NCSM Rimouski

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de Rimouski dans la Marine royale canadienne.

NCSM Rimouski (K121)

Mise en service à Québec le 26 avril 1941, la corvette de la classe Flower Rimouski arriva à Halifax, Nouvelle-Écosse, le 12 mai et fut placée sous le Commandement de Terre-Neuve. Il partagea avec son navire jumeau, le NCSM Pictou, l'honneur d'être l'une des deux premières corvettes à escorter un des convois en provenance d’Halifax), le HX.131, en juin 1941. Le 20 janvier 1942, après trois mois de carénage à Halifax, le navire quitta le port de St. John’s, Terre-Neuve, pour aller rejoindre le convoi SC.65 à destination de Londonderry, Irlande du Nord. Après trois voyages en Europe, le Rimouski vint augmenter la flotte de la Force d'escorte locale de l'Ouest en juin 1942. Pendant un carénage de cinq mois débuté le 24 mars 1943 à Liverpool, Nouvelle-Écosse, sa plage avant fut allongée. Il fut ensuite placé au service du Groupe d'escorte C-1 de la Force d'escorte de haute mer, puis transféré au Groupe C-3 en décembre.

En avril 1944, pendant un séjour à Londonderry, il fut affecté au Commandement des approches de l’Ouest, à Greenock, pour effectuer des missions préparatoires au Débarquement en Normandie. Il quitta Oban, Écosse, pour la Normandie le 31 mai afin d’escorter des bateaux d’embouteillage destinés à servir de fondations à des ports artificiels dans le cadre du projet Mulberry. Jusqu'en août, le Rimouski fit office d’escorteur dans la Manche et le long des côtes anglaises avant de rentrer au Canada où il allait brièvement servir de navire-école à Halifax. Il fit ensuite l'objet d'un carénage entamé à Louisbourg, Nouvelle-Écosse, au début novembre et terminé à Liverpool, Nouvelle-Écosse, et à Halifax en février 1945. Au terme de sa croisière d'endurance, il remit le cap sur le Royaume-Uni et, à son arrivée, il fut stationné à Milford Haven avec les autres membres du Groupe d'escorte 41 qui relevait du Commandement de Plymouth, pour les derniers mois de la guerre.

Après son retour au Canada en juin 1945, le Rimouski fut désarmé à Sorel, Québec, le 24 juillet, puis envoyé à la casse à Hamilton, Ontario, en 1950.

  • Constructeur : Chantiers Davie Ltée, Lauzon, Québec
  • Mise en chantier : 12 juillet 1940
  • Lancement : 3 octobre 1940
  • Mise en service : 26 avril 1941
  • Désarmement : 24 juillet 1945
  • Déplacement : 965,2 tonnes
  • Dimensions : 62,5 m x 10,1 m x 3,5 m
  • Vitesse : 16 nœuds
  • Équipage : 85
  • Armement : un canon de 4 pouces (102 mm), un canon de 2 livres (0,9 kg), six canons de 20 mm (6 x I), un mortier Hedgehog et des grenades sous-marines

Honneurs de bataille

  • Atlantique 1942-1945
  • Normandie 1944
  • Manche 1944-1945
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :