Remédier à l’itinérance parmi les vétérans à l’aide de minimaisons et d’un fort soutien

Le 22 octobre 2019 — Nouvelles de la Défense

Auteur : Ashley Materi, Affaires publiques de la 3e Division du Canada

Dix années consacrées à rehausser la sensibilisation aux problèmes touchant les vétérans

Pendant plus d’une décennie, Dave Howard, président et cofondateur de la fondation Homes for Heroes (H4H), se dévoue à la sensibilisation des gens à une gamme de problèmes qui peut toucher la population de vétérans du Canada. En 2008, il a mis sur pied un organisme de bienfaisance nommé « Canadian Legacy Project », lequel sert d’intermédiaire entre les vétérans qui vivent dans la gêne et les ressources de soutien communautaires. De plus, l’organisme veille à faire entendre la voix d’anciens membres des FAC.

Sa passion de donner un coup de pouce aux vétérans est née pendant sa jeunesse. D’après M. Howard, lorsque son grand-père, officier naval durant la Seconde Guerre mondiale, est rentré au pays, il souffrait d’un trouble de stress post-traumatique et d’alcoolisme, en plus d’avoir un mauvais tempérament.

« J’ai vu de mes propres yeux ce qui peut arriver lorsqu’une personne ayant besoin d’aide n’en obtient pas; je veux donc veiller à ce que d’autres familles ne vivent pas la même expérience », affirme M. Howard.

Selon l’Étude nationale sur les refuges menée en 2016 par le gouvernement du Canada, environ 2 400 vétérans accèdent à des refuges pour les sans-abri. M. Howard et son équipe croient toutefois que le nombre de vétérans serait en fait deux fois plus élevé que l’estimation. Il explique que les vétérans sont fiers et ne cherchent pas à ce qu’on leur fasse de la charité. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux hésitent à faire savoir qu’ils sont des vétérans au moment de tirer parti de ces services.

Un village de minimaisons fournit un sentiment de communauté des services sociaux intégrés

Bien que l’idée de construire des minimaisons pour les vétérans ait connu du succès aux États‑Unis, la fondation H4H se distingue par le soutien et les services sociaux intégrés qu’elle offre à tous les vétérans logés.

À Calgary, les partenaires de la fondation, l’organisme The Mustard Seed et Anciens Combattants Canada (ACC), offrent un programme de soutien exhaustif qui comporte :

Le programme prévoit aussi :

Conception du programme fondée sur les commentaires de vétérans et mentorat offert par les vétérans expérimentés

Howard explique que l’approche exhaustive à l’appui a été mise au point après qu’on a consulté plus d’une centaine de vétérans et qu’on les a interrogés sur les meilleures façons de les aider.

Au fur et à mesure que le programme se développe, il offrira un autre élément clé, soit le mentorat que fourniront les vétérans expérimentés de la fondation H4H aux personnes qui viennent de s’installer dans le village de minimaisons.

Lancement du tout premier village de minimaisons pour les vétérans

De nombreux membres de la famille de militaires disparus assisteront à la cérémonie d’inauguration du 28 octobre 2019, à laquelle assisteront également des partenaires et des membres de la fondation. Le brigadier-général Stephen Lacroix, commandant de la 3e Division du Canada, représentera l’Armée canadienne lors de l’activité.

Installation des locataires en octobre

Les locataires commenceront à s’installer dans le premier village de la fondation H4H, situé dans le sud-est de Calgary, dès le début octobre.

Ayant une superficie de 275 pieds carrés, les 15 maisons modulaires écoénergétiques du village de Calgary ont été construites par ATCO, partenaire de la fondation H4H. ATCO a tiré parti de son expertise dans le domaine des maisons modulaires pour construire les maisons et le complexe environnant. Les maisons renferment une petite cuisine fonctionnelle, une salle de bains de trois éléments, de même qu’une surface habitable dotée d’un sofa à double fonction et d’un lit escamotable.

Chaque maison porte le nom d’un militaire disparu

Le bureau du conseiller et chaque maison sont nommés en l’honneur d’un militaire tombé au champ d’honneur.

Chaque maison sera équipée de la technologie Wi-Fi, d’un service de câble de base et d’une ligne téléphonique.

Grâce au concept des aires ouvertes et au vaste aménagement paysager, le village s’apparente à un parc et il renferme également un jardin communautaire. La conception réfléchie favorise le soutien par les pairs entre les résidents et renforce davantage le sentiment de communauté.

Logement stable, compétences liées à la location d’un logement et loyer « tout inclus »

Le village fournit un logement stable et améliore les compétences liées à la location d’un logement, dans le but d’appuyer l’indépendance des vétérans.

Le loyer, lequel s’élève à 600 $ par mois, couvre les frais associés au logement, aux services de counseling et à tous les services sociaux requis pour favoriser la réussite du vétéran. L’organisme The Mustard Seed et ACC collaborent avec les locataires afin de les aider à accéder à des fonds qui leur sont offerts par la municipalité, la province et le gouvernement fédéral.

« Nos nouveaux locataires se réjouissent à l’idée de déménager dans la communauté et d’obtenir le soutien dont ils ont besoin, affirme M. Howard. Certains d’entre eux n’ont pas de domicile fixe depuis plusieurs années, et le village constitue pour eux une occasion de commencer à rebâtir leur vie dans un environnement stable et une communauté de pairs. L’objectif principal, c’est la réintégration réussie dans la vie civile. »

Programme dont la portée pourrait s’étendre à l’ensemble du Canada

Selon Adam Beattie, président de la division des structures d’ATCO, la fondation H4H est à la recherche d’occasions à l’échelle du Canada qui lui permettraient d’élargir la portée du programme au-delà de l’Alberta.

« Le présent problème n’est pas isolé; un grand nombre de vétérans ont besoin d’aide au moment où ils effectuent la transition de l’itinérance à la réintégration dans la communauté, précise-t-il. Avec le soutien approprié, nous envisageons la possibilité de mettre en œuvre d’autres initiatives du genre à l’avenir. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :