des témoins sous serment par des comités du Sénat et de la Chambre des communes en certains cas. M. McGee est décédé le 10 avril 1927.


Joseph Olivier Côté

Joseph Olivier Côté

Joseph Olivier Côté
Greffier du Conseil privé
13 janvier 1880 au 24 avril 1882

Notice biographique

Joseph Olivier Côté est greffier du Conseil privé de la Reine du 13 janvier 1880 au 24 avril 1882.

M. Côté étudie au Séminaire de Québec de 1831 à 1835. Il décide ensuite d'étudier le droit et est reçu notaire en 1841. De 1842 à 1843, il est registraire adjoint du comté de Berthier; en juin 1845, il se joint au service civil en tant que commis de bureau au Conseil exécutif de la province du Canada. Il prépare deux éditions (celle de 1860 et celle de 1866) d'un livre très utile intitulé Political Appointments and Elections in the Province of Canada. Au moment de la Confédération, le Conseil exécutif devient le Bureau du Conseil privé, et en 1872, M. Côté est nommé greffier adjoint. Vers la fin de 1879, il est nommé suppléant du gouverneur général chargé de la signature des lettres patentes pour les terres entre autres du Dominion. En janvier 1880, Sir John A. Macdonald nomme M. Côté greffier du Conseil privé et, à la fin de cette même année, ce dernier est nommé commissaire en vertu d'une ordonnance, dedimus potestatem, pour administrer les serments d'office pour le gouvernement. Malgré un état de santé de plus en plus précaire, M. Côté continue à assumer ses fonctions jusqu'à sa mort, le 24 avril 1882.


William Alfred Himsworth

William Alfred Himsworth

William Alfred Himsworth
Greffier du Conseil privé
1er juillet 1872 au 7 janvier 1880

Notice biographique

William Alfred Himsworth occupe le poste de greffier du Conseil privé du 1 juillet 1872 au 7 janvier 1880.

M. Himsworth fait ses études à Montréal et est reçu au barreau du Bas Canada en 1841. Il pratique le droit brièvement à Aylmer (comté de Gatineau) avant d'entrer au service de l'État pour y travailler comme commis de session à l'assemblée législative de la province du Canada, de 1842 à 1843. M. Himsworth devient commis au bureau du Conseil exécutif en 1843 pour ensuite être élevé au poste de greffier adjoint du Conseil exécutif en 1851. Il est greffier adjoint du Conseil privé du 2 juillet 1867 jusqu'à ce qu'il soit nommé greffier en 1872. M. Himsworth occupe d'autres postes de moindre importance, notamment celui de délégué à la signature des mandats monétaires et, en 1875, celui de juge de paix pour le comté de Carleton. Il est décédé à Ottawa en 1880.


William Henry Lee

William Henry Lee

William Henry Lee
Greffier du Conseil privé
1er juillet 1867 au 30 juin 1872

Notice biographique

William Henry Lee est le premier greffier du Conseil privé de la Reine. Il occupe ce poste du 1 juillet 1867 au 30 juin 1872.

M. Lee fait ses études à Montréal. En 1821, il entre au service de l'État à titre de commis de bureau supplémentaire au bureau du Conseil exécutif du Haut Canada, où il est élevé au poste de commis de bureau subalterne en 1828 et de commis de bureau principal en 1831. Il devient greffier intérimaire du Conseil exécutif en 1839 et occupe le même poste dans la province du Canada en 1841. De 1839 à 1853, il est greffier de la Heir and Devisee Commission, mise sur pied pour clarifier les titres fonciers des héritiers et légataires de ceux à qui on a assigné des terres de la Couronne avant 1795. M. Lee est nommé greffier du Conseil exécutif en 1853, un poste qu'il occupe jusqu'à sa nomination comme greffier du Conseil privé. Il occupe divers autres postes de moindre importance, notamment celui de sous-gouverneur chargé de la signature des mandats monétaires, en 1866, et celui de commissaire à l'administration des serments d'allégeance sous la Loi du service civil, en 1868. Il est décédé à Ottawa le 11 septembre 1878.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :