Recherche en bref – L’assurance-emploi

Titre officiel : L’Assurance-emploi et l’évolution de la stabilité des relations de travail

Auteurs de l’étude : Sami Bibi et Eyob Fissuh

Pourquoi cette étude

De nombreux débats populaires suggèrent que les cohortes récentes de travailleurs sont confrontées à une plus grande instabilité d’emploi que les cohortes plus âgées. Des recherches antérieures menées par le Ministère semblent également indiquer une augmentation de l’incidence de l’emploi précaire au Canada. Les résultats de cette étude mettent en évidence le lien entre l’évolution de la nature du travail et l’assurance-emploi.

Le commissaire de l'assurance-emploi pour les employeurs a demandé cette étude pour compléter le rapport de contrôle et d’évaluation de l'assurance-emploi de 2018 à 2019.

Ce que nous avons fait

Cette étude offre une analyse de l’évolution de la proportion d’employés occupant plusieurs emplois simultanés au Canada de 1999 à 2018. Pour cela, nous avons utilisé 2 sources de données :

  1. les données de l’Enquête sur la population active (EPA); et
  2. les données des dossiers fiscaux de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

L’étude s’est également penchée sur le nombre d’employeurs (et/ou d’industries) pour lesquels les prestataires d’assurance-emploi issues de cohortes de naissance récentes ont travaillé au cours d’une période donnée. L’étude a ensuite comparé ces chiffes à ceux des cohortes de naissance antérieures.

L’étude a également examiné d’autres mesures de l’emploi stable, notamment la durée moyenne d’occupation d’un emploi et les changements de salaires.

L’étude a fourni des résultats pour l’ensemble de la population active ainsi que pour les prestataires d’assurance-emploi. L’étude comprenait également des statistiques ventilées par groupe d’âge, sexe, industrie et niveau de compétence.

Ce que nous avons trouvé

Les résultats basés sur l’EPA montrent que la proportion d’employés occupant plusieurs emplois simultanés a suivi une tendance à la hausse, passant de 9,1 % en 2000 à près de 12 % en 2018. Cette hausse a touché tous les groupes d’âge au cours de cette période et de façon régulière. Par ailleurs, une augmentation plus prononcée fut constatée chez les travailleurs âgés de 45 à 64 ans. Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d’occuper plusieurs emplois, et cet écart entre les sexes était plus élevé chez les travailleurs âgés. L’étude a révélé une augmentation de la proportion d’employés occupant plusieurs emplois simultanés dans la majorité des industries. Un taux à la hausse, cependant, variait de façon considérable d’une industrie à l’autre.

Toutefois, en se basant sur les données fiscales de l’ARC, l’étude révèle qu’entre 1999 et 2015, la proportion d’employés occupant plusieurs emplois simultanés pour tous les salariés est passée de 18 % à 12 %. Quant aux prestataires d’assurance-emploi, elle est passée d’environ 7 % à 4 %.

Ce que cela signifie

Les résultats de cette étude sont utiles pour un large éventail de discussions sur les politiques liées au régime d’assurance-emploi. L’accès à l’assurance-emploi dépend en partie des tendances de la stabilité d’emploi, qui se traduisent principalement par le fait de détenir plusieurs emplois en même temps. En particulier, plusieurs travailleurs occupant plusieurs emplois précaires peuvent avoir un risque plus élevé de ne pas être admissibles à l’assurance-emploi. Ceci est dû au fait qu’ils ne peuvent pas accumuler le nombre d'heure de travail minimal nécessaire avec ces emplois précaires. Dans cette étude, les emplois précaires comprennent les emplois temporaires et à temps partiel. Ces emplois offrent peu d'avantages sociaux et de bas salaires.

Ces emplois sont plus courants parmi :

Les résultats de notre étude concernant la stabilité de l'emploi au Canada sont mitigés. D'une part, les résultats basés sur l'EPA ont montré une tendance à la hausse de l'instabilité de l'emploi. D’autre part, les résultats basés sur les données de l'ARC ont indiqué une tendance à la baisse. En outre, les résultats varient beaucoup selon :

Les résultats soulignent la nécessité de poursuivre les recherches sur la nature changeante du travail au Canada. Ils pourraient également aider à formuler des politiques du travail susceptibles d'atténuer les effets négatifs de ces changements sur les employés.

Contactez-nous

Direction générale des compétences et de l’emploi, Direction de l’information sur le marché du travail, Division – Politique, Recherche, Analyse et Géomatique

Courriel : ESDC.NC.SSPB.RESEARCH-RECHERCHE.DGPSS.CN.EDSC@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :