NCSM Ville de Québec

Il y a eu 2 navires du nom de Ville de Québec dans la Marine royale canadienne.

NCSM Ville de Québec (1er du nom) (K242)/Corvette de la classe Flower

Mise en service à Québec (Québec) le 24 mai 1942, la corvette NCSM Ville de Québec arriva à Halifax (Nouvelle-Écosse) le 12 juin. Plus tard en juillet, le navire fut affecté à la Force d’escorte locale de l’Ouest où il assuma presque exclusivement des missions d’escorte de convois entre Boston, Massachusetts et Halifax. En septembre, il participa à l’opération TORCH (débarquement en Afrique du Nord), assurant la protection de convois entre le Royaume-Uni et la Méditerranée. Le 13 janvier 1943, il coula le sous-marin U‑224 à l’ouest d’Alger. Il revint au Canada en avril pour se joindre à la Force de Québec et escorter des convois entre Québec et Sydney et entre Québec et le Labrador. En septembre, il rentra à Halifax et se joignit à la Force d’escorte locale de l’Ouest. En 1944, il entra en grand carénage et, à sa sortie, il fut transféré au Commandement de Plymouth, au Royaume-Uni. Il servit au sein de ce commandement jusqu’à la fin de la guerre, rentrant au Canada à la fin mai 1945 pour être désarmé le 6 juillet à Sorel (Québec). Vendu à des intérêts commerciaux en 1946, il fut tour à tour baptisé Despina (1946), Dorothea Paxos (1947), Tanya (1948) et Medex (nom qu’il conserva dans le registre de la Lloyd’s jusqu’en 1952).

NCSM Ville de Québec (2e du nom) (332)/Frégate de la classe Halifax

Première de trois de sa classe à être construite au chantier de la MIL Davie à Lauzon (Québec) et désignée en tant qu’unité de langue française, la frégate NCSM Ville de Québec a été mise à flot le 16 mai 1991. Ce n’est qu’après avoir participé à l’embargo des Nations Unies contre Haïti, en avril 1993, que le navire est officiellement entré en service à Québec le 14 juillet 1994. En février 1995, il quittait Halifax, où il était basé, pour prendre part à un exercice international au large de la Norvège. En juillet, il mettait le cap vers l’Adriatique pour prêter main-forte à l’embargo sur les fournitures d’armes à l’ex‑Yougoslavie. En 1998, il était présent sur les lieux de la catastrophe du vol de la Swissair. En 1999, il se joignait à la Force navale permanente dans l’Atlantique de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) pour une période de 3 mois. Le 30 août 2001, il transportait les cendres du vice-amiral H.G. DeWolf jusque dans le port d’Halifax où elles devaient être répandues dans le bassin de Bedford; 58 ans plus tôt, jour pour jour, cet officier avait mis en service le NCSM Haida, destroyer de la classe Tribal. En 2008, le NCSM Ville de Québec a représenté le Canada au sein du 1er Groupe de la Force navale permanente d’intervention de l’OTAN et a participé à l’opération ALTAIR, dans le cadre de la Force opérationnelle déployée dans la mer d’Oman. Au mois de juillet, il visitait sa ville éponyme à l’occasion de son 400e anniversaire. Le NCSM Ville de Québec continue d’effectuer des missions à l’appui de la politique intérieure et de la politique étrangère du Canada.

Devise : « Don de Dieu feray valoir »

Honneurs de bataille

  • Golfe du Saint-Laurent 1942
  • Atlantique 1942-1944
  • Méditerranée 1943
  • Manche 1944-1945
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :