Le 27 mars : Lettre du Chef d’état-major de la Défense (CEMD) concernant la COVID-19

Le 27 mars 2020

Aux familles et aux militaires des Forces armées canadiennes,

Alors que nous achevons notre deuxième semaine de participation à l’effort soutenu déployé par le Canada pour lutter contre la propagation de la COVID-19, j’ai pensé que ce serait une bonne idée de faire le point sur les efforts accomplis à ce jour par les Forces armées canadiennes (FAC) et sur les prochaines étapes dans certains secteurs clés.

Le rythme de bataille qui régit nos vies actuelles est très différent ces jours-ci en raison de la pandémie et, par conséquent, nos activités normales ont radicalement changé. Aujourd’hui, notre mission, en plus d’assurer la défense nationale du Canada, est de protéger notre santé et celle de la population canadienne, et d’être prêts à répondre aux appels à l’aide. La santé des FAC sera cruciale dans les jours et les semaines à venir, car nous pourrions être appelés à soutenir les interventions fédérale, provinciale/territoriale, et municipale dans diverses situations liées à la COVID-19, en offrant nos capacités de services généraux et spécialisés tout en poursuivant nos opérations au pays et nos déploiements.

Pour assurer la santé des forces, nous avons pris des mesures visant à réduire ou suspendre les activités courantes qui pourraient contribuer à la propagation du virus, tout en et assurant la poursuite sécuritaire des missions en cours et l’exécution des fonctions clés qui ne peuvent pas être interrompues. Nous avons cerné un certain nombre de mesures supplémentaires qui devront être prises.

Vue d’ensemble

Portez une attention particulière aux médias nationaux, que ce soit la télévision, la radio et la presse écrite, ainsi qu’aux messages de nos responsables fédéraux, provinciaux/territoriaux, et municipaux de la santé, du médecin général et de nos dirigeants politiques et militaires. Il s’agit de sources fiables qui sont essentielles lorsque vous souhaitez vous informer sur cette crise. La pandémie de COVID-19 est une urgence sanitaire mondiale qui menace de nombreuses vies et tout autant d’économies. Des mesures extraordinaires ont été mises en place pour arrêter sa propagation au Canada et dans le monde. Dans la plupart des régions, les activités ne se poursuivent plus normalement, et ce sera le cas tant que le virus n’aura pas disparu et qu’il n’y aura pas de vaccin pour empêcher sa réémergence. Cela exigera du temps, de la discipline et de la patience.

La maladie se transmet par contact humain rapproché et se propage très rapidement. Nous avons réduit pratiquement toutes les activités des FAC pour aider chacun d’entre vous à prévenir la propagation dans les rangs des FAC et dans nos communautés au Canada. Notre stratégie consiste à placer le plus grand nombre possible de personnes en isolement à la maison ou dans un logement.

Pour ceux d’entre vous qui sont isolés à la maison ou dans un logement, il s’agit de votre lieu de service et votre devoir est d’empêcher la propagation de la maladie en cessant d’avoir des contacts avec les personnes vivant à l’extérieur de votre maison ou logement, sauf pour aller acheter des biens de première nécessité et faire des activités de conditionnement physique seul à l’extérieur. Lorsque vous sortez, vous devez vous tenir à deux mètres d’autrui, essayer de ne toucher à rien qu’une autre personne pourrait avoir touché, éviter de vous toucher le visage et vous laver soigneusement les mains pendant 20 secondes lorsque vous rentrez chez vous.

Pour ceux qui doivent se présenter au travail à l’extérieur de leur maison ou logement, vous devez adopter un comportement sécuritaire, maintenir une distance physique avec les autres et vous laver fréquemment les mains. Nous prenons ces mesures pour que les forces restent aptes à combattre, pour ne pas propager le virus dans la population générale et pour que le virus ne se propage pas depuis la population générale jusqu’aux FAC. Si nous parvenons à ralentir la propagation ou, mieux encore, à la contenir, la santé de nos familles sera protégée, notre santé sera protégée et nous serons prêts à aider les Canadiens et à accomplir nos missions militaires. Si la propagation est ralentie à l’échelle du Canada, notre pays pourra récupérer plus rapidement et nos systèmes de santé auront la capacité de prendre soin des plus vulnérables. Je compte sur votre autodiscipline et votre volonté d’être au service du bien-être du Canada, des FAC et de vos familles.

Opérations

Nous maintiendrons nos engagements opérationnels nationaux et mondiaux; toutefois, certains aspects de ces missions seront revus. Nous mènerons nos opérations expéditionnaires le plus sécuritairement possible, mais notre préoccupation première est de prévenir la propagation du virus et de protéger les forces. Nous désignerons des forces d’intervention pour la COVID-19 au Canada dans le cadre de l’Op LASER, de même que des forces d’intervention nationales dans le cadre de l’Op LENTUS et les préparerons à intervenir. Nous allons poursuivre les fonctions essentielles de renseignement, notamment le renseignement médical. Nous allons maintenir nos réseaux classifiés et non classifiés. Enfin, nous allons continuer de prendre soin de ceux d’entre vous qui vivent dans les logements de nos bases, escadres et écoles, y compris les personnes chargées du service alimentaire et du soutien administratif. Le système médical des FAC continuera de fournir des services de santé. Les opérations de transport aérien stratégique pour le maintien et la relève des forces déployées se poursuivront. La planification stratégique et opérationnelle des opérations futures et de l’administration du personnel progresse bien.

Les opérations de déploiement se poursuivront, mais elles seront réduites pour maintenir la santé des forces et assurer leur protection. Vous serez nombreux à rester à la maison en raison d’un report de rotation, et d’autres reviendront d’un déploiement plus tôt que prévu. Le rétablissement des rotations opérationnelles sera planifié et communiqué plus tard, lorsque la situation dans chacune de nos zones de responsabilité se sera stabilisée. Toutes les personnes qui reviendront devront se placer en quarantaine pendant 14 jours, puis se verront confier des tâches opérationnelles dans le cadre de l’Op LASER ou de l’Op LENTUS, s’il y a lieu. Les détails sur le lieu et les modalités de votre mise en quarantaine vous seront communiqués. Si vous êtes revenu récemment et que vous êtes chez vous, vous devez rester en quarantaine totale à la maison pendant 14 jours et vous n’êtes pas autorisé à quitter votre résidence.

L’Op LASER est l’opération d’intervention des FAC en réponse à la pandémie de COVID-19 au Canada. Nos tâches viseront à aider les gouvernements et les organismes fédéraux, provinciaux/territoriaux, et municipaux à éradiquer la maladie, à aider les populations vulnérables et à fournir un soutien logistique et général aux communautés. Pour ce faire, nous sommes en train de désigner les forces qui seront nécessaires, y compris notre Première réserve et nos Rangers canadiens, qui sont d’une valeur inestimable. Ces forces seront organisées au niveau individuel en forces opérationnelles et en navires capables de se déployer par la mer, la route, ou le ciel là où il y aura des besoins. D’autres informations seront transmises par la chaîne de commandement à mesure qu’avancera la désignation des membres de cette force et sa mise en place. Le concept d’emploi de la force est en cours d’élaboration et intégrera des forces de la Force régulière, de la Première réserve et des Rangers canadiens. Plus d’information sera communiquée la semaine prochaine.

L’Op LENTUS désigne les interventions des FAC en cas d’urgence nationale, comme les inondations et les feux de forêt, lorsque les autorités civiles ont besoin de leur soutien. Comme c’est le cas pour l’Op LASER, les forces sont en train d’être désignées et elles seront avisées puis réunies dans les jours à venir. Nous prévoyons que l’Op LASER et l’Op LENTUS pourraient se dérouler simultanément.

Vous êtes nombreux à faire du bénévolat dans vos communautés, et c’est une très bonne chose. Si vous êtes placés en disponibilité pour des opérations des FAC, le bénévolat effectué soit se limiter à des tâches de premier intervenant, comme la recherche et le sauvetage au sol et la lutte volontaire contre les incendies. Vous devez être disponibles pour les opérations des FAC, et les organisations bénévoles doivent savoir que vos services peuvent être requis ailleurs à court préavis.

Il y a aura de nombreuses différences en matière d’opérations, de formation et d’administration à l’échelle du Canada. Cette réalité est prévisible compte tenu de la variation de la demande dans l’ensemble de nos forces.

Pour terminer au sujet des opérations : demeurez à l’affût et soyez prêt. La procédure de combat sera rapide et nous devrons faire une grande partie de la préparation dans l’état de dispersement actuel. Le moment venu, nous mobiliserons les forces, procéderons à la reconnaissance et lancerons le déploiement, selon les besoins, à l’endroit et au moment requis.

Grandes préoccupations organisationnelles

Nous avons suspendu l’instruction individuelle au premier échelon et le recrutement; les libérations normales réduiront la taille des forces; et le cycle d’affectation devrait se poursuivre en même temps que l’Op LASER et l’Op LENTUS, ce qui exigera vraisemblablement que nous travaillions tous main dans la main. Il faudra renoncer à certaines choses.

La capacité de déplacement au Canada et dans le monde est réduite. Si on ajoute à cela l’offre presque nulle de logements commerciaux et le fait qu’il n’est pas garanti que les activités immobilières et bancaires courantes se poursuivront, sans compter le risque de contribuer à la propagation du virus lors de la recherche d’une maison, d’un déménagement et du recours aux services de logement et de repas en cours de déplacement, la période annuelle des affectations (PAA) sera sérieusement perturbée cette année. Cela dit, nous avons l’intention de mettre en œuvre le plus grand nombre possible des affectations prévues de manière responsable et raisonnable. Plus de détails seront fournis par message CANFORGEN, mais en résumé : le nombre total de déménagements sera nettement réduit et doit être vérifié et approuvé par les N1/chefs de service comme étant essentiel sur le plan opérationnel; la PAA sera prolongée pour s’achever le 31 décembre 2020; la restriction imposée sera autorisée pour tous les déménagements s’il n’est pas possible de réaliser un déménagement familial à court ou moyen terme; les dates d’entrée en service seront ajustées pour donner de la flexibilité quant à la date de changement de statut (CS); les étudiants affectés à l’extérieur du Canada seront renvoyés chez eux, le reste du plan d’affectation à l’extérieur du Canada sera vérifié et approuvé par le VCEMD, et nous prévoyons que de nombreuses affectations à l’extérieur du Canada seront annulées ou retardées jusqu’à la prochaine PAA, tout en conservant les effectifs déjà en poste à l’extérieur dans la mesure du possible. Ces décisions visant à réduire les déplacements auront des répercussions pour ceux qui avaient été désignés par les comités de sélection pour être promus cette année. Nous nous efforcerons de protéger ces promotions dans toute la mesure du possible et nous nous emploierons à trouver des solutions pour atteindre cet objectif tout en continuant de respecter nos besoins opérationnels et de garantir la sécurité de nos militaires, des membres de leur famille et des communautés dans lesquelles ils vivent et travaillent.

Cette crise perturbe les activités administratives courantes. Pour réduire les risques sur le plan administratif et protéger nos effectifs, les procédures de transition hors des FAC et les départs à la retraite peuvent être retardés sur une base volontaire. Ceux qui étaient en processus de libération volontaire et qui veulent demeurer dans les rangs sont invités à le faire; des conditions de services appropriées leur seront proposées. Ceux qui souhaitent poursuivre leur transition pourront le faire, mais ils doivent s’attendre à des retards et perturbations non négligeables. En ce qui concerne les personnes libérées pour des raisons médicales qui voient leur transition mise en péril dans les circonstances actuelles, nous examinons actuellement des solutions pour vous maintenir en service jusqu’à ce que votre famille et vous estimiez pouvoir réussir cette transition. Ceux qui sont libérés pour d’autres motifs verront leur cas traité normalement au cas par cas.

Je sais que certains congés prévus ont été grandement perturbés. C’est en partie un coup de malchance, et nous n’y pouvons rien; toutefois, nous tenterons de remédier aux injustices créées par la situation. Nous étudierons la possibilité du congé compensatoire (cc), du rachat ou de l’accumulation de congés, ou encore d’une combinaison de ces mesures pour vous dédommager. Je ne peux pas vous promettre que tout sera parfait, mais nous ferons de notre mieux pour rétablir la situation. Je commencerai par la date à laquelle j’ai signé l’ordre limitant les congés jusqu’à la fin de l’exercice. Mon équipe me fournira une liste de possibilités afin de trouver la bonne solution.

Enfin, les anciens membres qui envisagent de reprendre du service sont invités à s’enrôler de nouveau. Veuillez communiquer avec votre centre de recrutement.

La présente lettre contient beaucoup d’information et vous aurez sans doute beaucoup de questions. Un certain nombre de CANFORGEN seront publiés au cours des prochains jours et porteront sur la PPA, la rémunération et les avantages sociaux (y compris les congés) et l’administration des libérations. Ces CANFORGEN seront mis en oeuvre par vos chaînes de commandement et vous seront utiles pour répondre à vos questions. Surveillez l’application des Forces armées canadiennes (application des FAC) pour obtenir plus de détails.

Nous traversons une période unique et stressante, prenez soin de vous et de votre famille, tant physiquement que mentalement, restez en contact avec vos collègues, et soutenez‑vous mutuellement.

Vous et votre famille êtes touchés personnellement et concrètement. Soyez assurés que vos chaînes de commandement sont avisées des détails à ces égards – ou le seront – et elles sont prêtes à répondre à vos questions et à vos besoins. Merci de votre loyauté et de votre dévouement à servir le Canada en ces temps difficiles. Vous me rendez fier d’être votre CEMD.

Restez en forme pour continuer le combat!

Le général

J.H. Vance

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :