La Garde côtière annonce le retrait réussi du pétrole en vrac de l’épave du NM Schiedyk en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

Le 12 juillet 2021

Baie Nootka, Colombie-Britannique – Le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger les océans et les voies navigables du Canada, et agit pour lutter contre la menace posée par les épaves et les navires abandonnés ou dangereux.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé le retrait réussi d’environ 60 tonnes de mazout lourd et de diésel du NM Schiedyk, une épave historique qui représentait une menace importante pour le milieu marin dans la région de la baie de Nootka, en Colombie-Britannique.

L’opération de récupération des hydrocarbures du navire a été menée par le groupe Resolve Marine, une société basée aux États-Unis. Des sous-traitants canadiens ont appuyé l’opération, y compris le navire Atlantic Condor immatriculé au Canada, qui a servi de plate-forme d’exploitation sur l’eau.

En raison de la profondeur du NM Schiedyk, le groupe Resolve Marine a utilisé des véhicules télécommandés pour percer des trous dans les quatre réservoirs de carburant du navire, et fixer une vanne de drainage avec un tuyau fixé pour les opérations de pompage. Pour enlever le mazout lourd, de l’eau chaude a été injectée dans les réservoirs pour liquéfier l’huile à l’intérieur. Le mélange d’huile et d’eau a ensuite été pompé à la surface à travers les tuyaux, et à bord de l’Atlantic Condor, où l’huile et l’eau ont été séparées. Les réservoirs à bord du NM Schiedyk ont ensuite été rincés jusqu’à ce qu’aucun carburant n’y soit plus détecté.

La Garde côtière canadienne et la Société d’intervention maritime de l’Ouest canadien étaient sur l’eau pour intervenir en cas de déversement de pétrole, et des membres de la Première Nation Mowachaht/Muchalaht, de Pêches et Océans Canada, d’Environnement et Changement climatique Canada, et d’autres partenaires et entrepreneurs surveillaient les rivages, les zones sensibles, les mammifères marins et d’autres espèces sauvages pendant toute la durée de l’opération.

L’intervention a été gérée conjointement par la Garde côtière canadienne, le ministère de l’Environnement et de la Stratégie en matière de changement climatique de la Colombie-Britannique, et la Première Nation Mowachaht/Muchalaht, avec un poste de commandement virtuel en cas d’incident composé de personnel provenant de tout le Canada.

Le NM Schiedyk, un cargo de 147 mètres, a coulé en 1968 après avoir heurté une corniche submergée du côté sud de l’île Bligh, et plus tard dérivé le long du chenal Zuciarte pour couler dans 120 mètres d’eau du côté est de l’île Bligh. Des traces d’hydrocarbures ont été repérées sur l’eau en décembre 2020, et la Garde côtière canadienne a établi un poste de commandement en cas d’incident pour mener des opérations de surveillance et de confinement.

Citations

« Mes sincères remerciements à tous les partenaires qui ont permis de mettre un terme à la menace posée par le NM Schiedyk. Il s’agissait d’une opération difficile, à cause de la profondeur du navire, et de son emplacement éloigné, mais elle était cruciale. La pollution marine menace gravement nos océans et toute la vie marine qu’ils abritent. Le succès de cette opération est un grand soulagement et le résultat direct de l’expertise, du travail d’équipe, et du dévouement de toutes les personnes qui y ont participé. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Les résultats récents d’une évaluation technique ont déterminé qu’une action immédiate pour éliminer le carburant en vrac était nécessaire pour protéger la baie Nootka, une région riche en beauté naturelle, en histoire, en culture, en faune, et se situant dans le territoire traditionnel de la Première Nation Mowachaht/Muchalaht.

  • En plus du carburant pompé de l’épave, plus de 48 500 kg de déchets pétroliers et huileux ont été récupérés depuis le début de l’intervention en décembre 2020. Des renseignements plus détaillés sur l’intervention sont disponibles sur le site Web de l’incident, hébergé par la Western Canada Marine Response Corporation, à l’adresse suivante : www.spillresponsebc.ca (en anglais seulement)

  • Construit en Irlande en 1948, le NM Schiedyk est un cargo de 147 mètres (483 pieds) qui a coulé le 3 janvier 1968. Avant que les 34 membres d’équipage n’abandonnent le navire, du pétrole a été signalé sur l’eau, mais on ne sait pas quelle quantité d’hydrocarbures s’est échappée à ce moment-là.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia Mcmackin
Attachée de presse  
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :