Ouverture de la station d’embarcations de sauvetage côtier à Rankin Inlet pour la saison

Communiqué de presse

23 juin 2021

Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) - La sécurité des navigateurs et la protection du milieu marin sont les principales priorités de la Garde côtière canadienne. Nos postes d’embarcations de sauvetage côtier (ESC) améliorent notre capacité à répondre aux urgences dans les eaux canadiennes.

La station d’ESC de Rankin Inlet, au Nunavut, est maintenant ouverte pour la saison d’activité 2021. Le personnel de la station est composé d’étudiants autochtones de niveau postsecondaire embauchés et formés par la Garde côtière canadienne. La station de Rankin Inlet a été créée dans le cadre du Plan de protection des océans du Canada.

Le programme des ESC offre une expérience de travail pratique aux membres d’équipage, qui acquièrent des compétences en sauvetage, et fournit des services supplémentaires de recherche et de sauvetage maritime (SAR) pendant la saison estivale. À Rankin Inlet, l’équipage des ESC joue un rôle important dans le système de préparation et d’intervention en cas d’urgence, en collaboration avec la Garde côtière auxiliaire canadienne, les communautés autochtones et d’autres organisations du Nord afin d’accroître la sécurité maritime dans les eaux arctiques. La saison dernière, l’équipage de la station d’ESC de Rankin Inlet a effectué trois exercices de formation, est intervenu dans six cas de SAR et a parcouru plus de 2 062 milles nautiques.

Les équipages des embarcations de sauvetage côtier sont appelés à intervenir dans des cas de détresse, qu’il s’agisse d’un navire chaviré, d’un bateau qui prend l’eau ou d’une urgence médicale. Les équipages sensibilisent également le public aux questions de sécurité nautique dans les collectivités qu’ils desservent, comme les règles de navigation et l’équipement de sécurité requis pour les navires.

La Garde côtière surveille activement l’évolution de la pandémie de COVID-19 et travaille en étroite collaboration avec les gouvernements et les organisations des Inuits, des Premières Nations et des Métis, les gouvernements territoriaux et provinciaux, les collectivités de l’Arctique, l’industrie et d’autres partenaires du Nord afin de prendre des décisions fondées sur les directives des autorités sanitaires fédérales, provinciales, territoriales et municipales.

La Garde côtière maintient ses opérations et ses niveaux de service habituels dans l’Arctique, et des procédures opérationnelles nationales standard sont en place afin de prévenir la propagation du virus. Celles-ci comprennent notamment des procédures de dépistage poussées et des pratiques d’hygiène supplémentaires pour tous les équipages de la Garde côtière. À Rankin Inlet, une surveillance quotidienne de la santé, comprenant notamment des contrôles de température, sera effectuée, et toutes les activités non essentielles de mobilisation du public en personne dans l’Arctique ont été annulées cette année.

Le Plan de protection des océans, qui se chiffre à 1,5 milliard de dollars, est le plus important investissement jamais fait pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Il s’agit d’un plan national visant à établir un système de sécurité maritime plus solide, qui offre aujourd’hui des possibilités économiques aux Canadiens tout en protégeant nos zones côtières et la qualité de l’eau pour les générations à venir. Ce travail est effectué en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux et les collectivités côtières.

Dans l’ouest de la baie d’Hudson, toute urgence maritime peut être signalée au Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton 24 heures sur 24, toute l’année, au numéro sans frais 1-800-267-7270, ou par radio VHF (canal 16).

Multimédia supplémentaire

Sauvetage côtier de Rankin Inlet
Le personnel de la station d’embarcations de sauvetage côtier de Rankin Inlet est maintenant prêt pour la saison 2021.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Direction générale des communications
Pêches et Océans Canada et Garde côtière canadienne
Région de l’Arctique
204-984-4715
XCA.Media@dfo-mpo.gc.ca

Lauren Solski
Conseillère en communications
Pêches et Océans Canada et Garde côtière canadienne
519-383-1909
Lauren.Solski@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :