NCSM Pictou

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de Pictou dans la Marine royale canadienne.

NCSM Pictou (K146)

Mise en service à Québec le 29 avril 1941, la corvette de la classe Flower Pictou arriva à Halifax, Nouvelle-Écosse, le 12 mai. Affecté au Commandement de Terre-Neuve, le navire quitta St. John’s, Terre-Neuve, pour l'Islande le 6 juin en compagnie du convoi HX.131, devenant ainsi l'une des deux premières corvettes à escorter un convoi HX. Le Pictou poursuivit ses missions d'escorte sur la route maritime St. John’s – Islande jusqu’à la fin de l'année. Après de brefs travaux de réparation à Halifax, il retourna au port de St. John’s, mais des ennuis mécaniques le forcèrent à rebrousser chemin après trois tentatives d’escorte océanique. Le Pictou réussit enfin sa traversée avec le convoi HX.180 jusqu’à Londonderry, Irlande du Nord, en mars 1942. Il fit ensuite l’objet d'autres réparations à Liverpool, Angleterre, et, au début de juin, il devint membre du Groupe d'escorte C-4.

Le 5 août, pendant l'escorte du convoi ON.116, il entra en collision avec le vapeur norvégien Hindanger près de St. John's durant un épais brouillard, et il subit des dommages considérables. Après avoir été réparé à Halifax, il se joignit au Groupe d'escorte C-2 le 20 septembre. Il quitta le Royaume-Uni en compagnie du convoi ON.149 et, à son arrivée au Canada en décembre 1942, il eut besoin d'autres réparations à Halifax et immédiatement suivies d'un séjour en carénage à Liverpool, Nouvelle-Écosse. En mai 1943, le Pictou fut intégré au Groupe d'escorte C-3 et, le 17 décembre, il quittait la base navale de Londonderry pour la dernière fois. Du début janvier au 31 mars 1944, il subit un carénage à New York et sa plage avant fut allongée. Il mit ensuite le cap sur les Bermudes pour une croisière d'endurance de trois semaines. À la mi-juin, le Pictou rentra au pays et se joignit au Groupe d'escorte W-5 de la Force d'escorte de l'Ouest. Désarmé le 12 juillet 1945 à Sorel, Québec, il fut vendu pour être transformé en baleinier. Il réapparut au Honduras en 1950 sous le nom d'Olympic Chaser. Revendu en 1956, le navire porta le nom d'Otari Maru No. 7 jusqu'en 1963, année où il fut transformé en barge.

  • Constructeur : Chantiers Davie Ltée, Lauzon, Québec
  • Mise en chantier : 12 juillet 1940
  • Lancement : 5 octobre 1940
  • Mise en service : 29 avril 1941
  • Désarmement : 12 juillet 1945
  • Déplacement : 965,2 tonnes
  • Dimensions : 62,5 m x 10,1 m x 3,5 m
  • Vitesse : 16 nœuds
  • Équipage : 85
  • Armement : un canon de 4 pouces (102 mm), un canon de 2 livres (0,9 kg), deux canons de 20 mm (2 x I), un mortier Hedgehog et des grenades sous-marines.

Honneurs de bataille

Atlantique 1941-1945

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :