Le gouvernement du Canada et la Première Nation Ahousaht partenaires d’un nouveau bateau dédié aux interventions, en vue de renforcer la sécurité maritime en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

Le 19 mai 2021

Victoria (C.-B.) - Dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones de la Garde côtière canadienne, la Première Nation Ahousaht a reçu et mis à l’eau son nouveau bateau communautaire dédié aux interventions. Membre fondateur de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières (GCA-PNC), la Première Nation Ahousaht travaille et s’entraîne avec la Garde côtière canadienne et d’autres premiers intervenants pour assurer la sécurité maritime sur la côte ouest de l’île de Vancouver.

Aux termes du Plan de protection des océans, le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones de la Garde côtière canadienne finance les collectivités pour l’achat d’embarcations et d’équipement afin d’améliorer la sécurité maritime et les missions d’intervention d’urgence dans leurs territoires traditionnels. Le nouveau bateau communautaire réservé aux interventions de la Première Nation Ahousaht est un bâtiment de 29 pieds capable de naviguer à 32 nœuds, ce qui est indispensable dans toute situation d’urgence. Sa portée est estimée à 400 milles marins.

La GCA-PNC est la première Garde côtière auxiliaire entièrement autochtone au Canada. Elle compte plus de 50 membres des Premières Nations Ahousaht, Heiltsuk, Gitxaala, Nisgaa, Kitasoo et Quatsino. Les Premières Nations de la côte de la Colombie-Britannique possèdent une connaissance traditionnelle approfondie des eaux et des conditions locales, et sont depuis longtemps les premières à intervenir en cas d’urgence maritime.

Les bénévoles de la GCA-PNC sont formés par la Garde côtière au sauvetage en eau froide, aux techniques de recherche, aux premiers soins en mer, aux protocoles de communication inter-organismes, et à l’utilisation d’équipement de sauvetage spécialisé. Ses membres s’exercent et s’entraînent également sur l’eau avec la Garde côtière et d’autres intervenants de première ligne dans leurs collectivités, et sont disponibles sur appel pour répondre 24 heures sur 24, 365 jours par an, aux urgences maritimes dans les régions éloignées sur le littoral de la Colombie-Britannique.

Le Plan de protection des océans, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, est le plus important investissement jamais fait pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national renforce le système de sécurité maritime de classe mondiale du Canada et offre des possibilités économiques aux Canadiens aujourd’hui, tout en protégeant nos côtes et nos ressources propres pour les générations futures. Ces travaux sont réalisés en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux et les collectivités côtières.

Citations

« Notre gouvernement reconnaît le rôle crucial que les communautés des Premières Nations jouent depuis des générations, en protégeant les navigateurs, la vie marine et les écosystèmes côtiers Le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones consiste à aider les Premières Nations à poursuivre ce travail avec l’équipement dont elles ont besoin pour réussir. Nous continuerons de travailler avec la Première Nation Ahousaht, et d’autres communautés côtières pour protéger les océans du Canada d’un océan à l’autre. »

- L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Merci à la Première Nation Ahousaht pour son indispensable leadership en faveur des eaux côtières de la Colombie-Britannique, mené au sein de la Garde côtière auxiliaire des nations côtières. Grâce au Plan de protection des océans, des initiatives telles que le Programme de bateaux communautaires, améliorent la capacité du Canada à intervenir en cas d'urgence maritime, plus rapidement et plus efficacement que jamais. »

- L'honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

« Le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones a connu un autre succès dans le cadre de notre plan historique de protection des océans. Les Premières Nations côtières sont les gardiennes de la côte du Pacifique depuis des siècles, et nous leur offrons simplement de plus importantes ressources pour poursuivre ce travail vital. Merci à la Première Nation Ahousaht pour son partenariat en la matière et son dévouement continu à protéger les magnifiques côtes et voies navigables du Pacifique. »

- Terry Beech, secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« J’aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à faire de notre navire spécialisé de recherche et sauvetage une réalité. Permettez-moi également de rendre hommage aux bénévoles de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières, l’épine dorsale de la recherche et du sauvetage maritimes de notre collectivité. Ce navire permettra à nos bénévoles de fournir des services de recherche et sauvetage de premier ordre et de prodiguer des soins aux côtés de nos partenaires de mission et de nos voisins, en offrant des services maritimes efficaces aux personnes en détresse. »

- Alec Dick, président du conseil d’administration de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières

« Ce nouveau navire réservé à la recherche et au sauvetage a suscité un grand sentiment de fierté au sein de la collectivité, en particulier chez les membres dévoués de l’équipage bénévole de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières. La possession d’un navire spécialisé prêt à intervenir en cas d’urgence maritime améliore et renforce réellement notre programme de recherche et sauvetage ici, dans les eaux locales et territoriales. Les équipages pourront collaborer plus efficacement avec la Garde côtière canadienne et les partenaires de recherche et sauvetage, ce qui permettra de sauver des vies en mer. »

- Luke Michael Swan Jr., trésorier et secrétaire du conseil d’administration de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières

« Dans mon rôle de directeur exécutif de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières, la première Garde côtière auxiliaire dirigée par des Autochtones au Canada, j’ai été témoin de la croissance considérable et rapide de l’organisation. Je tiens à souligner avant tout le rôle essentiel de ce navire spécialisé de recherche et sauvetage, et son importance pour les membres de la Garde côtière auxiliaire dans la protection des marins et des collectivités côtières. Nos équipages sont tout simplement les gardiens les plus expérimentés du milieu marin, et ils sont incontestablement indispensables au système de sécurité maritime du Canada d’aujourd’hui. »

- Conrad J.S. Cowan, directeur exécutif de la Garde côtière auxiliaire des Premières Nations côtières

Faits en bref

  • La Première Nation Ahousaht a reçu 214 156 $ dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones pour l’achat d’un navire d’intervention et d’équipement de sécurité spécialisés.

  • Les membres de la Première Nation Ahousaht ont été les premiers sur les lieux de plusieurs incidents maritimes, notamment le naufrage du navire d’observation des baleines Leviathan II en 2015.

  • La GCA-PNC a été parrainée par le gouvernement du Canada et constituée au milieu de l’année 2018 dans le but de fournir des services bénévoles organisés de recherche et  sauvetage maritimes dans les régions côtières éloignées de la Colombie-Britannique.

  • La GCA-PNC est une organisation bénévole composée entièrement de membres de Premières Nations qui renforce la capacité de recherche et sauvetage maritimes dans les eaux relevant du gouvernement fédéral, en tant que partenaire officielle de la GCC.

  • L’objectif du programme de la Garde côtière auxiliaire canadienne est de fournir des membres bien localisés, formés et qualifiés ainsi que des navires qui sont prêts et disponibles pour appuyer les activités de la GCC.

  • Depuis le lancement du Plan de protection des océans en novembre 2016, plus de 50 initiatives ont été annoncées d’un océan à l’autre dans les domaines de la sécurité maritime, de la recherche et de la protection des écosystèmes. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada et Garde côtière canadienne
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Conrad Cowan
Directeur exécutif
Garde auxiliaire pour les Premières Nations côtières
778-700-9090
 c.cowan@cn-cga.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :