Le 13 mars : Lettre du Chef d’état-major de la Défense (CEMD) concernant la COVID-19

Chef d'état-major de la Défense
Quartier général de la Défense nationale
Ottawa (Ontario) K1A OK2

Le 13 mars 2020

Aux meilleurs femmes et hommes marins, soldats, aviateurs et opérateurs de Forces spéciales, et à vos familles,

Je donnerai très bientôt des directives qui permettront aux Forces armées canadiennes (FAC) de réagir efficacement à la pandémie actuelle de la COVID-19. Ces directives auront un impact, et dans certains cas un impact important sur les plans personnel, professionnel et familial. Soyez assurés que les mesures que nous prendrons sont entièrement conformes aux meilleures pratiques recommandées par les autorités canadiennes de la santé et notre médecin général.

Les FAC ne voient pas de plus grande menace pour nous ou pour les Canadiens et les Canadiennes que celle décrite par les autorités de la santé. Cependant, nous avons une obligation unique et existentielle envers le Canada de poursuivre les opérations, d'être prêts pour les opérations connues et les imprévus, et pour tout défi inconnu auquel nous pourrions devoir faire face. Nous devons donc adopter les meilleures pratiques pour respecter notre obligation d'être prêt en tout temps. Nous devons également éviter de devenir un vecteur involontaire en raison des déplacements et de la routine qui contribueraient à la propagation de la contagion au Canada, ce qui pourrait nuire à nos citoyens et à nos citoyennes les plus vulnérables et avoir de graves répercussions sur les activités essentielles de mise sur pied de la force.

Les directives que je diffuserai limiteront tous les voyages, professionnels et personnels, au Canada. Les voyages à l'étranger seront interdits pour le personnel militaire. Il y aura quelques exceptions pour les activités critiques, mais en règle générale, il n'y aura pas de voyage à l'extérieur du Canada. Ceux qui reviendront de congé devront, s'ils présentent un risque d'infection, s'isoler. Ceux qui servent à l'extérieur du Canada doivent rester sur place et adopter une posture et un régime de protection. Tous les rassemblements et toutes les activités de routine qui mettent des personnes en contact étroit pour des raisons volontaires ou de service, à l'exception des activités et des exercices essentiels de constitution de forces, seront suspendus. Cela comprend l'interdiction des cérémonies, des conférences, des activités de routine de l'unité et des sports d'équipe.

Dans la mesure du possible, et selon les instructions des commandants, nous adopterons une posture semblable à celle des congés en bloc, où les tâches essentielles au niveau de l'unité se poursuivront, mais sinon, les membres des FAC devront rester chez eux. Pendant que vous êtes chez vous ou en congé au Canada, je vous demanderai d'adopter une approche qui vous protège, vous et votre famille, contre le virus. Il existe de nombreux renseignements accessibles au public qui vous permettront de vous protéger.

Je m'attends à ce que le quartier général de commandement et de contrôle poursuive ses opérations, même si c'est à des niveaux réduits, et certaines unités pourraient être en mesure de se retirer pour se consacrer uniquement à des fonctions essentielles d'administration et de commandement. Nous maintiendrons les activités normales à nos écoles et nos collèges, mais nous limiterons l'accès des nouvelles recrues aux écoles jusqu'à nouvel ordre. La plupart des étudiants seront confinés aux bases pendant la durée de ces mesures afin d'assurer leur réussite et d'éviter de contaminer l'environnement. Cette mesure sera particulièrement importante dans nos grandes bases d'instruction et nos écoles. Pour ceux et celles qui ont planifié et acheté des forfaits de congé à l'étranger, vous serez remboursés et vous pourrez certainement prendre un congé au Canada. Ces directives seront en vigueur pour une période minimale de trois semaines. Des instructions de mise à jour seront émises en temps opportun, afin d'assurer un appui continu à notre gouvernement, en lien avec le statut de la pandémie.

En conclusion, je suis conscient de la nature sans précédent de ces mesures. Nous avons beaucoup appris des pandémies précédentes, et nous sommes des forces armées incroyablement occupées qui ne peuvent pas se permettre de subir des pertes temporaires importantes de nos militaires en raison de la maladie, ni d'être dans une position qui contribue à la propagation de la pandémie au Canada. Je vous remercie de votre compréhension, de votre dévouement et de votre professionnalisme alors que nous protégeons les Forces afin de pouvoir défendre et protéger les Canadiens et les Canadiennes.

Le Général J.H. Vance

Préservez votre santé!
Restez en sécurité!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :