Honorer le personnel infirmier de l’Équipe de la Défense pendant la pandémie de COVID-19

Le 29 mai 2020 – Nouvelles de la Défense

En uniforme
  • Légende

    La Cpl Laila Ahmed fait partie des nombreux réservistes de la Force opérationnelle interarmées – Centre (FOIC) prenant part au déploiement dans le cadre de l’opération LASER.

Par Lonny Kates, 4e Division du Canada/Affaires publiques de la FOIC

La pandémie mondiale de COVID-19 illustre les contributions qu’apportent les infirmières et infirmiers au bien-être des Canadiens et aux soins qui leur sont prodigués. Mentionnons particulièrement les membres du personnel infirmier du ministère de la Défense nationale (MDN) qui, à l’heure actuelle, prennent part à la réponse nationale des Forces armées canadiennes (FAC) à la pandémie, à savoir l’opération LASER.

La caporal (Cpl) Laila Ahmed, adjointe médicale des FAC, fait partie des nombreux réservistes de la Force opérationnelle interarmées – Centre (FOIC) prenant part au déploiement dans le cadre de l’opération LASER. Affectée à la 25e Ambulance de campagne de Toronto, la Cpl Ahmed fournit normalement des soins médicaux pendant des opérations, des exercices d’entrainement et des déploiements au Canada et à l’étranger. Cependant, elle met désormais en pratique sa formation médicale pour une cause différente. Pendant la pandémie, la Cpl Ahmed assure temporairement la prestation de soins infirmiers directs à des civils dans des établissements de soins de longue durée en Ontario, lesquels composent avec des défis sans précédent en raison de la COVID-19.

Lorsqu’elle n’est pas au service des FAC, la Cpl Ahmed travaille comme infirmière praticienne civile au service des urgences de l’hôpital Oakville-Trafalgar Memorial. Bien qu’elle soit très fière de son emploi civil, elle insiste sur un point : « Je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui, dans ma vie personnelle ou ma vie professionnelle, sans les expériences que j’ai vécues au sein des Forces armées canadiennes. »

En gommage
  • Légende

    La Cpl Ahmed a ressenti que c’était son devoir, tel qu’elle le dit, « d’agir quand elle a l’occasion de prêter main-forte aux Forces armées canadiennes. »

Alors qu’elle se demandait si elle devait poursuivre ou non son travail à l’hôpital dans son rôle civil, ou si elle devait se joindre à l’opération LASER et travailler dans des établissements de soins de longue durée, la Cpl Ahmed a ressenti que c’était son devoir, tel qu’elle le dit, « d’agir quand elle a l’occasion de prêter main-forte aux Forces armées canadiennes et d’aider à soutenir et à augmenter les efforts déployés en mettant à profit les connaissances et les expériences que j’ai acquises au cours de ma carrière civile. En tant que membre des Forces armées canadiennes, je vais toujours choisir le service avant moi-même. »

Bien qu’elle soit reconnaissante à son employeur civil de lui permettre de servir dans les FAC, la Cpl Ahmed atteste que « ce fut un honneur de répondre à l’appel du service pour aider les Canadiens lorsqu’ils en ont eu besoin. Dans le cadre de l’opération, je fais appel à toutes mes capacités en soins infirmiers et je fournis des soins directs aux civils. Je suis fière de faire partie de quelque chose de plus grand que moi-même et de pouvoir servir la population canadienne pendant bien des années. »

L’année 2020 a été désignée par l’Organisation mondiale de la Santé comme année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, offrant ainsi l’occasion de mettre en lumière le travail accompli par ce groupe de professionnels à l’échelle mondiale.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :