Mettons fin à la stigmatisation associée à la santé mentale et aux troubles mentaux

Le 20 janvier 2020 – Nouvelles de la Défense

Légende

Demandez à un ami ou un membre de la famille en qui vous avez confiance de vous aider à trouver les services dont vous avez besoin si vous vous sentez dépassé. 

Imaginez que vous ou une personne que vous connaissez êtes aux prises avec des problèmes de santé mentale et qu’en plus, comme facteur de stress, vous devez faire face aux préjugés. La stigmatisation constitue un sérieux obstacle pour les personnes ayant des blessures psychologiques. Elle nuit aux gens lorsqu’ils sont malades, qu’ils cherchent un traitement et qu’ils se rétablissent.

Qu’est-ce que la stigmatisation?

La stigmatisation est une marque de honte, de disgrâce et de désapprobation des autres, ainsi qu’envers soi même. Il s’agit d’une forme de discrimination subite par de nombreuses personnes ayant des troubles de santé mentale. L’autostigmatisation est le processus selon lequel les personnes intériorisent des attitudes négatives sur leur propre état. Elles en arrivent à accepter les mauvais traitements des autres, les stratégies d’adaptation négatives, l’isolement et le repli sur soi.

Répercussions de la stigmatisation

Les personnes aux prises avec une maladie mentale sont souvent victimes de préjugés. Par conséquent, elles peuvent se sentir rejetées par leur famille, leurs amis, leurs collègues et l’ensemble de la communauté.

La stigmatisation a une incidence négative sur ces personnes :

  • Moins enclin à se faire soigner
  • Souvent sans emploi ou sous-employé
  • Discrimination en milieu de travail empêchant de s’épanouir pleinement d’un point de vue professionnel et personnel
  • Diminution de la confiance en soi et augmentation de l’isolement et du désespoir
  • Membres de la famille également confrontés aux préjugés par association
Légende

La stigmatisation a une incidence négative sur ces personnes.

Cinq étapes pour mettre fin à la stigmatisation – pour les personnes ayant des problèmes de santé mentale

Étape 1 : En parler

Commencez par en parler avec des membres de votre famille et vos amis les plus proches. Décrivez ce que c’est de vivre avec un problème de santé mentale et les conséquences que cela a pour vous. 

Étape 2 : Soyez conscient de la façon dont vous vous exprimez

Les mots ont un sens et reflètent des attitudes et des croyances. Soyez conscient de la façon dont vous vous exprimez pour éviter l’autostigmatisation. Si vous parlez de vous de façon positive, vous montrez l’exemple.

Étape 3 : Normalisez les questions de santé mentale 

Parlez de la santé mentale en trouvant une analogie avec la santé physique. Il faut se faire soigner lorsqu’on se fracture la jambe. Il en va de même pour la santé mentale. Il est utile d’établir une comparaison entre des problèmes de santé physique et des problèmes de santé mentale. Les deux nécessitent des soins et du soutien. 

Étape 4 : Demandez un traitement et du soutien

La plupart des personnes ayant des problèmes de santé mentale ont besoin d’une aide ou d’un traitement quelconque. Demandez à un ami ou un membre de la famille en qui vous avez confiance de vous aider à trouver les services dont vous avez besoin si vous vous sentez dépassé. Cette personne pourra s’assurer que vous obtenez l’aide nécessaire.

Étape 5 : Devenez un champion de la santé mentale

Il n’y a pas meilleur moyen d’apprendre les répercussions personnelles de la santé mentale que de la bouche de ceux qui l’ont vécu. Vous pouvez donner de l’espoir aux autres en parlant de votre traitement et de votre rétablissement.

Légende

Vous pouvez donner de l’espoir aux autres en parlant de votre traitement et de votre rétablissement.

Cinq étapes pour mettre fin à la stigmatisation – pour les amis, la famille et les collègues

Étape 1 : En parler

Ayez des conversations visant premièrement à comprendre l’expérience vécue par la personne ayant des problèmes de santé mentale. Commencez peut-être par : «  J’ai remarqué que tu n’es pas tout à fait toi-même. Voudrais-tu en parler ? » Posez des questions sur ce que cela représente pour elle et sur la meilleure façon de la soutenir.

Étape 2 : Soyez conscient de la façon dont vous vous exprimez

Les mots ont un sens et reflètent des attitudes et des croyances. Faites attention aux adjectifs utilisés pour décrire la santé mentale. Soyez respectueux dans votre façon de parler des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Étape 3 : Renseignez-vous

Si vous avez un membre de votre famille, un ami ou un collègue qui a des problèmes de santé mentale, renseignez-vous sur cette condition particulière afin d’en apprendre davantage sur l’apparition des signes, la durée, le traitement, etc. Faites-lui savoir que vous vous souciez suffisamment de lui ou d’elle pour vouloir en apprendre davantage.

Étape 4 : Incluez d’autres personnes

L’inclusion compense la honte et l’embarras qu’éprouvent de nombreuses personnes atteintes de santé mentale. Le fait d’inclure les gens dans les activités familiales, professionnelles ou communautaires contribue grandement à combler l’écart.

Étape 5 : Devenez un champion de la santé mentale

Devenez un défenseur des autres en participant à des initiatives en matière de santé mentale en milieu de travail ou dans la communauté. Soyez un champion du mieux-être en étant un bon exemple de ce qui est nécessaire pour maintenir une bonne santé mentale. 

Lucy Belanger, M.Éd.

Lucy Belanger, M.Éd., est l’experte en matière de mieux être social et elle fait la promotion d’une bonne santé mentale et du mieux-être social dans le cadre du programme de promotion de la santé Énergiser les Forces mis en place par les FAC

Énergiser les Forces est un programme des FAC et du MDN qui fait la promotion des styles de vie sains et propose de l’information, des compétences et des outils pour promouvoir la santé et le bien-être des membres des Forces armées canadiennes.

Énergiser les Forces propose une expertise dans quatre grands secteurs d’intérêt : vie active, nutrition, vie dans dépendance et mieux-être social.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :