La Garde côtière canadienne ouvre une station de recherche et sauvetage à Victoria et annonce deux nouvelles embarcations de sauvetage sur la côte Ouest

Communiqué de presse

Victoria (Colombie-Britannique province) - Terry Beech, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, était aujourd’hui à Victoria, en Colombie-Britannique, afin d’ouvrir une nouvelle station de recherche et sauvetage de la Garde côtière canadienne et pour dévoiler les détails de deux nouvelles embarcations de sauvetage de la Garde côtière qui seront placées sur la côte Ouest. M. Beech a fait les annonces au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

La nouvelle station de Victoria est maintenant en service et permet de renforcer la capacité de recherche et sauvetage maritimes de la Garde côtière aux alentours de Victoria et dans l’est et le centre du détroit de Juan de Fuca. Elle tire parti des partenariats de longue date entre la Garde côtière canadienne et les organisations bénévoles comme la Royal Canadian Marine Search and Rescue, et avec la Marine royale du Canada et les premiers intervenants locaux, pour améliorer le système de sécurité maritime dans la région.

La station de Victoria hébergera un bateau de sauvetage de la Garde côtière canadienne de 14,7 mètres de long et un canot pneumatique à coque rigide. Elle est située à la base de la Garde côtière canadienne de Victoria dans la baie James. Elle fonctionnera 24 heures sur 24.

La Garde côtière canadienne ouvre quatre nouvelles stations de recherche et sauvetage en Colombie-Britannique dans le cadre du Plan de protection des océans, auquel le gouvernement du Canada consacre 1,5 milliard de dollars en vue d’améliorer la sécurité maritime, de protéger le milieu marin et les collectivités côtières du Canada, et de soutenir la croissance économique. Les autres stations de la Colombie-Britannique seront situées dans les régions de la baie Hartley, de la baie Nootka et de Port Renfrew.

Monsieur Beech a également annoncé que la Garde côtière déploiera deux nouvelles embarcations de recherche et sauvetage en Colombie-Britannique en 2019. Le NGCC McIntyre Bay sera placé à Prince Rupert et le NGCC Pachena Bay desservira la région de Port Hardy à titre de mesure provisoire. Ces navires, munis de capacités de recherche et sauvetage modernes, seront opérationnels jusqu’à cent milles marins de la côte.


Citations

« Nous sommes déterminés à assurer que les hommes et les femmes de la Garde côtière canadienne aient l'équipement et les ressources dont ils ont besoin pour assurer la sécurité des navigateurs et la protection du milieu marin. La station de recherche et sauvetage de Victoria procurera un avantage immédiat aux navigateurs dans la région de Victoria et dans l’est et le centre du détroit de Juan de Fuca. Elle renforcera la capacité de la Garde côtière canadienne à intervenir en cas d’incidents maritimes de toutes sortes, y compris la recherche et le sauvetage, et l’intervention environnementale. »

Terry Beech, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Des études sur la façon d’améliorer la recherche et le sauvetage dans tout le Canada ont révélé que l’est et le centre du détroit de Juan de Fuca correspondent à une région qui bénéficierait d’une capacité accrue.

  • Les activités de recherche et sauvetage maritimes dans la région font appel aux partenaires comme la Royal Canadian Marine Search and Rescue, la Marine royale du Canada et les premiers intervenants locaux dotés de ressources hydriques comme les services d’incendie et de police, et la Gendarmerie royale du Canada.

  • La Garde côtière canadienne est soutenue, dans ses activités de recherche et sauvetage maritimes, par la Garde côtière auxiliaire canadienne, un réseau de 4 000 bénévoles d’un bout à l’autre du Canada. Une nouvelle section de la Garde côtière auxiliaire sera créée en Colombie-Britannique afin de soutenir les collectivités autochtones.

  • En tout, sept nouvelles stations de recherche et sauvetage maritimes ouvrent leurs portes dans le cadre du Plan de protection des océans, dont quatre en Colombie­Britannique et trois à Terre-Neuve-et-Labrador.

  • Le NGCC McIntyre Bay et le NGCC Pachena Bay figurent parmi les 12 nouveaux bateaux de sauvetage construits dans le cadre de l’Initiative visant les infrastructures fédérales et du Plan de renouvellement de la Flotte. Le Chantier Naval Forillon, établi à Gaspé, au Québec, et Hike Metal Products, de Wheatley, en Ontario, ont obtenu des contrats en juillet 2015 pour la construction de nouveaux bateaux de sauvetage, ce qui a eu pour résultat la création et le maintien d’environ 105 emplois.

  • Ces bateaux de sauvetage font partie d’une nouvelle classe de navires qui portent des noms de baies situées au Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Vincent Hughes
Attaché de presse
Cabinet du ministre
Pêches, Océans et Garde côtière canadienne
613-992-3474 
Vincent.Hughes@dfo-mpo.gc.ca

C-RP-18-16F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada 

Suivez-nous sur Twitter!   http://www.twitter.com/PechesOceansCAN

Pour de plus amples renseignements au sujet de la Garde côtière canadienne, visitez le  www.ccg-gcc.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/GardeCotiereCanadienne 

Suivez-nous sur Twitter!   http://www.twitter.com/GardeCotiereCAN 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :