Le travail et la créativité donnent des résultats! Le projet Polar Epsilon 2 franchit un important jalon

Le 20 juillet 2020 – Nouvelles de la Défense

Polar Epsilon 2

En mai 2020, le projet Polar Epsilon 2 (PE2), qui est mis en œuvre par le sous-ministre adjoint (Gestion de l’information), a atteint un jalon clé : les opérations limitées. Le projet a dû composer avec divers défis pendant la pandémie mondiale, mais grâce à des solutions novatrices, les opérations limitées ont été atteintes. C’est là un bel exemple de collaboration interministérielle et intraministérielle, de souplesse et de créativité.

Le projet PE2 fournit cette capacité au ministère de la Défense nationale (MDN) et aux Forces armées canadiennes (FAC), afin que ces deux organisations puissent tirer parti de la mission Constellation RADARSAT (MCR) de l’Agence spatiale canadienne. La MCR est composée d’une flotte de trois satellites d’observation de la Terre destinés à fournir des données pour la recherche sur le climat et des applications commerciales telles que l’exploration pétrolière, la pêche, le transport et bien plus. La pandémie de COVID-19 a considérablement accru le besoin de la capacité du projet PE2. Dans sa récente directive dans le cadre de l’Op LASER et l’annexe A du FRAGO 001 sur le sujet, le chef d’état-major de la défense (CEMD) a chargé l’Aviation royale canadienne de tirer profit de la capacité de la MCR qui est fournie par l’entremise du projet PE2, car c’est un élément important du plan d’intervention du Canada en cas de pandémie.

Livrer un système PE2 opérationnel était une tâche ardue étant donné les circonstances. Une grande partie de l'équipe travaillait en dehors du site ou à domicile, et ne pouvait pas se déplacer pour effectuer les tests officiels qui devaient précéder le début des opérations complètes du PE2.

L’équipe du PE2 s'est mobilisée et s'est rapidement mise au travail pour mettre en œuvre les directives du CEMD. L'innovation et la créativité au sein de l’équipe ont été essentielles afin de déterminer comment retravailler les étapes de test et d'évaluation du projet, modifier les contrats, et plus. Grâce à une collaboration interministérielle et interdisciplinaire créative et à son ingéniosité, l'équipe a récupéré cinq mois de retards prévus liés à la COVID-19 et a accéléré le calendrier du projet. Par la création du concept des opérations limitées du PE2, le projet a pu respecter le mandat du MDN et le plan d’intervention en cas de pandémie du CEMD pour l’Op LASER, et répondre au besoin de la communauté opérationnelle pour des données critiques du PE2 et des produits connexes.

Depuis le 11 mai 2020, les opérations limitées du PE2 fournissent à la communauté opérationnelle des services d’imagerie pour appuyer les opérations des FAC et une capacité immédiate de surveillance des approches maritimes du Canada, ce qui remplit l’un des mandats de défense clés du MDN. Ce système de surveillance de zones étendues depuis l’espace, disponible en tout temps et dans toutes les conditions météorologiques, permettra aux FAC de repérer et de suivre les navires en temps quasi réel. La communauté opérationnelle, à l’aide d’un récepteur dans les satellites de la MCR appelé système d’identification automatique (SIA), pourra confirmer et valider l’emplacement d’un navire et fournir des données d’identification sur le navire (figure 1), ce qui permettra de distinguer les navires suspects de ceux qui ne le sont pas et contribuera à l’amélioration de la connaissance du domaine maritime partout dans le monde (figure 2).

Bravo Zulu à l’équipe du projet PE2 pour cet important jalon!

Figure 1

Figure 1 : Les données compilées à l’aide du capteur appelé système d’identification automatique (AIS), qui signale l’emplacement de tous les navires qui s’auto-identifient dans le monde et qui est installé à bord des satellites de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR).

Figure 2

Figure 2 : Les premiers contacts de radar à synthèse d’ouverture (RSO) de la mission de la Constellation RADARSAT (MCR) du projet Polar Epsilon 2 (PE2), et les rapports AIS associés recueillis au-dessus du lac Érié, entre Cleveland et Buffalo.
 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :