NCSM Woodstock

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de Woodstock dans la Marine royale canadienne.

NCSM Woodstock (K238) / Corvette de la classe Flower

Mise en service le 1er mai 1942 à Montréal, Québec, la Woodstock fut l’une des premières corvettes construites avec une longue plage avant. Le Woodstock arriva à Halifax, Nouvelle-Écosse, le 23 mai et, après sa croisière d’endurance à Pictou, Nouvelle-Écosse, fut intégré à la Force d'escorte locale de l'Ouest. Affecté à l'opération TORCH – le débarquement allié en Afrique du Nord – le Woodstock arriva le 23 septembre à Londonderry, Irlande du Nord, avec le convoi HX.207. Il poursuivit sa route jusqu'au Humber, Royaume-Uni, pour un carénage de six semaines, au cours duquel il fut équipé d'armement antiaérien supplémentaire.

Le 1er janvier 1943, pendant l'escorte d'un convoi entre le Royaume-Uni et la Méditerranée, le Woodstock coula la vedette MTB 105, à 250 milles au nord-ouest des Açores, après la destruction du navire marchand qui la transportait. Il rentra à Halifax, pour des réparations, et se joignit ensuite au Groupe d'escorte C-1. En juin, il fut transféré au Groupe d’escorte 5 de la Force de soutien de l'Ouest à St. John’s, Terre-Neuve, mais à la fin du mois, il fut réaffecté au Groupe d’escorte C-4, basé à Londonderry. Il n'escorta qu'un seul convoi comme membre de ce groupe, car à la fin de juin il entra en carénage à Liverpool, Nouvelle Écosse. Au terme de ce carénage, le Woodstock réintégra le Groupe d’escorte C-4. En avril 1944, pendant qu’il se trouvait à Londonderry, il fut affecté au Commandement des approches de l’Ouest en prévision du débarquement en Normandie pendant; cette affectation dura trois mois. Il quitta Londonderry pour la dernière fois le 3 août 1944 pour se rendre à Liverpool pour un carénage de deux mois.

Le Woodstock quitta Halifax le 18 octobre à destination de la côte Ouest et arriva à Esquimalt, Colombie-Britannique, un mois plus tard pour intégrer la Force d'Esquimalt. Le 27 janvier 1945, il fut désarmé afin d'être converti en câblier, mais, dès sa remise en service, le 17 mai, il fut utilisé comme navire météorologique jusqu'à son désarmement définitif, le 18 mars 1946. Vendu deux ans plus tard pour être converti en baleinier, il réapparut en 1952 sous pavillon hondurien sous le nom d'Olympic Winner. En 1956, il passa aux mains d'acheteurs japonais qui le rebaptisèrent Otori Maru No. 20 et, en 1957, Akitsu Maru. La corvette fut ferraillée à Etajima, Japon, en 1975.

 

Honneurs de bataille

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :