Lauréats des Prix du Premier ministre pour le bénévolat 2015

De : Emploi et Développement social Canada

Sur cette page

Prix nationaux

Titres de la section

Engagement de toute une vie

Dr Myron et Mme Elaine Semkuley

Le Dr Myron Semkuley et Mme Elaine Semkuley ont consacré leur vie à aider les personnes dans le besoin. Grâce à leurs propres fonds, et en risquant leur propre bien-être, ils ont commencé à offrir une aide médicale aux réfugiés le long de la frontière de la Birmanie, une zone dévastée par la guerre. Grâce à leur leadership, leur organisation, Medical Mercy Canada (MMC), s’est agrandie, passant des opérations initiales réalisées dans leur maison à Calgary, à l’inclusion d’un dépôt et d’un espace de bureau. Les bénévoles de Calgary traitent, emballent et envoient des milliers de kilos de médicaments, de matériel médical et de vêtements à des personnes pauvres et à des réfugiés dans des régions défavorisées.

M. et Mme Semkuley ont établi un réseau de pharmaciens et d’entreprises qui font don de fournitures et de services médicaux. Le réseau qui ne comptait à l’origine que quelques personnes comprend désormais plus de 700 donateurs et bénévoles.

Les régions frontalières du Népal, de l’Inde, de la Birmanie et de l’Ukraine sont actuellement desservies par MMC. La plupart des camps médicaux, des cliniques et des programmes d’information sont situés dans des lieux rarement visités par les autres ONG. Une politique de longue date de l’organisation veut que la participation locale à tout projet entrepris par MMC est obligatoire. Les bénéficiaires du pays d’accueil sont encouragés à fournir du temps et des efforts. L’incidence de cette politique est visible lorsque l’on revisite ces régions. Les structures physiques (hôpitaux, écoles, maisons de retraite, etc.) continuent d’être bien entretenues lorsque les habitants de la région jouent un rôle actif dans le processus.

M. et Mme Semkuley sont également très actifs sur le plan local. Ils ont lancé de nombreux projets visant à venir en aide aux personnes dans le besoin. Après les inondations de 2013 à High River, en Alberta, ils ont profité de la célébrations de leur 50e anniversaire de mariage pour accueillir chez eux un événement de collecte de fonds visant à restaurer le refuge d’urgence pour femmes Rowan House, qui avait subi des dégâts matériels et des pertes. MMC participe également à la table ronde de la Fig Tree Foundation, un groupe d’organisations sans but lucratif basé à Calgary qui échangent leurs expériences et leurs ressources, et travaillent en partenariat lorsque cela est possible. Grâce à leur passion et à leur engagement, M. et Mme Semkuley continuent d’améliorer la qualité de la vie dans les zones pauvres au moyen de projets humanitaires.

Leader émergent

Matt Cardwell

Matt Cardwell est une source d’inspiration pour les autres. En 2005, M. Cardwell a subi une grave commotion cérébrale qui a considérablement changé sa vie pour toujours. Bien qu’il n’ait pas entièrement récupéré de cet accident, il a mis sur pied deux entreprises communautaires couronnées de succès et il emploie maintenant plus de 60 résidants, surtout de jeunes adultes, et leur enseigne d’importantes compétences de vie comme le dur labeur, la passion, l’établissement d’objectifs et le perfectionnement des aptitudes. En leur offrant du mentorat, en leur donnant de la formation et en les aidant à obtenir de l’avancement professionnel, M. Cardwell éprouve de la fierté à aider des jeunes gens à réaliser leurs rêves et à atteindre leur plein potentiel.

Une fois qu’un besoin a été déterminé, M. Cardwell travaille en collaboration avec des organisations et des entreprises de la communauté afin de fournir une solution durable à long terme. En tant que membre du conseil d’administration de la chambre de commerce de Whitby, il a fondé le Young Entrepreneur and Professional’s Committee, comité dans le cadre duquel il passe un nombre d’heures incalculables à recruter des membres et à assister à des réunions et des événements. Ses efforts ont porté fruit car le comité dispose maintenant d’un financement stable.

M. Cardwell a établi un partenariat avec l’organisme Wounded Warriors Canada afin d’appuyer des programmes innovateurs destinés aux personnes souffrant du syndrome de stress post-traumatique. Il a organisé des événements dont tous les profits ont été versés directement à Wounded Warriors. Depuis les trois dernières années, M. Cardwell a accordé son appui au Police Memorial Fund, en faisant de la sensibilisation et en recueillant des appuis et des fonds pour les familles des policiers qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions.

Le Boys and Girls Club de Whitby a également bénéficié de l’empathie de M. Cardwell. Après avoir appris que la fourgonnette du Club avait été vandalisée au point de ne plus être réparable, il a mis sur pied un groupe de personnes afin de recueillir suffisamment d’argent pour acheter une nouvelle fourgonnette pour le Club. Lorsque l’organisation Hearts of Durham, une organisation qui effectue de la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA), l’a approché pour obtenir de l’aide, il s’est engagé à recueillir une somme de 10 000.00 $ pour la recherche au moyen d’un certain nombre de collecte de fonds et il a offert une contribution directe de son entreprise.

M. Cardwell valorise l’engagement civique et il est un exemple de dévouement envers sa communauté. Son bénévolat constant et ses contributions ont eu des répercussions sur la vie de multiples personnes, ce bien au-delà des limites de la municipalité de Whitby. M. Cardwell utilise nombre de ses talents, plus particulièrement son aptitude à travailler en collaboration avec les gens et à réunir un groupe diversifié de gens et de chefs d’entreprise, pour atteindre des objectifs communs visant à améliorer sa communauté.

Prix régionaux

Titres de la section

Leadership communautaire

Cody O’Brien - Atlantique

Cody O’Brien est une personne enthousiaste faisant preuve d’une grande empathie et valorisant le bénévolat et son incidence positive dans la communauté. L’amour des sciences de M. O’Brien l’a incité à joindre Let’s Talk Science, un organisme caritatif national qui offre des programmes et des services d’apprentissage uniques sollicitant la participation des enfants, des jeunes et des enseignants dans le secteur des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques.

Parfaitement bilingue, M. O’Brien possède d’excellentes aptitudes en communications et il a la capacité d’adapter ses ateliers en fonction d’un large éventail d’apprenants et de cultures, dont les cultures des Inuit, des Innus et des Métis. En l’espace de quelques mois seulement, il est rapidement devenu un leader dans l’équipe de bénévoles de Let’s Talk Science à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador). Dans ce cadre, il est une source d’inspiration et il offre de la formation et du mentorat aux nouveaux bénévoles.

M. O’Brien valorise l’importance de joindre les enfants et les jeunes dans sa province d’origine et d’éveiller leur intérêt et leur créativité en utilisant la sensibilisation scientifique comme plate-forme. Il s’est rendu dans des localités rurales au Labrador et à Terre-Neuve pour amener ces activités à des endroits qui autrement n’auraient pu faire l’expérience d’un niveau d’exercices scientifiques interactifs équivalent à celui offert dans les régions métropolitaines de Terre-Neuve. Il a donné 29 ateliers scientifiques dans des hôpitaux et dans des écoles locales, en anglais et en français, à plus de 1 100 élèves allant de la maternelle à la 10e année.

Les contributions de M. O’Brien à titre de bénévole comme aide-enseignant dans des programmes d’immersion en français et dans le cadre du programme Let’s Talk Science ont inspiré un nombre incalculable d’élèves et d’enseignants dans des régions reculées et rurales de Terre-Neuve-et-Labrador. Ses ateliers et ses exposés scientifiques interactifs en salle de classe auront une incidence durable sur les élèves. Chez ses pairs et ses collègues enseignants, il est considéré comme un modèle compte tenu de ses efforts pour s’assurer que les sciences sont perçues comme quelque chose d’important et d’excitant.

Sylvie Ethier - Québec

Inspirée par ses activités bénévoles auprès de la Maison de la Famille de Ste-Anne-des-Plaines et par son côtoiement des enfants lors d’une riche carrière de 11 ans comme enseignante au primaire, et en collaboration avec 4 autres collègues, Mme Ethier a démarré un nouveau projet qui s’inscrit dans sa volonté de servir et d’être à l’écoute des enfants.

Il s’agit d’un service de courrier pour les enfants d'âge primaire où ces derniers pourraient écrire à des adultes, ayant reçu une formation, lorsqu'ils en ressentaient le besoin. À force de travail et d'énergie, Mme Ethier et son équipe ont réussi à implanter ce service graduellement dans les trois écoles primaires de la communauté. Constatant le réel besoin des enfants de parler et d'être écouté, Mme Ethier et l'équipe fondatrice ont décidé de permettre à ce projet de prendre de l’ampleur en créant un nouvel organisme communautaire destiné exclusivement aux enfants : le Phare des Lucioles. Cet organisme a reçu ses lettres patentes en mars 2012 et il est maintenant enregistré comme organisme de bienfaisance depuis septembre dernier. En offrant un service unique et entièrement destiné aux enfants de 5 à 12 ans, Mme Ethier a fait une différence dans sa collectivité. Son implication au courrier des enfants a permis cette année à 551 enfants de la 3e année à la 6e année du primaire d'avoir accès à un service où il leur est possible de se confier sans craindre d'être jugés et avec l'assurance de recevoir une réponse personnalisée. D’autres projets risqueront de s’ajouter à ses multiples réalisations telles que la future maison des enfants, dont l’objectif est de rajouter les enfants du préscolaire, de la 1re et 2e année des trois écoles de la région, aux rangs des enfants bénéficiant de ce service.

Troquant son chapeau d'enseignante pour celui de dirigeante d'un organisme consacré aux enfants, Mme Ethier n’a cessé de déployer son énergie pour sensibiliser la communauté anneplainoise aux soucis des enfants. Consciente que c’est par un dialogue ouvert et respectueux que nous pouvons contribuer à leur épanouissement.

Dr Syed Aslam Daud - Ontario

Le Dr Syed Aslam Daud se fait depuis plus de 20 ans le champion des causes humanitaires. Fondateur et directeur exécutif de la section canadienne de l’organisme Humanity First, il a mis sur pied et soutenu plusieurs programmes communautaires de la région du Grand Toronto visant à fournir des services de soutien aux résidents à faible revenu, aux réfugiés et nouveaux immigrants, aux personnes sans abri, aux aînés, aux enfants, aux jeunes, aux familles et aux membres de minorités visibles.

Humanity First est un organisme d’aide humanitaire qui, sous la direction du Dr Daud, s’est fait connaître tant à l’échelle locale que nationale. Lui-même immigrant, le Dr Daud a dirigé des programmes d’aide à l’intégration pour les nouveaux immigrants et les réfugiés (citons le Refugee Sponsorship and Settlement Program).

Il a également mis sur pied un programme intitulé « Feed a Family » et n’hésite pas à effectuer lui-même la livraison de denrées à des milliers d’aînés, de personnes sans abri et de familles à faible revenu de la région du Grand Toronto. Il a aussi créé « The Seniors First », un programme axé sur la santé, la remise en forme et le soutien social dont le but est d’aider les aînés à s’intégrer à leur communauté. Il a fait preuve de leadership dans le rapprochement des communautés multiculturelles et multiconfessionnelles locales en vue de favoriser l’harmonie, la tolérance et le respect mutuel entre les membres de la communauté. Il est également membre du conseil d’administration du Vaughan Community Health Centre, un organisme de soins de santé à but non lucratif. Ses décisions ont grandement profité à la santé de l’organisme en l’aidant à devenir plus efficace et à concrétiser sa mission.

L’école du dimanche Ahmadiyya Children fait aussi partie des principales réalisations du Dr Daud. Il s’agit d’un club éducatif et récréatif se réunissant tous les mois dans diverses villes de la région du Grand Toronto et comptant plus d’une centaine de bénévoles instruits qui travaillent avec les enfants pour renforcer leur éducation sociale, morale, ludique et religieuse.

Le Dr Daud a su transmettre à ses collègues bénévoles sa passion pour l’aide à la communauté. L’organisme de bienfaisance n’en est que plus efficace.

Rev. (Dr.) Deborah Olukoju - Prairies

La révérende Deborah Olukoju (détentrice d’un doctorat) a apporté un appui sans commune mesure à sa communauté. Après avoir quitté son Nigéria natal, la révérende Olukoju est venue au Canada pour étudier et mener une vie plus prospère. Même si elle disposait de minces ressources financières, elle a persévéré et amélioré sa situation et celle de ceux qui l’entouraient. Depuis lors, elle a fourni des services de counseling à des centaines de personnes, elle a appuyé de nouveaux arrivants au Canada et a pris des mesures pour aider à prévenir la violence faite aux jeunes. Elle est un véritable modèle dans sa communauté, elle inspire l’action, l’altruisme, l’intégrité et l’excellence. Sa relève est assurée à travers les multiples leaders qu’elle a formés et qui sont aujourd’hui des modèles offrant conseil et encadrement à des jeunes couples et à des jeunes adultes.

Son éventail d’activités est des plus varié et la révérende Olukoju tend la main aux personnes qui sont dans le besoin, indépendamment de leur âge, de leur sexe ou de leur situation financière. À titre de facilitatrice du Manitoba pour le programme de mentorat de l’Organisation nationale des femmes immigrantes et des femmes appartenant à une minorité visible du Canada et à titre d’agent de liaison pour la communauté nigériane dans le cadre du Programme Candidats du Manitoba, elle a aidé des nouveaux arrivants au Canada à s’établir et à se trouver un emploi au Manitoba. La subvention qu’elle a obtenue du secteur public procure à 300 enfants et adolescents l’occasion de participer à plusieurs camps d’été et d’y acquérir une expérience de travail.

En tant que pasteure d’une congrégation comptant plus de 400 membres, elle maintient des liens étroits avec sa communauté et elle répond promptement aux besoins de ses membres. Pour mieux véhiculer son message, elle a également coproduit deux films très évocateurs intitulés respectivement « Forces Against My Soul » et « The Finest Wine », qui ont su toucher le cœur et l’âme de personnes vulnérables et qui ont permis de dissuader certaines personnes de vivre une vie de violence. Son troisième film intitulé « The Mobile Prison » dont la morale tourne autour du pardon et le renforcement des relations familiales, vient tout juste de sortir ce mois de mars.

Au cours des 10 dernières années, elle s’est occupée de plus de 2 500 personnes en leur apportant son aide et en leur fournissant diverses possibilités. Elle est reconnue pour ramasser des articles ménagers pour les moins nantis et souvent elle a ouvert les portes de son propre domicile à des personnes qui cherchaient une place où rester. Elle continue à offrir des services de mentorat à des centaines de jeunes leur apprenant à vivre et à servir même si cela comporte des sacrifices. Son rôle comme conseillère bénévole pour les couples et les particuliers ayant besoin de réconfort spirituel, émotionnel et moral fait en sorte que les membres de sa communauté mènent une vie plus saine et plus heureuse.

Raghbir Singh Bains - Colombie-Britannique et Nord

Les efforts de Raghbir Singh Bains en tant que bénévole ont laissé une marque importante sur sa communauté. Depuis l’âge de 10 ans, M. Bains est un bénévole et un mentor très actif, qui recrute d’autres personnes et les forme en vue d’instaurer et d’étendre des normes élevées au sein de sa communauté de Surrey, en Colombie-Britannique. M. Bains, un conseiller en toxicomanie, traducteur et interprète, a organisé des centaines de séminaires, conférences, rallyes, expositions, ateliers interactifs, ateliers destinés aux jeunes, communiqués de presse et émissions de télévision et de radio visant à améliorer sa communauté.

M. Bains a présenté gratuitement à des élèves des exposés dans des écoles, des collèges et des universités sur des thèmes tels que les aptitudes à la vie quotidienne, le multiculturalisme, la diversité, la vie coopérative, le nationalisme, les valeurs culturelles, les drogues, le trafic, les agressions sexuelles, la prostitution, l’intimidation et la violence conjugale. Son travail a aidé un nombre considérable d’immigrants à surmonter des barrières linguistiques et des difficultés sociales, et à s’établir confortablement en Colombie-Britannique. En retour, la communauté lui a décerné des centaines de prix et de distinctions pour ses services.

Grâce à ses contributions pluridimensionnelles, il a conseillé des personnes quant à des problèmes de drogue et de violence conjugale, et a siégé à de nombreux comités consultatifs des villes de Surrey, de Vancouver et de Delta, et du gouvernement de la Colombie-Britannique. Il a également aidé à accroître les connaissances de la loi et de l’ordre chez les personnes qui font face à des obstacles linguistiques, les aînés, les jeunes et les personnes dans le besoin, en partenariat avec la police, la Gendarmerie royale du Canada et le Traffic Safety Committee de la Insurance Corporation of British Columbia à Surrey, Delta et Vancouver.

M. Bains habilite les personnes, renforce la solidarité, encourage la participation générale et protège les populations vulnérables contre la marginalisation économique, sociale et politique dans les communautés rurales et urbaines de la Colombie-Britannique, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Il a également contribué à accroître la sensibilisation à l’égard de la détresse causée par le VIH/SIDA en Afrique ainsi que les effets néfastes de l’abus des drogues autour du monde.

Leadership d'entreprise

LaHave River Credit Union - Atlantique

La LaHave River Credit Union (LRCU) est une institution financière gérée localement dont les membres sont les propriétaires. Elle a comme mission d’offrir du leadership financier et social à ses membres et à leur collectivité de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse. Déterminée à appuyer la communauté pour la remercier de son soutien, la LRCU oriente ses initiatives de sorte qu’elles répondent aux besoins de la collectivité et accorde du temps et de l’argent aux projets locaux.

La LRCU est devenue un chef de file dans l’éducation et l’autonomisation des jeunes, et a appuyé divers programmes comme Jeunes Entreprises, en aidant les jeunes à acquérir des compétences qui leur permettront d’accroître leurs connaissances financières, leur employabilité et leur esprit d’entreprise.

La LRCU souligne et encourage aussi l’éducation et le savoir en appuyant le Knowledge Festival (festival du savoir). Ce festival sert de plateforme à des centaines d’étudiants, qui viennent démontrer leurs habiletés scolaires et stimuler un engouement pour la réussite scolaire dans les écoles de la région.

La LRCU a contribué à favoriser une culture de générosité au sein de sa propre organisation en encourageant ses employés à être membres de son conseil et à participer à des collectes de fonds destinées à des organismes sociaux de la région, comme la banque d’alimentation de Bridgewater, l’Autism Centre Society of the South Shore et la David Atkinson Memorial Bonspiel. Les efforts qu’ils déploient pour développer la collectivité sont aussi appuyés par d’autres organismes locaux – comme le service des pompiers volontaires de Bridgewater, le Rotary Club et la Awesome Foundation – auxquels les employés de la LRCU participent en tant que membres actifs de leurs conseils ou que participants aux collectes de fonds.

La LRCU réussit à tirer parti des ressources et de l’énergie de nombreuses organisations, entreprises et écoles en vue de maximiser les bienfaits apportés à la collectivité. Leur modèle d’entreprise veille à ce que leur communauté bénéficie directement de leurs activités et que le processus de prise de décisions, les profits et les ressources soient répartis démocratiquement et localement.

Industrielle Alliance, Assurance et services financiers - Québec

L’Industrielle Alliance, Assurance et services financiers est une entreprise modèle en matière de responsabilité sociale. Créée en 1892, la compagnie d’assurance a enraciné les valeurs de partage dans ses traditions vieilles de plus de 100 ans. L'Industrielle Alliance apporte un soutien inébranlable depuis 25 ans aux communautés locale, régionale et nationale. Que ce soit par des dons, des commandites ou des programmes d'encouragement au bénévolat, l'entreprise s’est donné pour objectif de contribuer au mieux-être des communautés dans lesquelles ses employés et ceux de ses filiales vivent et travaillent. Pour ce faire, l'Industrielle Alliance et ses employés s'impliquent activement dans des causes cherchant à améliorer la qualité de vie des gens.

L’Industrielle Alliance soutient tout particulièrement Centraide, pour la puissance de son rayonnement et ses répercussions directes dans la communauté. L’entreprise a versé à Centraide Québec et Chaudière-Appalaches plus de 450 000 $ en 2013 et plus de 520 000 $ en 2014. Par l'entremise de son président et chef de la direction, M. Yvon Charest, l’Industrielle Alliance a joué un rôle majeur pour motiver d’autres entreprises du domaine de l’assurance œuvrant dans la région de Québec et Chaudière-Appalaches à joindre l'élan de générosité envers Centraide.

Un montant de plus de 1,1 million de dollars a été recueilli pour Centraide lors de la campagne de financement qui s'est déroulée à la fin de 2014. À l’échelle du pays, l’Industrielle Alliance a reçu dernièrement le prix Un million de mercis de Centraide Canada, lequel souligne des dons exceptionnels (un million de dollars et plus) versés en 2013 aux Centraide United Way.

Par le biais de son programme de dons, l’entreprise encourage financièrement la participation volontaire d'employés à des activités d'organismes humanitaires auxquels ils s'identifient étroitement. Ainsi 67 000 $ ont été remis à plus de 58 organismes en 2014 et 278 employés de la compagnie se sont personnellement impliqués, soit par une participation à une activité de financement ou à titre de bénévole. L’Industrielle Alliance a placé la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale au cœur de ses priorités philanthropiques. Son engagement envers Centraide, la sensibilisation à laquelle elle contribue et les dons recueillis dans le cadre de ses campagnes témoignent de la profondeur de sa culture d’entraide et de sa solidarité envers l’ensemble de la communauté.

The Printing House Limited - Ontario

The Printing House (TPH) aide à créer des collectivités plus fortes. Créé en 1985, le Charitable Office, une division de TPH, a permis de récolter des millions de dollars pour plusieurs œuvres de bienfaisance. TPH est une véritable entreprise philanthropique qui met ses ressources à contribution, mobilise ses employés pour faire du bénévolat et fournit des services en nature et un soutien financier à des organismes sociaux et culturels.

Parmi ses nombreuses initiatives, on peut mentionner les offres à prix réduits pour les organismes de bienfaisance ou les dons de fournitures aux écoles, aux colonies de vacances, aux centres communautaires et aux garderies de la région. TPH parraine tous les besoins en impression du Gala des Prix du gouverneur général pour les arts de la scène ainsi qu’une campagne annuelle de vente de cartes de vœux dont les profits sont versés à des organismes venant en aide à des programmes d’aide alimentaire divers. Plus de 851 700 dollars ont ainsi été amassés au profit de 56 organismes canadiens de bienfaisance enregistrés.

TPH est un supporteur et partenaire de longue date de la fondation La patrie gravée sur le cœur, qui fournit de l’aide et des services aux membres des Forces armées canadiennes, aux anciens combattants et aux familles de militaires. L’impression gratuite de matériel promotionnel permet à la fondation d’envoyer des centaines d’enfants de militaires dans des colonies de vacances et de financer des programmes de formation en matière de résilience et de thérapie par les pairs pour les soldats malades et blessés. Elle permet aussi de proposer des activités qui renforcent les liens entre les familles de militaires qui déménagent fréquemment d’une base à l’autre et de soutenir des programmes de counseling pour les familles de soldats morts au combat.

TPH, chef de file dans le secteur de l’impression et très impliquée socialement, est une source d’inspiration. Avec plus de 70 succursales à travers le Canada, l’entreprise est une référence et un leader reconnu de l’industrie.

Chandos Construction Ltd. - Prairies

Chandos Construction Ltd. est une entreprise de construction albertaine qui est déterminée à enrichir sa communauté en offrant un appui financier et bénévole à différentes organisations et causes. Depuis près de trois décennies, elle offre un soutien essentiel à l’organisme des Grands frères/Grandes sœurs; l’entreprise lui a accordé des contributions financières et non financières en plus d’y faire du bénévolat. En œuvrant avec ses partenaires sociaux et commerciaux, Chandos était en mesure de réduire au minimum les coûts des services offerts à l’organisme Grands frères/Grandes sœurs. Ce dernier a été ainsi en mesure de tirer le maximum des fonds économisés pour continuer à offrir un soutien communautaire aux enfants et aux familles.

Lors des inondations le long de la rivière Saskatchewan Nord, Chandos Construction a répondu aux besoins de la communauté touchée en envoyant près de 30 employés pour contribuer à ériger un mur de sacs de sable alors que l’eau provenant des bassins inondait l’immeuble de l’organisme des Grands frères/Grandes sœurs. Les bénévoles sont restés pendant toute une semaine; ils ont aidé l’organisme, ses voisins et la communauté avoisinante à passer à travers les inondations. Chandos Construction n’hésite pas à offrir du soutien : l’entreprise a trouvé, fourni et installé un tapis pour la table de billard qui était grandement nécessaire, a fait don d’une table de hockey sur coussin d’air, a remplacé des ampoules, a vérifié l’état d’avancement de projets antérieurs et a aidé le personnel de l’organisme à réaliser certains travaux dans les installations. Pendant un projet de rénovation qui nécessitait le remplacement de certaines fenêtres, la télévision, la console Xbox et le lecteur DVD de l’organisme ont été volés par suite d’une introduction par effraction. Dans les jours qui ont suivi, Chandos Construction a tenu un barbecue pour amasser des fonds et remplacer les appareils électroniques volés. Les employés de l’entreprise ont également siégés au comité d’un tournoi de golf caritatif organisé par Grands frères/Grandes sœurs et ont contribué à amassé pour l’organisme un montant excédant les deux millions de dollars.

Depuis 2005, Chandos Construction a amassé un total de 666 466 $ pour Centraide. En plus de faire des dons en argent, les employés de Chandos Construction offrent leur temps, leur talent et leur savoir-faire dans le cadre d’activités de bénévolat relevant de leur Campagne Centraide annuelle. Chandos Construction joue un rôle de chef de file : l’entreprise fait participer chaque employé, même les sous-traitants et les gens de métier, à sa Campagne Centraide. Par exemple, l’entreprise a organisé une initiative intitulée « Café du monde » qui a permis de réunir un groupe d’entreprises pour échanger des pratiques exemplaires et des idées de campagnes et ainsi consolider les efforts de tous.

Lors du récent ralentissement économique, comme bien d’autres entreprises, Chandos Construction a éprouvé certaines difficultés mais elle a continué à verser à Centraide des sommes égales aux contributions de ses employés continuant ainsi à être une source d’inspiration pour d’autres entreprises de la communauté.

Victory Square Labs - Colombie-Britannique et Nord

Victory Square Labs (VSL) favorise l’innovation dans le milieu entrepreneurial et social en Colombie-Britannique et à l’étranger. Fondée par Shafin Diamond Tejani en 2007, l’entreprise propose une aide financière, du mentorat et des ressources aux entrepreneurs évoluant dans le secteur du Web, des applications mobiles, des jeux et du cinéma, avec un accent particulier sur le financement des entreprises socialement responsables et des entrepreneurs membres de minorités.

Dans le cadre de son modèle de fonds philanthropique, VSL verse 12,5 % de ses profits annuels et encourage ses employés à donner 40 heures de temps et d’expertise professionnelle à des organismes à but non lucratif locaux afin de les renforcer leur impact dans la collectivité. Ils ont recruté des entrepreneurs, des professionnels, des bénévoles et des leaders communautaires pour créer un réseau de partenaires locaux partageant une passion et des objectifs similaires. En Colombie-Britannique, leur mission se concentre sur le renforcement de la capacité organisationnelle des organismes à but non lucratif au service des jeunes dans le besoin et à risque. VSL a pour vision de faire en sorte que le plus d’enfants et de jeunes possibles atteignent leur plein potentiel.

M. Tejani et son équipe ont donné 7 500 heures de bénévolat depuis la fondation de l’entreprise. Ils ont aussi aidé à amasser plus de 75 millions de dollars pour des programmes scolaires et des organismes communautaires et ont versé plus de 250 000 dollars sous forme de bourses.

VSL consacre son temps, ses connaissances et ses ressources financières à des organismes sans but lucratif tels que Social Venture Partners, BC Children’s Hospital, The KidSafe Project, Athletics4Kids, Children’s Wish, Growing Chefs, Futurpreneur, Young Entrepreneur Leadership Launchpad, Forum for Women Entrepreneurs, Project Somos, Pratham, World Partnership Walk et Focus Humanitarian Assistance.

Au cours de la dernière année seulement, ces partenariats ont permis de fournir à plus de 450 enfants vulnérables soutien, sécurité, programmes et repas nutritifs, et de réaliser le rêve de 10 enfants en phase terminale. Ils ont aussi permis à 800 jeunes défavorisés d’accéder à un sport amateur organisé. Enfin, des parents et membres de la communauté ont suivi une formation sur les aliments sains et les chaînes alimentaires saines dans 34 écoles partout dans la province.

VSL travaille actuellement avec KidSafe sur leur Programme Pause Estivale Annuelle. Ce dernier, entièrement gratuit, sera offert à des enfants issus de six écoles primaires du centre-ville de Vancouver fournissant ainsi à des étudiants émotionnellement et économiquement vulnérables un lieu sûr quand l’école fermera ses portes.

Innovation sociale

OJNB – Sistema Nouveau-Brunswick - Atlantique

L’un des programmes de musique destinés aux jeunes les plus respectés au Canada, l’Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick (OJNB) inspire des enfants et des jeunes grâce à la musique. Inspiré à l’origine par le modèle vénézuélien mondialement reconnu El Sistema, l’OJNB rêvait d’établir un programme de musique destiné aux enfants et aux jeunes désavantagés du Nouveau-Brunswick, de leur offrir un endroit où ils pourraient développer des compétences musicales. Le résultat de ce rêve est Sistema Nouveau-Brunswick, un programme de musique gratuit qui permet aux enfants de réaliser leur potentiel et d’être inspirés.

L’OJNB a été en mesure d’articuler sa vision et d’obtenir le soutien des districts scolaires locaux, des personnes, des entreprises et de la province du Nouveau-Brunswick en vue d’élaborer un programme de musique parascolaire viable pour la communauté. Sistema Nouveau-Brunswick a commencé avec un centre, un enseignant et 50 enfants. Aujourd’hui, plus de 570 enfants y prennent part chaque jour, et il emploie 40 artistes enseignants dans quatre lieux, qui enseignent en français et en anglais dans les zones rurales et urbaines. Chaque jour après l’école, pendant trois heures, les enfants dont les circonstances personnelles et économiques les marginalisent peuvent apprécier et jouer de la musique. Des évaluations récentes du travail de Sistema Nouveau-Brunswick réalisées en partenariat avec le ministère de la Culture, du Tourisme et de la Vie saine du Nouveau-Brunswick, ont permis de recueillir des preuves convaincantes que le travail a remédié à des problèmes psychosociaux qui concernent de nombreux enfants, et que l’éducation musicale a été un moyen efficace d’améliorer le développement neural et la réussite scolaire chez les enfants.

Le programme Sistema Nouveau-Brunswick de l’OJNB transforme en profondeur la vie des enfants du Nouveau-Brunswick et d'ailleurs. Son leadership et l’enthousiasme de ses bénévoles ont engendré la création d’autres sites Sistema dans tout le pays. En conséquence, l’absentéisme dans les écoles a diminué, les enseignants ont observé une amélioration du comportement en classe et un changement réel important chez les enfants, notamment une augmentation de l’estime de soi et de la confiance en soi.

La Tablée des Chefs - Québec

La Tablée des Chefs s’est donné pour mission de lutter contre l’insécurité alimentaire, de nourrir les familles dans le besoin et d’éduquer les générations futures en développant leur autonomie alimentaire. C’est aussi un vecteur d’implication sociale d'une centaine de chefs, cuisiniers et pâtissiers professionnels, en plus de nombreux foodies désireux de contribuer à la cause de l’organisation.

La mission de La Tablée des Chefs répond aux besoins de la communauté dans son ensemble, mais particulièrement à ceux des milieux défavorisés. En sensibilisant plusieurs milieux (hôtelier, restauration, organisations, etc.) au gaspillage des aliments, La Tablée des Chefs a réussi à connecter 47 établissements à son service de récupération alimentaire. Ainsi en 2013 et avec la collaboration de plusieurs organismes de bienfaisance, 360 000 repas ont été remis à des familles dans le besoin. Son service de courtage en alimentation a même fait des adeptes à l’extérieur du Québec. Des ententes avec des chefs de grands hôtels à Toronto et à Calgary ont d’ores et déjà été établies et, au Mexique, un partenariat a été créé avec Starwood Hotels and Resorts.

La Tablée des Chefs s’occupe également de l’éducation culinaire, misant ainsi sur la formation des jeunes en matière d’autonomie alimentaire. À travers des formations dans les écoles secondaires, Centres de jeunesse, camps culinaires et autres milieux communautaires, l’organisation cherche à faire de l’acquisition des connaissances culinaires la pierre angulaire de l’autonomie nutritionnelle. Ainsi les jeunes des milieux défavorisés sauront moins dépendre des banques alimentaires, une fois arrivés à l’âge adulte. En 2013, 15 000 jeunes ont pu bénéficier de ce programmes, et ce, dans 8 régions à travers le Québec. Le programme a énormément grandi depuis son instauration et couvre aujourd’hui 45 écoles secondaires et 12 régions dans la province.

La Tablée des Chefs fait preuve d’un dynamisme infatigable, d’une créativité manifeste et d’un esprit entrepreneurial aiguisé afin de relever le défi de développer l'autonomie alimentaire des populations défavorisées et particulièrement les jeunes. Leur implication au sein de la collectivité est nécessaire et représente un exemple modèle d'un organisme à but non lucratif innovateur.

Haven on the Queensway - Ontario

Haven on the Queensway offre aux membres de la communauté les ressources essentielles pour réussir. Haven on the Queensway est une organisation caritative qui répond aux besoins physiques, émotionnels et spirituels des personnes vivant à Toronto et dans les communautés avoisinantes. Depuis sa création en 2009, Haven on the Queensway aide les personnes de la communauté qui luttent contre la pauvreté ou qui se trouvent en situation de crise. Son but est de répondre à leurs besoins quotidiens de base pour qu’ils puissent devenir autonomes et être en mesure de contribuer à leur collectivité.

Haven on the Queensway coordonne plusieurs programmes, dont une banque alimentaire hebdomadaire, un placard à vêtements, un centre de livres pour enfants, un centre de premiers soins pour femmes enceintes et nouveaux parents, Pathway to Peace (un groupe de soutien en 12 étapes), RAHAB (un programme destiné aux personnes qui quittent le commerce du sexe), Alcooliques anonymes, un programme de réinsertion des ex-détenus, Hope With Wheels (une fourgonnette visant à répondre aux besoins des personnes sans abri) et le Lakeside Community Dinner ainsi que d’autres programmes de counseling et d’emploi. Cet ensemble de services permet à de nombreux clients de réussir à établir ou à reconstruire leur vie dans une atmosphère de respect, de dignité et de sécurité.

Haven on the Queensway a créé de nombreux partenariats avec des organisations communautaires. L’organisme travaille entre autre avec la Daily Bread Food Bank qui lui fournit plus d’une tonne de nourriture tous les mardis. Ce lien est vital pour l’organisation, qui dessert près de 350 personnes (120 familles) par semaine. L’organisme travaille également en partenariat avec Youth Unlimited et a créé un programme de réinsertion spécialement conçu pour les femmes qui souhaitent quitter le commerce du sexe.

Les activités de Haven on the Queensway comptent de nombreux bénéficiaires, le groupe le plus important étant les personnes qui participent au programme de banque alimentaire. Mais les mères célibataires, les personnes sans abri, les anciens alcooliques, les enfants, les anciennes travailleuses du sexe et les personnes ayant un casier judiciaire trouvent également une aide dans ses programmes de counseling. Un excellent exemple du programme d’approche de l’organisme est son programme hebdomadaire Hope With Wheels, qui répond aux besoins des personnes sans abri d’Etobicoke et du centre-ville de Toronto. Haven on the Queensway a également élaboré un programme adapté aux personnes qui doivent réaliser des heures de service communautaire sur ordre d’un tribunal, ce qui leur donne la possibilité de participer à des programmes en vue de rediriger leur énergie d’une façon plus positive.

Haven on the Queensway compte 100 bénévoles. Nombre d’entre eux sont des personnes âgées qui cherchent à apporter une contribution, des jeunes qui veulent apprendre à venir en aide à autrui, des adultes qui souhaitent faire une différence durable dans leur communauté, et d’anciens clients qui ont connu des temps moins favorables et qui souhaitent rendre à la communauté.

Canadian Western Agribition - Prairies

Canadian Western Agribition (CWA) aide à souligner la richesse de la communauté agricole canadienne. Depuis plus de 45 ans, CWA organise une exposition agricole annuelle de six jours qui accueille plus de 127 000 visiteurs de plus de 70 pays du monde entier. Grâce à 200 employés et à plus de 400 bénévoles, CWA est une plateforme qui met en valeur les produits de haute qualité, les technologies et les animaux du Canada. L’exposition donne aux visiteurs l’occasion de participer à une large gamme d’événements comprenant notamment des chiens de race, des concours de traction chevaline, des rodéos et des expositions à la culture des Premières Nations.

En partenariat avec les trois paliers de gouvernement, la contribution économique de CWA s’élève à plus de 37 M$ par an, et bénéficie à la communauté, à Regina et à la province en créant des emplois, en augmentant les ventes de produits et en donnant à un nombre considérable de visiteurs l’occasion d’apprendre à connaître l’agriculture dans une atmosphère divertissante et agréable. Plus de 6000 jeunes enfants participent à des programmes scolaires organisés conçus pour offrir aux jeunes une expérience interactive de l’agriculture. Tous les bénéfices générés par l’exposition sont reversés dans les programmes et ont notamment contribué à appuyer la construction récente d’une installation comptant six patinoires et un terrain de soccer dont profitent la ville et les zones avoisinantes. CWA fait également fonction de leader par rapport à l’application des technologies comme la diffusion sur le Web des expositions et des ventes de bovins dans le monde entier, et à l’adoption de technologies de traçabilité, positionnant ainsi le Canada comme un leader de la production de bétail et de la salubrité des aliments.

Le lancement par CWA du First Nations Pavilion sert d’inspiration à la communauté des Premières Nations, car celui-ci célèbre la culture des Premières Nations et met à l’honneur des entreprises prospères et des leaders. Le Pavilion crée un environnement de partage et un sentiment de fierté par rapport aux réalisations, aux langues, à l’artisanat et aux traditions des Premières Nations.

CWA génère un ensemble de retombées socio-économiques positives qui se soutiennent elles-mêmes depuis plus de quatre décennies. Elle contribue à la communauté dans son ensemble en attirant des visiteurs, en éduquant les enfants et les jeunes, en fournissant un lieu de commercialisation qui attire des participants et des visiteurs du monde entier.

L'Association du Nunavut pour les arts et l'artisanat (NACA) - Colombie-Britannique et Nord

L'Association du Nunavut pour les arts et l'artisanat (NACA) a grandement contribué à la promotion et au développement du secteur des arts et de l’artisanat du Nunavut, tant au Canada qu’à l’étranger. NACA utilise ses fonds pour générer plus de 600 000 $ par an et soutenir plus de 3 700 artistes qui ont de la peine à trouver des façons de promouvoir, de vendre et de distribuer leurs produits. Cette association cherche à accroître la visibilité des artistes en organisant des événements tels que le salon professionnel et la conférence Northern Lights à Ottawa. Les artistes peuvent y promouvoir leur travail aux échelons national et international. Ces types d’événements favorisent la visibilité des artistes du Nunavut et permettent de comprendre l’art et l’artisanat inuit et ce qu’ils offrent à titre de forme artistique primordiale dans la société d’aujourd’hui.

NACA travaille en partenariat avec de nombreux intervenants pour permettre aux jeunes et aux artistes émergents de devenir des artistes à temps plein, s’ils le souhaitent. Les services offerts par NACA permettent aux artistes de trouver des façons nouvelles et novatrices d’acquérir des compétences dans le domaine de l’art. En étant très active dans le Nunavut, NACA a été en mesure de mettre en contact des artistes situés dans des communautés éloignées avec des galeries dans le sud du Canada, ce qui leur donne plus de possibilités de vendre leurs œuvres et de répondre aux besoins financiers de leur famille.

L’approche de NACA est un modèle de réussite et de nombreuses organisations souhaitant promouvoir et mettre en valeur l’art et la culture inuits font appel à elle pour la planification d’activités culturelles et pour bénéficier d’un leadership.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :