NCSM Yukon

Il n’y a eu qu’un seul navire du nom de Yukon dans la Marine royale canadienne.

NCSM Yukon (263) / Destroyer escorte de la classe Mackenzie

Construit au chantier naval Burrard Dry Dock Ltd., de Vancouver, Colombie-Britannique, le Yukon fut mis en service le 25 mai 1963 et, avec un équipage de la côte Est, il partit pour Halifax, Nouvelle-Écosse, le 7 juillet.

Le navire repartit pour Esquimalt, Colombie-Britannique, le 5 janvier 1965. Au milieu des années 1970, il prit part aux côtés des NCSM Mackenzie et Provider à une série d’exercices avec des unités navales de l’Australie, de la Nouvelle Zélande, du Japon et des États Unis; en cours de route, il fit escale dans trois ports japonais : Kobe, Osaka et Sasebo.

Après son carénage de mi-vie en 1975, le Yukon devint membre du Groupe d’entraînement (Pacifique). Il subit son carénage de prolongation de la vie des destroyers (DELEX) au chantier naval Burrard Yarrows, à Esquimalt, du 28 mai 1984 au 16 janvier 1985.

Pendant sa période de service, le destroyer parcourut plus de 792 000 milles marins et fit escale dans une trentaine de ports étrangers. Après son désarmement, le 3 décembre 1993, il fut vendu à la San Diego Oceans Foundation. Le navire quitta Vancouver en remorque le 25 avril 1999 en direction de San Diego, Californie, où il devait être coulé lors d’une cérémonie le 15 juillet, afin d’être transformé en attraction pour les plongeurs sportifs. Cependant, il fut submergé par mauvais temps et coula à l’endroit voulu la veille de la cérémonie.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :