NCSM Brandon

Il y a eu 2 navires du nom Brandon dans la Marine royale canadienne.

NCSM Brandon (1er du nom) (K149)

Mis en service à Québec (Québec) le 22 juillet 1941, la corvette Brandon de la classe Flower arriva à Halifax (Nouvelle-Écosse) le 1er août. Affecté au Commandement de Terre-Neuve à St.John’s en septembre, le Brandon escorta des convois entre la côte Est et l'Islande jusqu’en décembre et fut alors immobilisé pendant 3 mois à South Shields, au Royaume-Uni, pour des réparations. De la mi-mars 1942 à septembre 1944, il escorta presque sans interruption des convois entre Terre-Neuve et Londonderry, en Irlande du Nord. En décembre 1942, il fut affecté au Groupe d'escorte C-4. En février 1943, il aida à défendre un convoi cerné, le HX.224, et le mois suivant, il escorta des convois à destination et en provenance de Gibraltar. En août 1943, ilsubit à Grimsby, en Angleterre, des travaux de carénage d'une durée de 3 mois, dont l’allongement de sa plage avant. Il quitta Londonderry le 2 septembre 1944 pour escorter son dernier convoi transatlantique, l'ONS.251, et après un grand carénage de 2 mois à Liverpool (Nouvelle-Écosse), partit faire sa croisière d’endurance aux Bermudes. Le 5 février 1945, le navire arriva à St. John’s et se joignit au Groupe d’escorte W-5 de la Force d'escorte de l'Ouest, dont il fit partie jusqu'à la fin de la guerre. Désarmé à Sorel (Québec) le 22 juin 1945, il fut ferraillé à Hamilton (Ontario) en 1945.

NCSM Brandon (2e du nom) (710)

En mai 1992, un contrat fut adjugé aux chantiers Halifax Shipyards Ltd., à Halifax, pour la construction de 12 navires de défense côtière (NDC) de classe Kingston. Conçus selon des normes commerciales, ces bâtiments étaient destinés à plusieurs fonctions : patrouille côtière, dragage de mines, application de la loi, surveillance et intervention antipollution, recherche et sauvetage. Ils furent dotés d’équipement modulaire adapté à ces diverses tâches.

Le Brandon quitta Halifax le 17 mars 1999 en direction d’Esquimalt (Colombie-Britannique), où il fut mis en service le 5 juin 1999. Depuis, lui et son équipage – composé presque entièrement de réservistes – participèrent à divers exercices opérations nationaux et internationaux, dont des patrouilles de surveillance des pêches et d’affirmation de la souveraineté. Il a contribué à l’entraînement des nouveaux officiers et a aidé la Gendarmerie royale canadienne et Douanes Canada à s’acquitter de leurs propres missions. Il entretient des liens étroits avec la ville de Brandon, et son équipage participe à de nombreuses activités municipales.

Devise : « Vires Acquires Eundo » (Le progrès donne de la force)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :