La Garde côtière canadienne et la Nation Heiltsuk annoncent un projet pilote de 5 millions de dollars pour appuyer l’établissement de l’équipe d’intervention d’urgence maritime Heiltsuk

Communiqué de presse

Le 26 octobre 2022

Bella Bella, Colombie-Britannique - Les communautés côtières autochtones entretiennent des liens avec les océans du Canada depuis plusieurs générations. Dans le cadre de la prochaine phase du Plan de protection des océans du Canada, le gouvernement du Canada collabore avec les Premières Nations pour améliorer davantage la façon dont nous intervenons en cas d’urgence maritime. Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Joyce Murray, et la Nation Heiltsuk ont annoncé le lancement du projet pilote de l’Équipe d’intervention d’urgence maritime Heiltsuk, qui vise à améliorer la sécurité maritime sur la côte centrale de la Colombie-Britannique.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, la Garde côtière canadienne fournit plus de 5 millions de dollars pour lancer immédiatement un projet pilote visant à appuyer la mise sur pied de l’Équipe d’intervention d’urgence maritime Heiltsuk. Cette équipe sera intégrée au système fédéral de préparation et d’intervention maritimes en tant qu’intervenant tiers en cas d’incidents de pollution marine. Le projet comprendra la mobilisation des membres de la collectivité, des exercices et de la formation sur l’eau, l’achat d’équipement, et l’élaboration de stratégies d’intervention sur le territoire des Heiltsuk.

Il s’agit de l’une des nombreuses collaborations entre la Garde côtière canadienne et la Nation Heiltsuk. Le gouvernement du Canada et la Nation Heiltsuk continuent de travailler ensemble pour améliorer le rôle de la Nation dans l’intervention environnementale maritime, afin de fournir une capacité d’intervention d’urgence sur les côtes de la Colombie-Britannique. S’appuyant sur plusieurs années de discussions collaboratives, un protocole d’entente a été signé en mars 2021, officialisant un engagement entre la Nation et le gouvernement du Canada à améliorer la capacité communautaire d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures, y compris la mise sur pied de l’équipe d’intervention d’urgence maritime Heiltsuk.

Le Plan de protection des océans est une réussite canadienne. Lorsque les peuples autochtones, l’industrie, les collectivités, le milieu universitaire et le gouvernement travaillent ensemble pour protéger notre environnement, faire croître notre économie, et soutenir de bons emplois partout au pays, nous obtenons des résultats concrets. Un Plan de protection des océans renouvelé et élargi préservera la santé de nos océans et de nos côtes, fera progresser la réconciliation, et bâtira un avenir propre pour nos enfants et nos petits-enfants.

Citations

« En travaillant ensemble à tous les niveaux, le gouvernement du Canada et les collectivités autochtones continuent d’améliorer la sécurité des eaux locales et du milieu marin. Je suis heureuse de miser sur notre important partenariat avec la Nation Heiltsuk pour améliorer la sécurité maritime et la préparation en cas d’incidents de pollution grâce à cette initiative. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« La Garde côtière canadienne et la Nation Heiltsuk travaillent ensemble depuis de nombreuses années pour améliorer continuellement la sécurité maritime sur la côte Ouest. Le financement annoncé aujourd’hui contribuera à renforcer ce partenariat alors que nous travaillons à protéger l’environnement. »

Mario Pelletier, commissaire de la Garde côtière canadienne 

« En tant que gardiens de nos terres et de nos eaux, la vision des Heiltsuk est d’être en mesure de protéger notre territoire contre les déversements d’hydrocarbures. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’aller de l’avant avec cet important travail, qui nous aidera à nous acquitter de notre responsabilité d’assurer la sécurité de notre côte. »

K̓áwáziɫ Marilyn Slett, conseillère en chef, Nation Heiltsuk

« Ce projet nous aidera à combler le manque de capacité d’intervention en cas de pollution marine sur la côte centrale de la Colombie-Britannique, et nous avons hâte de mettre sur pied l’équipe d’intervention d’urgence maritime Heiltsuk. »

Wígvíɫba Wákas Harvey Humchitt, chef héréditaire, Nation Heiltsuk 

Faits en bref

  • Depuis 2016, le gouvernement du Canada a consacré 3,5 milliards de dollars au Plan de protection des océans, ce qui en fait le plus important investissement jamais réalisé par le Canada pour protéger ses côtes et ses voies navigables.

  • Le financement annoncé aujourd’hui fait partie de l’engagement pris par le gouvernement du Canada dans le budget de 2022 de fournir un financement sur neuf ans, pour renouveler le Plan de protection des océans du Canada, et étendre ses travaux à de nouveaux domaines.

  • Depuis le lancement du Plan de protection des océans, la Garde côtière canadienne a :

    • Annoncé de nouvelles stations de la Garde côtière canadienne à Victoria, Hartley Bay, Port Hardy, et Tahsis, en Colombie-Britannique.
    • Mis en service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 les centres régionaux des opérations de la Garde côtière canadienne, qui surveillent et évaluent les incidents maritimes (y compris les événements de pollution).
    • Investi dans de nouveaux équipements modernes d’intervention environnementale pour la Garde côtière canadienne partout au Canada.
    • Signé le tout premier Accord-cadre de réconciliation pour la gestion et la protection des océans à l’échelle biorégionale entre le gouvernement du Canada et 14 Nations de la côte nord du Pacifique en Colombie-Britannique, afin de mieux coordonner et collaborer pour trouver des solutions aux problèmes océaniques locaux.
    • Fourni 3,7 millions de dollars à 16 collectivités nordiques et autochtones pour l’achat de bateaux et d’équipement de recherche et sauvetage, améliorant ainsi leur capacité de participer en tant que membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne.
    • Lancé conjointement la Garde côtière auxiliaire des nations côtières dans les eaux territoriales des Premières Nations Ahousaht et Heiltsuk.

Liens connexes

Personnes-ressources

Kevin Lemkay
Directeur des communications
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
613-992-3474
Kevin.Lemkay@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Andrew Frank
Communications du Conseil tribal Heiltsuk
604-367-2112
andrew@andrewfrank.com

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :