Une lettre du général Jonathan Vance, CEMD, au sujet du personnel déployé au Moyen-Orient

Pour nos familles,

Les nouvelles qui nous proviennent du Moyen‑Orient sont alarmantes pour bon nombre d’entre vous. J’ai donc jugé préférable de communiquer directement avec vous pour faire le point sur les missions menées par le Canada dans la région et surtout, l’état et le bien-être des membres de votre famille et de vos amis en déploiement en Irak, au Koweït et ailleurs dans la région.

D’abord et avant tout, je vous assure que l’on a pris toutes les mesures de protection de la force requises qui étaient possibles. La sûreté et la sécurité du personnel des Forces armées canadiennes (FAC) constituent ma priorité, ainsi que celle de mes hauts dirigeants. Au quotidien, nous continuons d’explorer, de réexaminer et de modifier les mesures de protection de la force, le cas échéant.

En réponse aux événements survenus dernièrement, les FAC, en collaboration avec leurs partenaires internationaux, ont suspendu temporairement leurs efforts déployés en Irak dans le cadre de l’opération IMPACT et de la mission de l’OTAN en Irak. Puisque la situation en Irak est complexe, il vaut mieux interrompre les activités que nous menons là-bas de sorte à pouvoir concentrer entièrement notre attention et nos efforts sur la sûreté et la sécurité de notre personnel tandis que la situation évolue.

Quelque 800 militaires se trouvent dans la région, dont environ 500 en Irak. Certains prennent part à l’opération IMPACT, tandis que d’autres participent à la mission de l’OTAN en Irak, deux missions distinctes. Au cours des prochains jours, des effectifs quitteront temporairement l’Irak pour s’installer au Koweït, grâce aux efforts de planification déployés par la Coalition et l’OTAN. En termes simples, nous prenons ces mesures pour veiller à la sûreté et à la sécurité de nos effectifs. Il en va de même pour la mission de l’OTAN en Irak.‎ Au moment où nous modifions notre position, nous devons suspendre toute indemnité de retour au domicile (congé) et toute rotation de personnel entamant ou achevant un déploiement.

Malgré la pause opérationnelle en Irak, nous poursuivons notre mission au Moyen‑Orient par l’intermédiaire de multiples autres opérations dans la région. Naturellement, le travail que nous accomplissons dans le cadre de ces missions et l’avenir des opérations en Irak dépendent du maintien d’un environnement opérationnel suffisamment sécuritaire et productif.

Au cours des jours et des semaines qui suivront, les dirigeants des Forces armées canadiennes communiqueront de nouveau avec vous, et aussi souvent qu’il le faudra, pour veiller à ce que vous soyez au fait de l’état de vos proches au sein des FAC. Je vous remercie du soutien continu que vous apportez aux personnes prenant part à un déploiement au service du Canada.

Je vous prie d’accepter l’expression de mes sentiments distingués.

J.H. Vance
Général
Chef d’état-major de la Défense

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :